Intrigue n°1: Fear cuts deeper than swords.

 :: Paris je t'aime :: Quartier Paris Tour Eiffel :: Champs Elysées & alentours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
The Handler
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 16/03/2017
Messages : 87
Avatar + © : Stock bazzart
Sam 6 Mai - 13:26
What if it was the end?


Les rayons du soleil commencent à s'imposer dans la capitale française, faisant remonter doucement mais sûrement le mercure de plusieurs degrés mais aussi le moral des parisiens qui commencent à entrevoir d'un œil ravi la venue de l'été. Et qui dit été, dit vacances sous le soleil, la plupart du temps au bord de l'océan ! Mais surtout, préparation de ce moment de farniente.

C'est pourquoi les gens commencent à affluer dans les boutiques, à la recherche du maillot de bain parfait, ou de chaussures renforcés afin de mieux appréhender les randonnées qui s'annoncent ensoleillées. D'autres viennent en groupe pour une petite séance shopping entre amis, euphoriques à l'idée de passer les vacances d'été ensembles ou tout simplement pour passer du temps ensembles en ce bel après-midi. Mais aussi, parmi tout ce beau monde, il reste les touristes, en visite dans "la ville de l'amour" et les moins chanceux, qui viennent simplement faire leurs courses du samedi. Et, aux alentours de quinze heures, le centre commercial est bondé de tout ce beau monde.

En famille, entre amis, en amoureux ou seul(e), certains flânent devant les vitrines, d’autres sont posés sur des bancs pour manger une glace, discuter ou même reposer leurs jambes.
C'est alors qu'un coup de feu éclate dans le centre, écho imposant au milieu des boutiques. Tout le monde est figé, choqué. Certains ne réalisent pas encore bien ce qu'il se passe.  Personne n’ose bouger, personne ne peut sortir, toutes les issues sont bloquées par des hommes armés et encagoulés. L'un d'entre eux, sûrement le chef, prend la parole dans le micro, faisant retentir une annonce dans tout le centre : « Ceci est une prise d’otage. Ne tentez pas de vous échapper sinon, les conséquences seront lourdes ! Et ne pensez même pas à jouer les héros ! »

Les victimes de cette prise d’otage semblent pétrifiées par la peur qu'a influée cette nouvelle terrifiante. Certains tremblent, d’autres semblent sujets à des crises d'angoisse, des malaises… Et soudain, des tirs qui semblent venir de nulle part. Des cris et des pleurs retentissent d’un peu partout. Le chao semble régner alors que tout le monde court pour tenter de sauver sa peau et se réfugier dans les boutiques du centre commercial, n’osant plus bouger, priant pour que les forces de l’ordre agissent rapidement et sauvent leur vie.

Ils va falloir se serrer les coudes, s’entraider, trouver des solutions,… et si votre dernière heure était arrivée ?


Les petites règles à suivre


▬  Comme vous êtes nombreux, nous avons décidé de faire deux groupes. Ce poste d'intrigue concerne les personnes suivantes (pas d'inquiétude, l'autre groupe a exactement le même début d'intrigue que vous):
@Anne Dumoulin
@Chelsea Martin
@Elea Dawson
@Lancelot Martel
@Lyra Chevalier
@Morgane Chantel
@Rafaele Parisi
@Viktor Ivanov
@Julia La Roche
@Elizabeth Harper
@Charlotte Favret
@Alice Sinclair

Ordre de passage: Rafaele > Chelsea > Anne > Elea > Viktor > Lancelot > Julia > Charlotte > Elizabeth > Alice


▬ Pour cette première intrigue, veillez à respecter l'ordre de passage. Par contre, si la personne dont c'est le tour n'a pas posté dans les deux jours qui suivent, vous pouvez sauter son tour. (pour le premier tour, postez dans l'ordre que vous voulez, c'est freestyle  :rock: )

▬  Privilégiez les RPs courts et n'hésitez pas à être imaginatifs Par ailleurs, merci d'inclure un résumé de vos actions sous balises spoiler à la fin de votre message

▬ Le PNJ interviendra quelques fois pour pimenter tout ça donc, réfléchissez bien aux actes de vos personnages, car ceux-ci pourraient avoir des conséquences  :ahah:

▬  Mais surtout, la règle la plus importante: amusez-vous!  

Note: Ceux qui ont été validés après lancement d'intrigue ou ceux qui souhaitent finalement y participer, et si l'intrigue n'est pas trop avancée, n'hésitez pas à mp le staff afin qu'il vous ajoute dans l'un des deux groupes !


 
Revenir en haut Aller en bas
Rafaele Parisi
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 08/04/2017
Messages : 429
Pseudo/Prénom : redp
Multicompte(s) : mila
Avatar + © : gabriele beddoni, redp
Âge : 29 ans
Métier/Etudes : Photographe professionnel. Graphiste et dessinateur à ses heures perdues
All of me :
Falco ❤

Lun 8 Mai - 11:57

Rafaele ne travaille pas aujourd'hui, il a donc décidé de faire un petit tour près des Champs-Elysées. Il a même proposé à sa soeur de venir avec mais elle avait des choses à faire, il n'a donc pas insister plus longtemps. Cependant, ne voulait pas être seul, il a envoyé un message à Chelsea pour savoir si elle est libre l'après-midi pour la passer avec lui. En dehors du boulot, ils ne se voient pas spécialement, alors quand ils ont des moments de libre, il essaie de le passer avec Chelsea.

Il lui a donc donné rendez-vous au centre commercial, en bas sur un banc en début d'après-midi. Arrivé un peu à l'avance, de quelques minutes seulement, il se pose sur le banc, portable à la main, il envoie un message à sa soeur, voulant savoir si tout va bien et si elle a besoin de quelque chose, tant qu'à faire. Il envoie également un sms à Chelsea, lui disant où il se trouve précisément. Message envoyé, il entend cette annonce, une prise d'otage, sérieusement ? Il pense que c'est une blague mais dans sa tête, c'est un peu la panique quand même, et si c'était vrai ? Les gens se trouvant dans son champ de vision, se regardent tous de la même façon, regard entre incompréhension mais aussi, la peur dans les yeux. Puis au loin, un homme cagoulé et armé approche vers eux. C'est la panique à bord, tout le monde commence à courir, Raf cherche Chelsea du regard en espérant qu'elle aie pu se mettre à l'abri quelque part, il espère en tout cas !

Spoiler:
 

_________________
you, me and only us
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 8 Mai - 12:23
Fear cuts deeper than swords

feat. Anne, Chelsea, Elea, Joseh, Lancelot, Lyra, Rafaele & Viktor

C'est aujourd'hui un jour comme un autre, un de ces jours de vie, de travail comme nous en connaissons tous tant dans notre vie. Je me suis levée, comme chaque jour, pour constater le vide à mes côtés. Cela ne devrait pas tant me surprendre, surtout sachant que j'ai déménagé pour ne plus vivre dans l'appartement ou absolument tout me rappelais sa présence, mais tout de même.
Et puis, il y a eu l'habituel rituel, le café, le chat à nourrir, la douche, le maquillage, la coiffure, les vêtements. Pas besoin de vous détailler la chose plus loin, n'est-ce pas ? Puis le temps du départ, le métro, les gens, les effluves de la ville, du café, de l'urine des sans-abris. Puis le centre commercial. Mon lieu de travail, un lieu de consommation immense, ou tout le monde vient dépenser son argent que ce soit pour de la nourriture ou pour des choses comme les vêtements, les ustensiles, les choses futiles... Ou pas. Car après tout, c'est là que se trouve la boutique de robe de mariée où j'officie en tant que vendeuse.
Et puis tout commence. Les clientes qui passent pour regarder, pour s'extasier en se demandant quand, enfin, leurs chéris leur feront leurs propositions, les fiancées qui font des repérages, les demoiselles d'honneur ou les membres de la famille qui veulent des robes de soirées, les futures mariées qui ont tout simplement rendez-vous pour des essayages. La matinée passe plutôt vite et c'est assez agréable en soit de se dire que le travail m'occupe assez pour que je ne voie pas le temps passait. Mais voilà, le temps de ma pause arrive et quoi de mieux sur ma pause que d'aller au Starbuck du centre commercial pour me prendre un bon café et décompresser un peu après cette cliente qui m'a fait tout un sketch parce que, non, ce n'était pas la réplique exacte de la robe de mariée de Cendrillon...

Qu'importe, je me dirige donc vers le café pour prendre ma mixture et... Que se passe-t-il ? Une putain, de prise d'otages ! Bien sûr, ça ne pouvait pas être autrement... Après avoir tout perdu, je vais être prise en otage et mourir parce que j'ai voulu me prendre un café... Et puis je réagis à l'instinct comme bien des gens. Je me cache là ou je peux, c'est-à-dire au derrière le muret d'un vendeur de jus de fruit dans l'allée centrale. Mauvaise cachette, mauvaise idée. Je suis là seule à me cacher ici, mais je n'arrive plus à bouger d'un pouce...

made by guerlain for bazzart


Spoiler:
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Chelsea Martin
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 08/04/2017
Messages : 329
Pseudo/Prénom : Roulettes / Marion
Multicompte(s) : Alice Després
Avatar + © : Camille Lou + © Sofie
Âge : 25 ans
Métier/Etudes : Mannequin / Modèle
All of me :

Rps en cours :

Raf'
Mila
Intrigue n°1
Antoine
Raf' (2)

RPs finis/abandonnés :

Maksim

Localisation : Quartier Nord-Est de Paris dans un studio avec sa meilleure amie, Mila
Humeur : Heureuse
Lun 8 Mai - 13:03
Chelsea comptait passer l'après-midi à l'appartement étant donné que Mila travailler aujourd'hui et vu que la soeur de Raf avait débarquée à Paris et qu'elle n'était probablement pas encore au courant de leur histoire, c'est difficile de se voir. Cependant, en début d'après-midi, elle reçoit un SMS de son chéri qui lui propose de le rejoindre au centre commercial. Elle lui répond donc qu'elle arrive et puis la voilà en route.

C'est en arrivant au centre commercial qu'elle entend l'annonce dans le haut parleur. Elle pourrait se retourner et partir aussi vite qu'elle y est rentré mais il y a des chances pour que Raf' soit déjà là donc il en est hors de question. Elle avance donc au milieu de cette foule en panique, à la recherche de celui qu'elle aime. Bien sûr, elle est tout aussi paniquée mais si elle laisse ça prendre le dessus, elle ne fera plus rien.

Elle finit par l'apercevoir au milieu de la foule mais c'est à ce moment précis que quelqu'un pris de panique décide de la poussée dans le pousser dans la première boutique venue alors elle hurle pour qu'il puisse l'entendre et peut-être venir l'aider.

- Rafaeeeeeeeeeeleeeeee !!!!!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Elea Dawson
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 26/03/2017
Messages : 95
Pseudo/Prénom : Mimine // Marine
Multicompte(s) : Alejandro Da Cunha
Avatar + © : Kristin Kreuk
Âge : 29 ans
Métier/Etudes : Infirmière
All of me :

RP's Terminés : Heartbeat ft Gabriel

RP's en cours : Raf' - Gabi - Nicolas - Nathan
Mer 10 Mai - 9:44

Full Of Terrors

Il n'y a pas de hasards, dans la vie.

Jamais. J'en suis convaincue. Pas même aujourd'hui, pas même alors que la peur s'insinue dans tout mon corps, m'obligeant à suivre cette foule apeurée qui traverse le centre commercial en hurlant. Mon coeur tambourine furieusement dans ma poitrine, mes mains sont moites... Et les voix terrifiantes des assaillants résonnent.

Une prise d'otages...

J'étais simplement venue m'acheter une paire de baskets en toile pour ce printemps. J'ai dis à Nicolas que j'y allais seule. Gabriel n'est même pas au courant que je suis ici... Et les premiers coups de feu fusent. Mon premier réflexe est de courir plus vite encore. Bien que nous ne soyons jamais prêts à de telles situations, nous avons reçus des formations à l'hôpital pour ce genre d'évènements... Et inutile de préciser que lors des attentats, nous étions prêts à agir... J'ai moi même été volontaire pour prêter main forte aux services qui en avaient le plus besoin. Alors d'instinct, je crie au gens de se cacher du mieux qu'ils peuvent, de ne surtout pas rester en plein milieu de cette immense galerie où sont tirées de nouvelles balles.

Je cours,  et c'est sans réfléchir que j'attrape le bras d'une jeune femme restée là, au beau milieu... Complètement tétanisée.

"Suivez-moi, il ne faut pas rester là !!"

Je l'entraîne. Je lui fais même peut être mal, mais il ne faut pas qu'elle reste ici au risque d'être tuée... Je m'engouffre dans une boutique où se cachent déjà quelques personnes, le souffle court, et tire la jeune femme vers moi pour l'assoir derrière le comptoir de vente :

"Ça va aller ?"

De nouveaux coups de feu me font sursauter... Et je prie intérieurement pour que personne ne soit blessé.

Spoiler:
 


EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
Viktor Ivanov
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 26/04/2017
Messages : 21
Pseudo/Prénom : DacinaMoe
Multicompte(s) : Damien Rousseau
Avatar + © : Chris hemsworth
Âge : 32 ans
Métier/Etudes : Ébéniste
All of me :
Localisation : Paris
Humeur : optimiste
Lun 15 Mai - 15:24
Une journée comme les toutes les autres commencent, je dois me préparer, enfiler ma combinaison d’ébéniste, me rendre au café chercher mon petit déjeuner comme à chaque matin. Une fois prêt, j’attrape mes clés, mon portefeuille et ma casquette et je m’élance sur la rue à pieds. Je préfère marcher que de prendre la voiture et être pris dans les bouchons. Cela me prends le même temps quand je marche. J’entre dans le café pour me placer dans la fille d’attente, mais je ne m’attends surtout pas à ce qui s’ensuit ensuite. Mon tour de commander est dans deux personnes et puis soudain, quelqu’un gueule comme un malade et décide qu’on a tous à faire à une prise d’otage. Pas nerveux pour le moindre du monde, je lève les yeux au ciel et j’obéis. Me voilà le plus calme du monde. Après tout, que peut-il m’arriver de plus que d’être tué ? Ce sera ça la vie c’est tout. J’obéis donc et je suis les ordres du preneur d’otage. Mais je prends soins de regarder les gens présents dans le café. Je dois m’assurer que personne ne soit blessé et surtout qu’il n’y a personne d’autre que je connaisse ici. Mais malheur… j’y aperçois Anne un peu plus loin. Et merde… Je deviens nerveux chaque fois qu’il s’agit d’elle. Il faut que je trouve un moyen pour qu’elle m’aperçoit, alors, je sors mon cellulaire qui a un boitier métallique, j’en dirige le reflet de lumière sur son visage pour attirer son attention, espérant que le preneur d’otage ne voit pas mon action.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 15 Mai - 17:10
Bordel il détestait faire les magasins... et encore, détester était un bien faible mot quand on savait que généralement, il faisait ses achats sur le drive pour ne croiser personne mais voilà... son p'tit gars avait insisté pour se rendre au en ville aujourd'hui, arguant que sa mère l'emmenait toujours acheter un nouveau livre au moins une fois par mois, pour l'encourager dans cet exercice au lieu de l'abrutir avec la TV et les jeux vidéos. Alors bien entendu, il avait cédé. Puis il avait de bons gouts le gosse : la légende du roi Arthur / Harry Potter / les livres de Tolkien... non mais sérieusement, à 7 ans, lui il réclamait simplement des choses basiques, et ce gamin là lui réclamait ces oeuvres du feu de Dieu? Bon, il était encore un peu petit pour toutes les comprendre, mais son père se refusait à lui dire "non" alors que tant de gosses détestaient lire.

Résultat, ils étaient en train de regarder les rayonnages d'une boutique, à choisir le nouvel ouvrage qui viendrait orner leur bibliothèque quand les premiers sons étranges se firent entendre. Des coups de feu? Il ne saurait le dire en réalité mais Lancelot n'allait pas attendre sagement de se faire tirer comme un canard pour le savoir et il tirait contre lui son fils qui écarquillait des yeux terrifiés dans sa direction.

"Ne fait pas de bruit... ça va aller, regarde... un livre de contes..."
soufflait Lance', lui montrant un ouvrage au hasard qui regorgeait d'images, dans l'espoir de le distraire.

Il pourrait courir ou tenter de se la jouer chevalier, comme un autre Lancelot, mais quand on était avec un enfant, ce n'était pas possible, alors il commençait à lui raconter une histoire pour rassurer le petit, espérant ne pas être entendu.

actions basiques:
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Julia La Roche
Sorry, I'm just a crazyGirl !
avatar
Date d'inscription : 08/05/2017
Messages : 104
Avatar + © : Zoella Sugg
Âge : 23 ans
All of me :
Spontanée - Tarée - Excentrique - Indépendante - Têtue/Bornée - "Cleptomane" - Rusée - Fonceuse - Impulsive - Émotive - Rebelle - Franche - Inconsciente - Hyperactive - sans-gêne - Colérique - fêtarde
Ven 19 Mai - 16:21

Jour de congé ! Enfin ! Délivrance ! J’avis touché la première paie de mon nouveau boulot et je voulais en profiter un max. Et ma paie, putain, j’avais jamais vu autant de chiffres sur mon compte depuis un moment ! Ça valait le coup de supporter cette horrible patronne complètement folle d’exigence ! Money, money, money, it’s so funny !

J’avais donc décidé d’aller dépenser mon argent au centre commercial, de m’éclater et me faire plaisir ! Armée d’une robe blanche courte et de mes éternelles baskets, j’avais arpenté toute la matinée les boutiques et autres échoppes à la recherche de nouveaux vêtements et autres bibelots. A midi, j’avais décidé de digérer mon sandwich avec un cornet de glace artisanale. Dans l’allée principale, je croise des visages que je ne connais pas mais je leur renvoie un visage souriant tout en léchant ma glace. Soudain, une voix dans l’interphone. Hein ? Une prise d’otage ? Je regarde à gauche, puis à droite. Je ne vois rien qui ressemble à une prise d’otages sauf peut-être les visages effrayés des gens. Haussant les épaules je continue de marcher. Et puis les balles fussent et viennent éclater une vitre à côté de moi. J’écarte les yeux et je me jette au sol guidée par mon instinct de survie.
Au sol, je baisse la tête et je sens un liquide froid sur ma main. J’avais écrasé le cornet en biscuit entre mes doigts dans la précipitation.

« Han putain, ma glace quoi … »

Couchée au centre de l’allée principale, je lèche mes doigts, plus triste par la perte de cet aliment qui salivait mes papilles que par la prise d’otage qui se déroulait en ce moment.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
The Handler
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 16/03/2017
Messages : 87
Avatar + © : Stock bazzart
Dim 21 Mai - 12:51
What if it was the end?


L'incompréhension et la surprise règnent en maître l'espace d'un instant, pour finalement céder leur place à une peur incontrôlable. Les gens se mettent à hurler, à courir dans toutes les directions, entrer dans la première boutique qui vient pour se mettre à l'abri. Certains pensent à une blague de mauvais goût, mais changent rapidement d'avis lorsque leur regard se pose sur l'un des hommes encagoulés. Ils sont plusieurs, bloquant les issues. Impossible d'entrer mais surtout, impossible de sortir... Il se passe de longues minutes quand finalement, certains se mettent à avancer dans l'allée centrale. Visage masqué, arme au poings, impossible de déchiffrer leur expression. Seule la supposition d'une irrépressible envie de tuer flotte dans l'air. Mais si vous pouviez voir leurs visages, vous verriez se dessiner un sourire sur leurs lèvres...

Deux continuent d'avancer, quand les autres restent devant les portes de sortie. Sont-ils les chefs ? Impossible à savoir. Que veulent-ils ? Pourquoi le centre commercial ? N'est-ce pas généralement les banques qui sont braquées ? Telles sont les questions que se posent plusieurs victimes alors qu'elles font tout leur possible pour ne pas se faire remarquer. Contrairement à d'autres, qui ne semblent pas réaliser l’ampleur de la situation... C'est notamment le cas d'une petite demoiselle, qui parait plus intéressée par sa glace que par le fait de possiblement perdre la vie. Demoiselle qui n'a pas échappé au regard de l'un des hommes armés... Sans plus attendre, il se dirige vers elle, @Julia La Roche , l'empoigne brutalement par le bras pour l'obliger à se relever. « Viens là-toi » qu'il lui hurle à travers sa cagoule, ne lui laissant pas le choix. Il la traîne dans l'allée centrale jusqu'à un endroit dégagé où il est sûr que tout le monde pourra entendre distinctement ce qu'il a à dire. « Que personne ne joue les héros, ou j'vous jure que j'la bute ! » qu'il crache à l'assemblée. « Vous allez sortir tout le fric dont vous disposez. Argent, cartes de crédit, bijoux, montres, tout ! Vous allez tout regrouper et l'un d'entre vous va apporter ça juste là ! » qu'il lance à l'intention de toutes les personnes cachées dans les boutiques en pointant un endroit à quelques mètres à peine de lui. Quelques secondes s'écoulent, et rien ne semble se produire... « Allez magnez vous le cul ou j'la descends ! » qu'il finit par hurler en pointant son arme sur la jeune femme qu'il tient fermement devant lui...

____________________________

En bref:
▬  Un mec cagoulé repère Julia et l'oblige à le suivre au milieu de l'allée
▬  Il hurle aux gens de rassembler tous leurs biens et désigner quelqu'un pour apporter tout ça près de lui. Donc une boutique = une personne courageuse ou non qui va faire ce qui est demandé.
Important! Si vous êtes plusieurs de la même boutique - sait-on jamais ahah - à vouloir jouer ce rôle, merci de vous concerter d'abord! Si personne ne se désigne ou est désigné, le PNJ s'en chargera

____________________________

Ne pas oublier:
▬ Respecter votre ordre de passage (qui est rappelé dans le premier post du pnj)
▬  Privilégiez les RPs courts et n'hésitez pas à être imaginatifs Par ailleurs, merci d'inclure un résumé de vos actions sous balises spoiler à la fin de votre message
▬  Mais surtout, la règle la plus importante: amusez-vous!  

Note: Ceux qui ont été validés après lancement d'intrigue ou ceux qui souhaitent finalement y participer, et si l'intrigue n'est pas trop avancée, n'hésitez pas à mp le staff afin qu'il vous ajoute dans l'un des deux groupes !


Revenir en haut Aller en bas
Rafaele Parisi
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 08/04/2017
Messages : 429
Pseudo/Prénom : redp
Multicompte(s) : mila
Avatar + © : gabriele beddoni, redp
Âge : 29 ans
Métier/Etudes : Photographe professionnel. Graphiste et dessinateur à ses heures perdues
All of me :
Falco ❤

Dim 21 Mai - 16:46

Tout va très vite pour Rafaele, les gens courent de partout et quant à lui, il essaie d'apercevoir Chelsea mais en vain. Cependant, il entend quelqu'un crier son nom, en se retournant, il voit Chelsea rentrer dans une boutique, emporter par une autre personne. La boutique étant trop loin par rapport à lui, il va dans la boutique opposée à celle de sa chérie. Peut-être parce qu'il a simplement pas envie de se faire tuer maintenant et puis, Chelsea est en sécurité là-bas, c'est le principal.

Il entre donc dans une boutique pour s'y réfugier comme la plupart des gens. Dans chacun d'eux, l'incompréhension se lit sur les visages. Ils ont part, Raf a peur aussi mais si personne ne bouge, tout ira bien. C'est ce qu'il espère en tout cas. Tout le monde dans le magasin écoute ce qu'un des gars dit et souffle. Chacun se regarde mais personne ne bouge, paralysé par la peur. Voyant que personne ne se désigne, il prend une énorme respiration et prend sur lui pour le faire

- C'est bon, je vais le faire... Donnez moi tout ce que vous avez

Il retire sa carte d'identité de son porte feuille et le balance dans une caisse qui traînait dans le magasin. Il laisse les autres faire de même. Il range sa carte dans sa poche, comme ça si il lui arrive quelque chose, on sait qui il est, pas besoin de chercher midi à quatorze heures. Il attend que tout le monde dépose ce qu'il faut dans cette fameuse caisse...

Spoiler:
 

_________________
you, me and only us
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 21 Mai - 17:01
Fear cuts deeper than swords

feat. Anne, Chelsea, Elea, Joseh, Lancelot, Lyra, Rafaele & Viktor

Trop rapide, trop brusque, le monde est encore en train de changer d'une façon dont on ne s'attend pas et il le fait, bien entendu, par surprise. Une simple journée de travail, un simple aller/retour vers une boutique de café et voilà votre vie sur le fil. Pourquoi ces preneurs d'otages s'en prennent ainsi à tout un centre commercial ? Cela aurait été bien plus simple de cibler une seule boutique, de prendre leur butin, de fuir. Mais là, au vu de la surface, du nombre de personnes, des boutiques... La police arrivera avant qu'ils ne puissent fuir !
Mais en attendant, je me sens en danger. Accroupi derrière un muret, je prie, littéralement, pour qu'on vienne à me sauver, que ces hommes ne me voient pas, que je puisse rentrer saine et sauve chez moi.
Mais voilà, les tirs se font entendre et la foule court, se réfugie là ou elle peut. Une jeune passe et m'agrippe la main, me forçant à courir derrière elle, à prendre mes jambes à mon cou. Mais mes jambes flagellent, ma main est moite, et j'ai vite fait de me tordre la cheville, de chuter au sol, ma main glissant pour me détacher de cette femme qui cherchait à être ma sauveuse. Je me retrouve à la place étalée au sol, la cheville douloureuse, certainement foulée et les preneurs d'otages en vue. Je n'ose pas bouger, je tremble comme une feuille. L'idée même de ramper vers un magasin ne me viens pas, je reste comme plusieurs autres étalées au sol, terrifiée. Et puis ils s'avancent, attrapent une fille par les cheveux. Je m'estime heureuse de ne pas être celle qu'ils attrapent de la sorte et leur revendication fusent. Argent, bijoux, tout. Je n'ai qu'un billet avec moi, un petit quelque chose que j'avais pris pour payer mon café, mais je le jette un peu plus loin, avant d'enlever mes boucles d'oreille et mon pendentif que je lance dans la même direction. Mais mon alliance... Je profite qu'ils ne puissent surveiller tout le monde pour l'enlever et la mettre dans ma bouche avant de... L'avaler. Tant pis si je dois fouiller mes excréments pour la retrouver, ils n'auront pas mon alliance ! Pas tant que je suis en vie !
Et puis j'attends, comme tant d'autres. J'attends qu'ils partent avec leur butin. Un éclat de lumière, me fait plisser des yeux, m’éblouis. J'entraperçois non loin Viktor. Qu'est-ce qu'il fait là ? Pourquoi attire-t-il mon attention de la sorte ? J'aimerais me déplacer, mais je n'ose pas, j'ai trop peur qu'ils me tuent, comme ils semblent vouloir tuer la fille qu'ils ont attrapée et pour laquelle je n'ai même pas un regard. Je ne veux pas avoir la désagréable surprise de voir une amie, je préfère l'ignorance.

made by guerlain for bazzart


Spoiler:
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Chelsea Martin
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 08/04/2017
Messages : 329
Pseudo/Prénom : Roulettes / Marion
Multicompte(s) : Alice Després
Avatar + © : Camille Lou + © Sofie
Âge : 25 ans
Métier/Etudes : Mannequin / Modèle
All of me :

Rps en cours :

Raf'
Mila
Intrigue n°1
Antoine
Raf' (2)

RPs finis/abandonnés :

Maksim

Localisation : Quartier Nord-Est de Paris dans un studio avec sa meilleure amie, Mila
Humeur : Heureuse
Dim 21 Mai - 20:31
Chelsea est donc poussée à l’intérieur d'une boutique tout a fait à l'opposer de Raf' qu'elle a vu rentrer dans une boutique différente de la sienne. Ça la stress, elle voudrait être près de lui,
elle voudrait qu'il soit là pour la rassurer comme il le fait d'habitude. Au lieu de ça, elle reste prostrée contre un mur à attendre.

Elle entend la demande d'un des preneurs d'otage, elle se dit que c'est peut-être le seul moyen de retrouver l'homme qu'elle aime alors ne voyant personne se lever dans sa boutique, elle le fait afin de pouvoir ramasser les porte-feuilles de tous le monde et d'en suite pouvoir l'emmener à la personne qui tien en joue la demoiselle.

Elle prend une grande inspiration afin de ne pas montrer qu'elle a peur puis en avançant vers le preneur d'otage elle cherche Raf' du regard.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Julia La Roche
Sorry, I'm just a crazyGirl !
avatar
Date d'inscription : 08/05/2017
Messages : 104
Avatar + © : Zoella Sugg
Âge : 23 ans
All of me :
Spontanée - Tarée - Excentrique - Indépendante - Têtue/Bornée - "Cleptomane" - Rusée - Fonceuse - Impulsive - Émotive - Rebelle - Franche - Inconsciente - Hyperactive - sans-gêne - Colérique - fêtarde
Lun 29 Mai - 19:59

Ma glace ! Ma pauvre glace. Sacrilège, une boule est tombée au sol. La boule vanille en plus, ma préférée. Les crétins qui jouent « aux policiers et aux voleurs » ont ruiné la glace que j’avais enfin pu m’acheter avec mes petits sous qui sont fièrement glissé sur ma carte bancaire. Je lèche tristement les petits morceaux de biscuits que je venais d’écraser dans ma main. Même si la situation semble dramatique, ils ont un goût délicieux. Je ne prends pas garde à ce qu’il se passe autour de moi, je m’en fou en fait, je viens de ruiner ma glace à cause de types qui font joujou avec un flingue !

« Viens là-toi ! »

On me tire par le bras et on me hurle dessus, je ne comprends pas ce qui m’arrive, tout arrive trop vite. Il me tire si fort qu’il me fait mal. J’essaie de me débattre mais, il est beaucoup plus déterminé que moi. Sale gamin, va !

« LACHE-MOI TROU DU CUL ! MOI AUSSI JE SAIS CRIER HEIN ! ». Il faudrait vraiment que j’apprenne à me taire. Okay, je crie fort mais sincèrement, ai-je cru une seule seconde qu’il allait me lâcher ? Non. Bizarrement, je n’ai pas peur. Je n’ai jamais eu peur de grand-chose en fait, c’est un sacré problème. Le type en cagoule me tire dans un coin à vue de tout le monde.

« Que personne ne joue les héros, ou j'vous jure que j'la bute ! »

Je frappe son bras de mon petit poing, il me fait mal l’imbécile. Je lève les yeux au ciel. Je n’allais quand même pas mourir le jour où j’avais enfin touché mon premier vrai salaire ! J’ai un karma de merde mais quand même !
« Vous allez sortir tout le fric dont vous disposez. Argent, cartes de crédit, bijoux, montres, tout ! Vous allez tout regrouper et l'un d'entre vous va apporter ça juste là ! » Il hurle ces mots avec une certaine violence dans la voix à destination des autres personnes du centre commercial. Ça m’émeut quand même de voir tous ces gens donner leurs bijoux et leurs frics pour moi.

« T’es un peu exigeant comme gars, t’abuses un peu. Moi aussi j’ai été dans la m… » Pas le temps de continuer ma phrase, il pointe une arme sur moi. Une vraie, pas comme dans les films.

« Allez magnez-vous le cul ou j'la descends ! »

Putain mais ce con hurle toujours ! Il me fait mal aux oreilles ! J’écrase ce qu’il me reste de mon cornet de glace sur son crâne recouvert par une cagoule !

« GROS CRETIN ! Tu vas pas me tuer parce que t’as besoin de moi pour avoir du fric ! ALORS t’ARETTE DE GUEULER CAR TU ME FAIS MAL AUX OREILLES ! J’SUIS PAS VENUE ICI POUR SOUFFRIR, OKAY ?! »

Des fois, je me dis que je ne suis pas normale. Ce n’est même pas du courage ce que je fais, c’est de l’inconscience saupoudrée de la folie. Le type me regarde, il me juge. J’observe ces yeux : waw. J’ai jamais vu des yeux aussi beaux et hypnotisants de ma vie.

« Putain, mec. T’as des yeux de dingue. »

Complètement barge. Je peux pas le quitter des yeux, il m'hypnotise.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rafaele Parisi
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 08/04/2017
Messages : 429
Pseudo/Prénom : redp
Multicompte(s) : mila
Avatar + © : gabriele beddoni, redp
Âge : 29 ans
Métier/Etudes : Photographe professionnel. Graphiste et dessinateur à ses heures perdues
All of me :
Falco ❤

Lun 29 Mai - 20:49

Rafaele rassemble tout dans la boîte, il souffle et sort de la boutique pour aller déposer le tout dans le centre, près des preneurs d'otages. C'est un gars mais il flippe, on ne sait jamais ce qu'il peut arriver dans ces moments et aussi, il pense à Chelsea qui est dans une autre boutique, en face de la sienne. Sortant de la boutique, il remarque Chelsea faire pareil ce qui l'étonne un peu mais au final, si ils peuvent repartir dans la même boutique, ce serait bien. Autant finir leur vie à deux si ça devait arriver....

Il dépose la boîte au sol et son regard se pose sur une jeune femme qui crie, gueulant sur le preneur d'otage en mode tout à fait normal. C'est qu'elle n'a peur de rien cette petite, elle n'a pas conscience du danger en tout cas. Il pose son regard sur Chelsea qui dépose également la boîte, il ne sait pas quoi faire. Ils sont plusieurs, ils se cachent et ils peuvent tirer à tout moment. Les moindre faits et gestes sont surveillés.

- Tu tiens le coup ?

Il n'allait pas lui demander un ca va, comment peut-on aller bien quand il y a une prise d'otage ? Rafale ne bouge pas, il ne sait pas ce qu'ils doivent faire maintenant, après avoir apporter ce qu'il fallait. Néanmoins, il observe la demoiselle avec le type, il a du mal à comprendre comment elle fait pour réagir de la sorte.

- Elle est complètement folle.. Elle va se faire tuer comme ça !

Et il est loin de vouloir voir des cadavres au sol, plein de sang autour d'eux. Alors si il peut éviter cela, il le ferait mais si il intervient, c'est lui qui se fera tuer. C'est un peu la merde tout ça mais il a vraiment envie d'intervenir...

Spoiler:
 

_________________
you, me and only us
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Chelsea Martin
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 08/04/2017
Messages : 329
Pseudo/Prénom : Roulettes / Marion
Multicompte(s) : Alice Després
Avatar + © : Camille Lou + © Sofie
Âge : 25 ans
Métier/Etudes : Mannequin / Modèle
All of me :

Rps en cours :

Raf'
Mila
Intrigue n°1
Antoine
Raf' (2)

RPs finis/abandonnés :

Maksim

Localisation : Quartier Nord-Est de Paris dans un studio avec sa meilleure amie, Mila
Humeur : Heureuse
Lun 29 Mai - 22:42
Chelsea arrive donc face à Rafaele avec son butin qu'elle met dans la boite, elle le regarde en ayant qu'une seule envie être dans ses bras pour ne plus avoir peur et se sentir un peu plus en sécurité mais elle ne bouge pas, tremblante comme une feuille elle se met à lui parler en italien.

- j'ai peur...

Elle sursaute en entendant la demoiselle se rebeller contre un des mecs cagoulés, elle est vraiment dingue de faire ça, elle prend le risque non seulement de se faire tuer mais en plus de faire tuer toutes les personnes présentes dans le magasin. Alors que ses larmes coulent  :sniff: , elle regarde de nouveau Raf' et se remet à parler italien.

- je... n'y va pas, me laisse pas d'accord?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
The Handler
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 16/03/2017
Messages : 87
Avatar + © : Stock bazzart
Mer 7 Juin - 20:35
What if it was the end?


Plus un bruit dans le centre commercial, sauf une jeune femme criant sur un des assaillants. Quelle idée stupide qu’elle . Il ne se prive pas, d'ailleurs, pour le lui dire en la giflant sans aucune pitié « Ferme ta gueule toi » Il pose son regard sur elle, a du mal à comprendre sa réaction. D’habitude aucune personne ne réagit comme Julia qui essaie d’ailleurs de le déstabiliser en disant de la merde « TA GUEULE sinon je te bute ! » avant de lui donner un coup au visage pour qu’elle se taise une bonne fois pour toute, toujours sans pitié.

Un autre assaillant est caché un peu plus haut, au premier étage. Il a donc une belle vue sur la plupart des gens en bas. C’est comme ça qu’il voit une petite rousse Anne, courir en toute discrétion vers un homme un peu plus loin, type baraqué d’une trentaine d’année à peu près, Viktor. Avec un sourire en coin, il n’hésite pas à pointer son arme vers elle et de tirer, la touchant. Un rire s’échappe de sa bouche « ON A DIT PAS BOUGER ! TANT PIS POUR VOUS » qu’il lance en regardant l’homme avec la femme, lançant également des regards dans chaque magasin pour bien faire comprendre qu’au moindre geste, ils n’hésiteront pas à tirer « VOUS BOUGEZ ENCORE UNE FOIS ET ON TUE TOUT LE MONDE !! » Pour bien se faire comprendre, il tire un coup de feu en l’air, juste pour le plaisir de faire peur aux gens.

En bas, un autre surveille le butin qui est apporté par Rafaele et Chelsea qui parlent doucement en italien. Il n’est pas dupe lui, s’ils se parlent dans une autre langue c’est pour une raison « Taisez-vous, sinon je n’hésiterais pas à tirer sur l’un de vous » Il sursaute en entendant le coup de feu de son collègue d’en haut et ça s’agite un peu du côté des deux personnes près de lui. Il en a marre de les entendre, surtout la brunette qui le fait chier « JE DOIS LE DIRE EN QUELLE LANGUE ?! DANS LA VÔTRE ? » Son arme se pointe vers Chelsea et il tire, Rafaele a juste le temps de la pousser avant que la balle la touche et en effet, Chelsea n’est pas blessée mais le jeune homme oui. Il range son arme, sourire satisfait sur son visage « Lui ou toi, c’est pareil ! Un de moins »

« MAGNEZ VOUS LE CUL A APPORTER TOUT CE QUE VOUS AVEZ COMME OBJET DE VALEUR ! NE ME DITES PAS QUE VOUS AVEZ QUE CA ! » en jetant un œil sur ce qu’il y a déjà au centre. Peu de choses intéressantes, il sait très bien que les gens ont plus mais qu’ils ne les donnent pas.



____________________________

En bref:
▬  Julia se fait presque assommer par un coup au visage
▬  En tentant d'aller vers Viktor, Anne se fait tirer dessus
▬  Rafaele se fait tirer dessus en protégeant Chelsea
▬  Un assaillant prend la parole en demandant à TOUT LE MONDE de mettre TOUS LES OBJETS DE VALEUR au centre où se trouve déjà la boîte avec quelques trucs dedans.
▬  Ils n'hésiteront pas à tirer si quelqu'un bouge encore !

____________________________

Ne pas oublier:
▬ Respecter votre ordre de passage (qui est rappelé dans le premier post du pnj)
▬  Privilégiez les RPs courts et n'hésitez pas à être imaginatifs Par ailleurs, merci d'inclure un résumé de vos actions sous balises spoiler à la fin de votre message
▬  Mais surtout, la règle la plus importante: amusez-vous!  

Note: Ceux qui ont été validés après lancement d'intrigue ou ceux qui souhaitent finalement y participer, et si l'intrigue n'est pas trop avancée, n'hésitez pas à mp le staff afin qu'il vous ajoute dans l'un des deux groupes !


Revenir en haut Aller en bas
Rafaele Parisi
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 08/04/2017
Messages : 429
Pseudo/Prénom : redp
Multicompte(s) : mila
Avatar + © : gabriele beddoni, redp
Âge : 29 ans
Métier/Etudes : Photographe professionnel. Graphiste et dessinateur à ses heures perdues
All of me :
Falco ❤

Mer 7 Juin - 20:46

Il pose son regard sur Chelsea, peut-être que parler en italien est un plus pour ne pas se faire comprendre ? Il n'en sait rien mais il ne réfléchit pas trop, son cerveau est un peu chamboulé avec tout ça

- Je sais, ça va aller, je le promets...

Il essaie aussi de se rassurer en disant ça. Il regarde la jeune femme qui crie puis se tourne vers Chelsea, quelques larmes coulent sur sa joue et Raf se sent totalement impuissant. Ils se font choper et l'homme leur demande de se taire. Raf obtempère et sursaute quelques secondes après en entendant un coup de feu. Il essaie de rassurer Chelsea, complètement terrifiée. Sauf que l'homme en a marre de les entendre et point son arme vers Chelsea. Sans réfléchir, il pousse Chelsea et se prend la balle à sa place. Courageux ? Non, il a juste voulu sauver celle qui l'aime... Il tombe au sol, inconscient

Spoiler:
 

_________________
you, me and only us
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Chelsea Martin
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 08/04/2017
Messages : 329
Pseudo/Prénom : Roulettes / Marion
Multicompte(s) : Alice Després
Avatar + © : Camille Lou + © Sofie
Âge : 25 ans
Métier/Etudes : Mannequin / Modèle
All of me :

Rps en cours :

Raf'
Mila
Intrigue n°1
Antoine
Raf' (2)

RPs finis/abandonnés :

Maksim

Localisation : Quartier Nord-Est de Paris dans un studio avec sa meilleure amie, Mila
Humeur : Heureuse
Ven 9 Juin - 13:09
Donc Chelsea décide donc de parler en italien avec Raf' pour ne pas se faire comprendre. Malheureusement pour eux, leur manière de procéder déplaît au mec cacher sous la cagoule près d'eux donc ils finissent par se taire mais ne bouge pas. Quelques minutes passent et un coup de feu ce fait attendre. Chelsea pousse donc un cri de terreur et sursaute. Raf' essaie donc de rassurer Chelsea mais le gars a côté d'eux pointe sur arme sur Chelsea et sans qu'elle est le temps de réagir Raf' décide la protéger, il se prend donc la balle à sa place.

- Noooooooooooooooon Raf'

Elle tombe donc à genoux près de lui complètement en panique, elle reste là près de Raf' en pleure. Elle voudrait appeler les secours mais son portable se trouve dans la caisse et puis même si elle pouvais le faire ça pourrait être pire.

- Mon amour ... reste avec moi stp... ouvre les yeux, je t'en prie regarde moi Raf'

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Favret
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 15/05/2017
Messages : 80
Avatar + © : Elsa Hosk, par mørphine (avatar) et beerus + tumblr (signature)
Âge : vingt-sept ans
Métier/Etudes : visual merchandiser au bon marché.
Dim 11 Juin - 13:40

Backbeat the word is on the street that the fire in your heart is out.
I'm sure you've heard it all before but you never really had a doubt




La galerie commerciale est bondée, comme toujours. Entre les touristes et les parisiens, ça ne désemplit jamais mais j’ai promis à ma sœur de m’arrêter pour lui acheter un maillot de bain qu’elle avait repéré dans un magazine. Je suis rentrée de Copenhague il y a deux jours à peine et me voilà déjà de retour dans la cohue de la capitale. Mon amour de capitale. Je rentre dans la boutique, file au rayon après les indications d’une vendeuse et j’en profite pour regarder les autres modèles. La plupart sont voyants, aux couleurs bien vives et assez échancrés, enfin pas à mon goût mais je repère deux modèles que je pars essayer dans une cabine au fond du magasin. Et puis, c’est le trou noir. J’entends un coup de feu qui résonne dans l’enceinte du centre commercial et rapidement, des cris qui me glacent le sang alors que je suis totalement figée, incapable de bouger et à moitié habillée, prostrée derrière un rideau. J’entends un mouvement de foule se former et les cris, les sanglots, le chaos dans la boutique. Et puis rapidement, un lourd silence remplace la cohue alors que je remets ma robe sans même prendre la peine d’enlever le maillot de bain, sans prendre non plus la peine de remettre mes chaussures. Paralysée par ce qui pourrait m’arriver ou arriver aux inconnus qui m'entourent, les cris stridents poussés par les gens aux alentours, je ne peux m’empêcher de comparer cette prise d’otage à l’accident d’avion de mes parents. Est-ce qu’ils ont eu aussi peur au moment où leur vie s’est jouée ? Et si il doit m’arriver un truc, qu’est-ce qu’il adviendra de mes frères et sœurs ? Qui va s’occuper d’eux ? Une femme à côté de moi semble décidée à cacher certains objets de valeurs, ce qui me mets hors de moi alors qu’ils ont déjà bien commencé à blesser des personnes, je hausse le ton en me tournant vers elle. « Ils vont nous tuer si on ne fait pas ce qu’ils disent. Écoutez les, je vous en supplie. » Je balance tous mes objets de valeur jusqu’à mon sac à main de créateur dans la petite caisse qui fait le tour. Et je me remercie intérieurement d’être venue ici à la place de ma sœur, d’avoir oublié de glisser à mon doigt le solitaire de ma mère. Mes mains tremblent alors que des coups de feu retentissent et je sens les sanglots se coincer dans ma gorge, plus personne ne semble décider à bouger alors j’avance avec une main en l’air, la boîte dans l’autre pour déposer l’ensemble des objets de valeur de notre boutique au milieu du centre avec les autres. La terreur se lit sur le visage des otages alors qu’un sourire sadique satisfait s’affiche sur le face des preneurs d’otages et ça m’angoisse davantage alors que je fais glisser la boîte au sol devant moi, repartant rapidement en sens inverse pour me laisser glisser au sol à nouveau, à côté d’un groupe d’adolescents qui semblent terrorisés, les rassurant à voix basse pour ne pas me faire entendre.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alice Sinclair
L'Ange des arts
avatar
Date d'inscription : 21/05/2017
Messages : 31
Pseudo/Prénom : Elynore
Multicompte(s) : aucun
Avatar + © : Natalie Dormer + Marie-Jane
Âge : 31 ans
Métier/Etudes : Galerieste à la galerie d'art Tarantino
All of me :
Mar 13 Juin - 23:34
Alice avait profité d’un jour de repos pour se rendre au centre commercial. Grossière erreur, elle commençait à s’en vouloir. Elle était en train de regarder des tissus lorsque la prise d’otages a commencé. Elle avait d’abord trouvé une petite cachette. Les tentures et les tissus cela avait du bon. Mais elle ne pouvait pas rester éternellement cacher. Alice passa une main dans ses cheveux. Elle avait eu le bon sens de ne pas demander à sa sœur de partager ce petit moment. Elle lui avait épargné ce shopping plus professionnel qu’autre chose. Parce qu’e le travail n’était jamais loin et les tissus allaient se retrouver quelque part dans les salles de la galerie.

Mais lorsqu’elle se décida enfin à sortir de sa cachette, les preneurs d’otage réclamaient tous les objets de valeur. Machinalement, Alice Sinclair porta sa main à son cou. Non, elle ne portait pas sa chaîne, mais…la blonde déglutit péniblement. Son chapelet, elle avait son chapelet au fond de son sac à main comme tous les jours. Elle ne pouvait pas, tout mais pas cela. Il avait bien plus de la valeur sentimentale qu’il n’aurait jamais de valeur marchande. Alors silencieuse, elle marcha à pas de loup vers un petit groupe qui s’était formé. L’un des membres se proposaient de regrouper et d’amener ce que voulait l’un des ravisseurs. Alice s’exécuta ou presque, puisqu'elle retira discrètement le chapelet de son sac et le glissa dans l’une de ses poches de pantalon. Elle en profita pour regarder autour d’elle. Mais quand elle mit le nez dans le couloir, elle dût se retenir de ne pas pousser un petit cri. Julia, la jeune Julia, à terre et ce n’était pas la seule. Alice se dépêcha de rejoindre un petit groupe d’adolescents accompagné d’une jeune femme qu’elle ne connaissait pas. « Tout va bien. » murmura-t-elle. Ou pas, en réalité, elle disait cela plus pour se rassurer elle-même. Finalement, le couvent c’était moins risqué.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» fear cuts deeper than swords | Rey Tara
» Résumé de l'intrigue
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» ♣ intrigue oo5.
» "Une femme d'esprit est un diable en intrigue." [Eléonore - Emmanuelle]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All of me :: Paris je t'aime :: Quartier Paris Tour Eiffel :: Champs Elysées & alentours-
Sauter vers: