(Gus) I'm not gonna write you a love song

 :: Les présentations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 29 Avr - 14:45

   
Augustin Lacroix

   
Un jour, je dominerais le monde. Mais pas maintenant, c'est le goûter...


   
SURNOM: Gus ❣ ÂGE: 25 ans ❣ DATE & LIEU DE NAISSANCE: 18 juillet 1992 à Zarka (Jordanie) ❣ ORIENTATION SEXUELLE: galeriosexuel Hétérosexuel  ❣ STATUT CIVIL: Célibataire de longue date ❣ MÉTIER/ÉTUDES: Pâtissier au Pavillon Élysée Lenôtre ❣ A PARIS DEPUIS: L’hiver 1993 ❣ SIGNE(S) PARTICULIER(S): Enfant adopté ; C’est quelque chose qu’Augustin n’a jamais ignoré. Mais il n’en parle que rarement… la plupart du temps par obligation où alors, aux personnes à qui il tient vraiment. Ce n’est pas un secret, ce n’est pas une honte. C’est simplement qu’il a toujours autant l’impression d’être dépossédé de quelque chose… sans mettre le doigt sur quoi.  ❣ CARACTÈRE: Douceur ; Auguste, c’est avant tout de la délicatesse, une douceur jamais feinte et une patience d’ange. Il semble toujours d’une humeur égale, calme et apaisante. Bien que ce genre de personnalité puissent le faire souvent passer pour un mou ou un faible, il assume pleinement d’être un contemplatif, et exècre depuis toujours les démonstrations de violence. Protecteur ; C’est un fait, il prend soin de ceux qu’il aime. Et ces derniers ne sont pas si nombreux finalement. Si Auguste se préserve des autres par habitude et préfère les petits comités, il est prêt à tout pour ceux qu’il laisse entrer dans son cercle d’intimes. Sa famille notamment, est précieuse pour lui. Et il devient presque étouffant lorsqu’il s’agit de se plier en 4 pour leur faire plaisir ou devenir le garant de leur bonheur ou de leur sécurité… Créatif ; Ça bouillonne là-dedans, ça déborde. C’est peut-être pour cela que son talent est devenu si appréciable, et qu’il est désormais considéré comme une excellente recrue à débaucher. Gus ne s’arrête jamais de créer, il cherche toujours l’amélioration, le petit quelque chose, la nouveauté, l’innovation pure. Malheureusement il n’est si sûr de lui que dans sa vie professionnelle. Ambitieux ; Il en a des ambitions le petit ! Pour sûr, il n’en manque pas. Qu’il s’agisse de son travail ou de sa vie personnelle et quotidienne, Auguste semble toujours en quête d’une évolution rapide et souvent présomptueuse. Pour beaucoup, il s’agit de son côté rêveur. Mais en réalité Auguste est un réel ambitieux, qui espère atteindre de véritable objectif avec le temps. Passionné ; Ce qui le marque le plus, c’est sa passion. Gus ne sait pas vivre sans cela, sans l’étincelle. Si bien qu’il ne sait pas faire les choses à moitié. Pour lui, il n’existe pas de teinte de gris, c’est tout blanc ou tout noir, point. Et s’il se prend de passion pour quelque chose, alors il se donnera à 100%, quitte à s’épuiser ou épuiser ceux qui évolue autour de lui. Intrépide ; Il a beau être un garçon doux, Gus n’est pas dépourvu de dynamisme et d’énergie. Au contraire… il semble avoir beaucoup de choses à laisser sortir et se passionne depuis des années pour le Parkour, quitte à mettre sa vie en danger. C’est un cœur aventureux, mais qui ne sait peut-être pas suffisamment tempérer ses affections comme il le devrait. Sensibilité ; A fleur de peau, Auguste est un amour des sentiments. Il est d’une grande sensibilité, sensitif et empathique. Mais au-delà de sa passion pour les comédies romantiques qui le laisse espérer une aventure sentimentale d’exception, il ne supporte ni le conflit, ni l’adversité. Il fuira alors sans attendre la moindre situation problématique et préférera cent fois courber l’échine… Candeur ; Il est naïf, il est rêveur, il est crédule. C’est moche… Et pourtant je vous assure que c’est possible de vivre avec ! Il est juste plus simplement facile de l’arnaquer ou de lui tirer quelques pièces sous prétexte que mamie est malade depuis que motus n’est plus diffusé le samedi. Possessif ; Il ne se rend pas compte comme il peut devenir captatif. Gus est un exclusif, de par sa philosophie de vie que son côté reclus. Il semble avoir besoin de s’accaparer les attentions, pour pouvoir se sentir unique et important. Si Gus tempère son côté possessif quant à sa famille et ses amis, il est possible qu’en amour, ce côté de lui le pousse vers la jalousie la plus radicale. Craintif ; Il ne parle pas beaucoup de lui, et préfère souvent que la lumière soit faite sur les autres. Ce n’est pas qu’il est modeste, c’est surtout qu’il est secret. Et qu’il a peur… peur que sa personnalité ne paraisse pas attachante, peur qu’on ne le trouve pas intéressant… Cette crainte du rejet le force un peu à adopter la solitude plutôt que de risquer la déception. Gus n’est pourtant ni farouche, ni asocial… simplement très peu confiant.  ❣ DIRTY LITTLE SECRET: Son statut d’enfant adopté n’est pas un secret, alors en voilà un véritable : Gus est amoureux depuis toujours, d'une fille qu'il n'a rencontré qu’à deux occasions... sachant que la deuxième, c’était à son mariage. Qu’il avait l’air fin le Gus, à peaufiner la pièce montée qui glorifierait l’union de cette inconnue qui dévorait pourtant son âme depuis des années. Et pourtant, il n’arrive pas à se sortir cette femme de la tête… ballot.  ❣ GROUPE: Helium ❣ AVATAR: Avan Jogia


   
En savoir plus sur moi

   
01. Il parait que son premier prénom, celui de sa naissance, c’était Khalil. Une sonorité bien loin de celle de ce nom qu’il porte aujourd’hui, masque Français sur une origine Jordanienne peu assumée. Augustin a vu le jour à des milliers de kilomètre de Paris, dans un village proche de la ville de Zarka. Sa mère comme son père, étaient des gens pauvres et déjà abîmés par l’humiliation de leur mariage qui n’avait pas été célébré avant la grossesse de la jeune Noor. Et l’opprobre jeté par leur famille les conduisait petit à petit vers une décrépitude tragique. Alors, ils offrirent l’enfant à l’adoption dès sa naissance. 02. Khalil ne resta pas bien longtemps pupille de l’ambassade Française en Jordanie quand un drôle de couple se présenta pour l’adoption d’un enfant. La guerre administrative venait d’être remporté pour Juliette et Faustine Lacroix… pourtant elles s’engueulaient encore pour des broutilles en arrivant sur place. Le regard noir d’un bébé d’à peine 4 mois força pourtant le silence… et ce fut que qu’elles s’amusèrent à appeler plus tard, le coup de foudre. Le couple repartit sans Khalil, le temps de pouvoir boucler le dossier définitivement. Mais Khalil était déjà leur enfant dans leurs cœurs. Et l’hiver suivant, le gamin orphelin devenait un Lacroix. Il devenait Augustin Lacroix.  03. Facile pour lui, de grandit seul au milieu de ces deux femmes qui l’adoraient et le gâtaient à outrance ! Quelques années durant, Augustin fut le centre de leurs vies. L’attention unique et l’unique petite chose à contenter. La vie était douce, d’autant plus que les Lacroix étaient une famille fort peu modeste. L’opulence fut le quotidien du gamin. Mais il perdit un jour son statut d’enfant roi quand arriva chez eux un autre gosse… Misha. C’était pour lui que ses mamans avaient disparues des semaines durant ? Pour ramener un chiot égaré, au regard froid et hostile ? Longtemps, ce fut les cris et les caprices. Pas moyen d’accepter de ne plus être le plus choyé ! Pas moyen de partager… Et puis les colères et les jalousies se changèrent en fraternité. Ne plus être seul avait aussi ses avantages. C’était alors le début de l’ère des stratégies et des bêtises… d’une complicité qui ne s’éteignit jamais entre Augustin et son frère Misha. 04. On ne peut pas dire que la vie fut rude pour Gus. Au contraire, elle fut plutôt sereine et douce. Il avait l’amour, le confort, et toutes les possibilités de se forger et de se développer loin des soucis ou des contraintes. Pourtant, il ne fut jamais un gamin étincelant. Contrairement à Misha qui me montrait particulièrement brillant, Augustin lui n’avait pas un niveau incroyable. Cette différence fragrante le complexa. Et comme une huitre, il se renferma un peu plus pour se braquer dès qu’il s’agissait des cours. A l’extérieur de l’école, il excellait pourtant dans les activités créatives… son moyen d’expression unique, quand il se réfugiait dans le mutisme qui le caractérisait. C’est finalement au détour d’un cour de cuisine en famille qu’il se découvrit un penchant pour la cuisine, et plus particulièrement pour la pâtisserie qu’il ne quitta plus. 05. La rencontre avec Maxine fut … fracassante, puisqu’elle le heurta avec une vieille bagnole rouillée. Déjà à cet âge la petite blonde avait du cran. Celui entre autres, de piquer la voiture de son grand frère et de conduire sans permis pour s’offrir une soirée sur Paris avec ses copines banlieusardes. Et de renverser un piéton à 4 du mat’, sans même l’apercevoir à cause de l’euphorie de la soirée passée en boîte. Heureusement, plus de peur que de mal. Mais Max marqua la chair d’Augustin plus que par les quelques hématomes dû au choc ! Pour se faire pardonner, elle l’invita à manger un kebab dégueulasse… pourtant, il était heureux comme un roi en compagnie de cette fille qui le transcendait. La voix, ses cheveux blonds, son énergie… son charisme. Tout son être le subjuguait. Ils parlèrent quelques heures, jusqu’à aube. Puis elle disparut avec son numéro de téléphone dans la lumière de ce nouveau jour. Maxine. Elle ne quitta jamais les pensées du jeune homme qui venait de tomber éperdument amoureux de cette fille qu’il connaissait à peine. Elle était devenue son idéale. Et ce, même si elle ne le rappela jamais.  06. L’art de la pâtisserie, il le cultiva des années. Encore et encore, sans relâche, jusqu’à taper sur la tronche de son frère pour qu’il zappe sur cuisine TV à une heure précise au lieu de regarder la télé réalité à la mode. C’était une passion dévorante… qui le révéla plein de talents et d’idées novatrices. Si bien que ses mamans acceptèrent qu’il quitte le lycée avant ses 17 ans, et entre dans une école prestigieuse de pâtisserie. Là, Gus se sentit véritablement revivre. Il évoluait enfin dans un milieu qui lui correspondait, comme un poisson dans l’eau. Apprendre, il n’avait alors plus que cela en tête. Évoluer, et réussir également. Naquirent alors en lui le goût de la compétition et une ambition dont il ne se serait jamais cru capable d’envisager avant. Il grandissait. Et semblait oublier les doutes et les craintes qui l’avaient enchainé vers le fond jusque-là.  07. Il avait beau être heureux, et prendre confiance en lui de jour en jour, quelque chose n’allait pas. Un manque. Une carence qui semblait n’avoir aucun sens et qui pourtant le rendait nostalgique. C’est Juliette qui devina… elle qui remarquait toujours sans un mot. Elle prit alors deux billets pour la Jordanie, et embarqua avec Augustin pour un voyage qui lui permettrait de comprendre, et de découvrir ses origines durant les deux mois de vacances d’été. Deux mois… Qui suffira pour combler les curiosités de Gus, mais pas pour le compléter. Il manquait toujours quelque chose. C’est pourtant là-bas qu’il fit une rencontre inattendue. Une jeune femme qui le sauva de la solitude quand Juliette reparti pour la France en urgence et sans trop de raisons. Raya. Une Jordanienne piquante et curieuse, qui devint un guide des plus amusant. Elle lui fit découvrir bien des facettes de ce pays qui était un peu le sien. Elle lui montra comment l’appréhender, le poussa à l’accepter, même à l’aimer un peu… Parce qu’il l’aimait bien, elle. Raya savait vendre son pays. Elle savait faire chavirer les cœurs et attirer les regards. Une force de la nature qu’il quitta pourtant quand la fin du séjour s’annonça. Augustin n’avait pas vraiment trouvé de réponse… mais il avait trouvé une amie précieuse avec qui il garda contact. 08. Juliette n’était pas retournée en France sans Gus pour rien. Contrairement à ce qu’elle lui avait inventé pour qu’il profite de son séjour, quelque chose de grave était arrivé. A Faustine. Le cancer frappait souvent sans prévenir, avec plus ou moins de virulence. Pour elle, les premiers symptômes furent presque fatals. Il avait été diagnostiqué trop tard… Elle était condamnée et les deux fils Lacroix pleurèrent bientôt la perte de leur mère adoptive. Faustine avait toujours été celle qui venait sécher leurs larmes et chasser leurs peurs. Elle était celle qui pouvait passer des heures à les consoler et qui avait toujours les mots qu’il fallait. Maintenant, ils n’avaient plus cette mère pour eux. Les deux garçons furent frappés par un deuil qui les rapprocha plus encore… Pour les séparer ensuite. Misha quitta Paris pour une raison obscure. Puis c’est Juliette qui s’en alla peu après la majorité de ses deux enfants. Le tour du monde, qu’elle voulait faire… Mais n’importe qui aurait pu deviner qu’elle ne supportait pas Paris, en l’absence de sa compagne de longue date. Après cela, Augustin se trouva à nouveau seul dans un appartement familial immense. Et cette solitude ne fut pas de courte durée.  09. Grâce à son talent de pâtissier et une fois son diplôme en poche, Gus décrocha un apprentissage puis un contrat dans la prestigieuse maison Lenôtre. Une fierté qui n’était pas feinte, ni gratuite puisqu’ils étaient rares, les jeunes qui pouvaient prétendre à une telle place. Le jeune homme resta pourtant humble face à cette situation, surtout préoccupé par son avenir et celui de sa famille, toujours tourmenté par des doutes et des craintes trop étouffantes au quotidien. Une lumière vint pourtant l’éblouir de manière inattendue. Un seul éclat de rire avait suffi pour qu’il la reconnaisse. Elle, et cette longue crinière blonde. Elle était là, à papillonner parmi les invités de ce mariage ennuyeux. Maxine était là, magnifique et éblouissante comme dans son souvenir. S’il n’y avait pas eu cette magnifique robe blanche pour mettre fin à l’espoir… Car c’était elle, la mariée. C’était elle… à qui il destinait l’immense pièce montée de rose et d’or. Elle s’évaporait alors. Maxine se dérobait. Les souvenirs et les rêves n’avaient plus de sens… Et la solitude se fit plus mordante. 10. Rien qu’une année après la cérémonie liant Maxine à un type quelconque, et rien ne bougeait du côté de Gus. D’accord, il évoluait bien dans son milieu. Son métier l’épanouissait, il devenait une étoile montante du métier, réputé parmi ses pairs Parisien. Mais ensuite ? Rien. Pas de vie personnelle haletante, pas de projets, pas de petits bonheurs. Sa famille restait absente de la capitale alors, quoi faire de sa vie ? Auguste ne faisait qu’attendre. Que Juliette ne revienne, ou que Misha lui donne plus de nouvelles. Que les gens qu’ils aiment reviennent vers lui… Qu’il ne soit plus seul, qu’on ne l’abandonne plus. Une existence fade, uniquement colorée par ses talents de pâtissier et par les panoramas magnifiques qu’offrait Paris lors de ses Parkours de plus en plus dangereux. Alors, le jeune homme attendait, sans attendre quoi, que quelque chose ne se passe… Et une chose de passa. Une fois que Raya débarqua, en sac à dos et queue de cheval, frapper à sa porte avec une proposition étonnante au creux de son sourire malicieux.


   
Derrière l'écran

   
PRÉNOM/PSEUDO: Jerkin Shock ❣ ÂGE: 19 ans ❣ PAYS: France ❣ COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM?: Grâce à PRD    ❣ INVENTÉ OU PRE-LIEN?: Inventé ❣ SI DC, LESQUELS: / ❣ UN PTIT MOT?: J'VOUS KIFF DÉJÀ  :hoho:

   
Code:
[b]AVAN JOGIA[/b] ⇢ Augustin Lacroix
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 29 Avr - 14:55
Bienvenue parmi nous ♥
Bon courage pour ta fiche
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 29 Avr - 14:56
Merci beaucoup ! :keur:
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Mila Issakov
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 23/04/2017
Messages : 143
Pseudo/Prénom : redp
Multicompte(s) : rafaele, loup
Avatar + © : coline omasson ©redp
Âge : 24 ans
Métier/Etudes : danseuse au crazy horse
Sam 29 Avr - 15:16
t'es beau
bienvenue par ici :keur:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 29 Avr - 15:29
Venant d'une danseuse de crazy horse... il y a de quoi rougir Merci ! **
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Mila Issakov
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 23/04/2017
Messages : 143
Pseudo/Prénom : redp
Multicompte(s) : rafaele, loup
Avatar + © : coline omasson ©redp
Âge : 24 ans
Métier/Etudes : danseuse au crazy horse
Sam 29 Avr - 17:16
Ahaha ou pas
GusGus
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 29 Avr - 21:13
Ow, je t'avoue qu'avec la fatigue j'ai eu la flemme de lire entièrement ta fiche ! Mais en tout cas, bienvenue <3
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 29 Avr - 21:16
GusGus à ton service Mila

Faute avouée... à moitié pardonnée Morgane Merci de ton accueil ! X)
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 29 Avr - 21:17
De rien, c'est tout à fait normal ! Au fait, ton acteur, il ferait pas parti de la série The 100 par hasard ? **
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Damien Rousseau
fireman with blue eyes
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017
Messages : 109
Pseudo/Prénom : Dacina Moe
Multicompte(s) : Viktor Ivanov
Avatar + © : Ian Somerhalder @dacinaMoe
Âge : 33 ans
Métier/Etudes : Pompier
All of me : Ma tronche de séducteur


Fire is my life...


Dam' & Lizzy


L'Attente pourra durée longtemps


Il a un tatouage féminin à l'omoplate qu'il ne veut montrer à personne, il essaie le moins possible de ce montrer le dos quand il est torse nu.
Humeur : Bonne
Dim 30 Avr - 2:01
Coucou toi, bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 30 Avr - 9:40
Malheureusement, non Morgane :gué: Il a pas une grosse actu', il a joué dans quelques séries et dans un film qui va sortir mais rien de très marquant

Merci Damien ! J'adore ta tronche de séducteur au passage XDD
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Dumas
Promises, they are overrated
avatar
Date d'inscription : 19/03/2017
Messages : 542
Multicompte(s) : Elisa Dassault (ft. Emma Watson)
Avatar + © : Vinnie Woolston + @Nalex
Âge : Né le 25 mars 1989. Faites le calcul!
Métier/Etudes : Mécano
All of me :
My lips feel warm to the touch but my words seem so alive. My skin is warm to caress. I'll control and hypnotise

RPs en cours:
Julia - Elea
Dim 30 Avr - 10:53
Elle veut quooooi la Raya j'veux savoiiiir Arrow

Bienvenue parmi nous!


Bravo, tu as passé l'étape de validation! Maintenant, tu es libre de faire ce que tu veux ou presque sur all of me! J'espère que tu as déjà lu le règlement. Si ce n'est pas le cas, dépêche toi d'aller le faire pour ne pas avoir de mauvaises surprises C'est par ici! C'est bon? Parfait! Tu peux dès à présent créer ta fiche de liens et RPs et pourquoi ne pas lancer une recherche de RP? Oh, et si l'envie te dit, tu peux agrémenter ton profil d'un joli rang personnalisé!
N'hésite pas également à faire de la pub pour le forum mais surtout voter sur les tops sites pour ramener de nouveaux membres
Pour toute question, le staff se tient à ton entière disposition Nous espérons que tu te plairas parmi nous

_________________


Cop radio screaming, noise and tears, dead on the TV and then there's you. It's fucked, it's crazy, I can't concentrate,
I just see your outline...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 30 Avr - 10:56
KYAAAAAAAA merci pour cette validation si rapide ! :gnaaa: :ahah: Je t'aime !

Pour Raya... tu saurais bientôt
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» Everything's gonna be ok # ft Nora (Terminé)
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.
» You're Gonna Pay [- Cameron -]
» ๑ This is the part of me that you're never gonna ever take away from me

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All of me :: Les présentations-
Sauter vers: