Hello, Nice to meet you, bonsoir FT. Oscar

 :: Les RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 5 Avr - 18:53
Hello, Nice To Meet You, Bonsoir

   
Oscar & Louise
   

      Une soirée entre amis, ça fait un bail que je n'avais pas organisé ça, surtout chez moi. Julien n'appréciait pas quand je faisais venir mes amis à la maison, par contre lui avait le droit, il avait la loi dans la maison ou peut-être que c'est juste moi qui n'osait pas m'imposer. Je m'imposais déjà dans le fait de vouloir un enfant puis je me remettais à ma place, celle d'une femme. C'est stéréotypé mais c'est comme ça que l'on marchait lui et moi. Bref, ce soir c'est mes amis et moi, enfin deux amis : mon meilleur ami et son copain que j'ai déjà rencontré à plusieurs reprises. Il a l'air gentil et posé, il travaille, rapporte de l'argent et par la même occasion il est mignon, il va bien avec Samuel, il paraît comme tout son contraire, c'est marrant de les voir ensemble.
   Ils sont arrivé il y a quelques minutes, le copain de Samuel est assis sur le canapé, ne sachant pas trop si il avait le droit de bouger dans l'appartement, il est le genre à ne pas s'imposer alors que Samuel lui, il vagabonde dans l'appartement, il touche à tout, il prend des bibelots entre ses mains qu'il ne remet pas à leurs places, je le sais c'est pour m'énerver qu'il fait ça. Je sors des bières du frigo, je n'ai pas vraiment prévu quelque chose pour ce soir, je veux juste penser à autre chose que mes cours de danse, mon célibat. On s'assoit sur le canapé. Il y a assez de places pour nous trois. Samuel se décale pour être plus proche de son copain. Puis on se met à parler de tout et de rien. C'est surtout moi qui parle, eux ils écoutent. A vrai dire je n'ai pas envie de les entendre, je les ai fait venir surtout pour que je puisse parler, je n'ai que très peu d’interaction avec mon serpent. C'est peut-être le fait d'être jalouse de leur amour que je ne les laisse pas parler, je n'ai pas envie qu'ils me crachent à la figure leur amour même si je sais que Samuel me respecte et qu'il ne me fera jamais ça, même si celui-ci a été si heureux que je divorce. La discussion passe par tous les domaines, plus on parle, plus on boit. Je guide la conversation, ils suivent sagement sans s'interposer à moi. Puis on en arrive au sujet qu'est Julien et les enfants. Ils ont du sentir que je commençais à m'énerver toute seule car ils me proposent de sortir dehors. Tous les trois on sort dans la nuit, dans les rues de Paris. Je n'aime pas ça habituellement mais je sais qu'il ne m'arrivera rien accompagné des deux. On ne s'arrête pas boire un coup à un bar comme on l'aurait voulu au début, on marche juste, histoire de me changer les idées. Samuel est le premier à raconter des blagues, cette fois-ci ce n'est plus moi qui orchestre la conversation. On a tous les trois bu, l'alcool coule dans nos veines, ça se voit pour Samuel. Pour moi, je tiens encore debout, j'ai encore un minimum conscience de ce que je fais.
D'un coup, il s'arrête au milieu du trottoir, on se retourne vers Samuel qui regarde une maison. Les lumières d'une des pièces sont allumés. Puis il tend le bras vers la maison en disant « Ce n'est pas là qu'il habite le gars que t'aimes bien, tu sais l'auteur, celui dont tu parles tout le temps quand t'achètes un de ses livres. Si si c'est ici, j'avais cherché sur internet, j'avais vu qu'il habite à Paris » Oui et ? C'est quoi l'intérêt qu'il m'en parle comme ça. Je n'avais jamais fait attention que c'est sa maison, bon avec le noir de la nuit on a du mal à bien la voir, si ça se trouve je passe devant tous les matins. « Tu devrais aller le voir ! » « Samuel, il est tard, ça ne se fait pas. » Il ne m'écoute pas, il avance vers la maison, il ouvre le portai. Je vais le tuer. J'ai envie de crier son prénom mais ça semblerait bizarre. Son copain reste en dehors de cette affaire. Samuel il va sonner à la maison, la politesse et l'éducation chez lui il ne connaît pas. Je viens devant la porte, je l'insulte car il n'a pas à faire ça puis il part. Il me laisse seule. J'hésite à partir, je pourrais partir et faire genre il ne s'est jamais rien passé, ça aurait été que des jeunes qui se seraient amusé à réveillé tout le quartier mais non je reste planté devant la porte en espérant qu'il n'ouvre jamais la porte. Je me retourne, ils sont partis, mais je n'y crois pas, c'est un vrai gamin.

   
made by roller coaster
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 8 Avr - 21:04



hello, nice to meet you, bonsoir

Passionnante est la vie d'un écrivain. Passionnante est la vie d'un gamin assis sur une chaise, la tronche vide d'idée. Vide de sentiment. Vide d'un tout, qu'il ne serait expliquer. L'idée, l'essence même du métier de romancier, le carburant sans lequel il ne peut avancer, Oscar en est privé. Pour quelle raison ? Il n'en sait foutrement rien, et ne fait absolument rien pour changer les choses. Il reste là. Assis, yeux posés sur le vide, sur la blanche feuille disposée sur sa machine à écrire. Attendant que l'idée vienne à lui. Mais elle ne viendra pas, le laissant dans cet état de quasi catalepsie pour les heures à venir.
Seul le tintement de la sonnette arrive à le faire sursauter. A ce moment là il n'est pas loin de deux heures du matin, et son état de fatigue semble atteindre un niveau bien trop élevé pour agir de façon réfléchi. Deux heures. Il pense à Théo. Il n'y a que lui qui pourrait lui rendre visite à une heure aussi tardive. Théo. Rien que l'idée qu'il soit derrière la porte le fait frissonner. Sans attendre une seconde de plus, il s'lève et se précipite sur la poignet.
Il est tellement sonné, qu'il lui faut quelques secondes avant de capter qu'la personne d'vant lui n'est pas le garçon qu'il espérait. Non. C'est une jeune femme. Une jolie jeune femme qu'il ne connait ni d'Eve, ni d'Adam... « J... Je... V.. Vous... » Il essaie de se donner une contenance, mais en réalité le fait qu'une stricte inconnue frappe à sa porte en pleine nuit lui fou une trouille difficilement dissimulable.




(c) chaotic evil
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 11 Avr - 17:27
Hello, Nice To Meet You, Bonsoir

 
Oscar & Louise
 

Il m'a laissé seule, je suis en stress, il fait noir, j'ai peur du noir, je suis dans un endroit que je ne connais pas, j'ai envie de m'asseoir par terre et pleurer. Mais en tant que grande personne qui devrait être responsable de ses actes, je reste là, de plus, je suis responsable des actes d'un autre, j'ai l'impression d'être une mère. J'ai espéré qu'il n'ouvre jamais la porte, qu'il ait un sommeil profond. J'aurais du partir, on ne m'aurait jamais retrouvé après tout. La porte s'ouvre. La lumière de la maison m'aveugle un peu. Une nouvelle fois j'ai eu envie de m'asseoir par terre et pleurer pour que l'on m'aide. En plus de ça, la lumière qui m'aveugle m'empêche au début de bien le voir, je ne sais même pas si c'est lui, si ce n'est pas quelqu'un d'autre, quelqu'un qui n'a pas apprécier que l'on réveille en pleine nuit et qui va m'en mettre un en pleine tête. Vas-y Louise rappelle toi de tes cours de self-défense que tu as pris grâce à des vidéos sur internet ! Puis mes yeux s'habituent, je vois bien que c'est lui. Je sais à quoi il ressemble, il est beau, il est mon genre d'homme mais si moi je ne suis pas son genre de personne. J'aurais pu le reconnaître parmi une foule. Il est beau, j'ai envie de m'évanouir pour qu'il me fasse du bouche à bouche mais ça risque d'être mal interprété surtout qu'il n'a pas l'air d'avoir envie de me voir, ce qui ne m'étonne pas, il ne me connaît pas et il fait nuit. Sur le moment j'ai l'air bête, je ne sais pas quoi lui dire. « Je… Désolé d'être là. Je... » L'alcool plus la timidité ça n'arrange pas les choses. « vais partir. » dis-je en montrant son portail de ma doigt, en espérant qu'il voit ce que je lui montre.

 
made by roller coaster
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !
» Nice to meet you...
» Heeeeee, dude ! It's nice to meet ya again ! | Mercedes Ferrès.
» «Hello my name is... Nice to meet you.»
» Nice to meet you !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All of me :: Les RPs-
Sauter vers: