le début des emmerdes pour toi - Tim

 :: Paris je t'aime :: Quartier Nord-Est Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Kiara Lancaster
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 01/06/2017
Messages : 75
Pseudo/Prénom : kiss
Multicompte(s) : //
Avatar + © : Scarlett Simoneit ; ©anarchy
Âge : 25 ans
Métier/Etudes : assistante RH dans une clinique privée
All of me :

Caractère : Fêtarde, sûre d'elle, séductrice, loyale, provocatrice, volage, imaginative, impatiente, impulsive, boute-en-train, excentrique, ambitieuse, un brin chieuse.

Côté coeur : elle n'a été amoureuse qu'une fois, lorsqu'elle était avec Timothée. Maintenant elle enchaîne les conquêtes, les sentiments n'étant pas vraiment son truc. Pourtant elle finira bien par trouver un chieur comme elle qui fera vibrer son coeur.

Famille : A toujours vécu avec sa mère. Ses parents ont divorcé quand elle était petite et son père est parti refaire sa vie ailleurs. Sa mère est remariée avec un député père de famille. Quant à son père, tout ce qu'elle sait se trouve dans une lettre qu'il lui a envoyé à ses 18 ans avec une photo de sa petite famille. Elle a tout rangé dans un coin, refusant d'en savoir plus.
Sam 3 Juin - 15:28
le début des emmerdes pour toi

       
Living a life of misery, always there, just underneath. Haunting me, quietly alone, it’s killing me, killing me. Dead and gone, what's done is done, you were all I had become. I'm letting go of what I once believed so goodbye agony
       
Il était dix huit heures lorsque je fermais la porte de mon bureau à la clinique. Enfin le week end ! La journée avait été interminable. J'avais aidé la DRH pour les recrutements de soignants et nous avions passé la journée à faire des entretiens d'accueil pour expliquer encore et encore le fonctionnement de la clinique, notre politique et nos exigences en terme de qualité, efficacité et performance. La pause de midi avait été bienvenue, j'avais l'impression d'avoir répété les mêmes phrases à chaque fois, et avec le sourire s'il vous plaît ! Pourtant j'adorais mon job, la rencontre des différents collaborateurs était une partie intégrante de mon travail mais quand ça se passait en condensé comme ça c'était difficile à gérer au niveau de la fatigue. Donc quand enfin je saluais mon dernier rendez-vous, je soupirais de soulagement en me disant que j'allais avoir deux jours de repos pour me reposer. Enfin, reposer était un bien grand mot. Je comptais surtout aller faire ce que je savais le mieux : la fête ! Mais avant, j'avais un grand brun à aller embêter. En attendant l'ascenseur qui allait m'aider à descendre les cinq étages, je pianotais sur mon téléphone pour prévenir mon meilleur ami de mon arrivée imminente chez lui.

Citation :
Chinois ou mexicain ? C'est moi qui régale ! Je suis là dans 20 minutes, prépare le vin.

Aucune place à la négociation. Ce que je voulais je l'obtenais, c'était aussi simple que ça. Avant de sortir dans la moiteur du centre ville en plein mois de juin, je fis une halte aux toilettes de la clinique pour me changer. Je virais ma chemise pour laisser apparaître le débardeur que je portais en dessous. Noir assez ample et qui laissait apparaître mes gribouillis que j'aimais tant. Je rangeais mes lunettes dans leur étui, je n'en avais besoin que pour lire et pianoter sur l'ordinateur mais j'avais pris l'habitude de les porter tout le temps au boulot. Je troquais ma jupe crayon contre un mini short rouge et mes escarpins contre des spartiates montantes sans talon. Look plus confortable et qui me ressemblait beaucoup plus. Je hélai un taxi et lui indiquai l'adresse du restaurant où je voulais acheter le diner une fois la réponse de Tim réceptionnée. Nous étions vendredi soir, il y avait donc du monde partout, sur la route, dans les restaurants et même les taxis avaient du mal à suivre. Ce fut finalement avec vingt minutes de retard que je sonnais à la porte de mon meilleur ami avec un sachet rempli de victuailles. Quand il m'ouvrit, j'entrai directement sans lui laisser le temps de dire quoi que ce soit. J'embrassais sa joue au passage et me dirigeai dans sa cuisine, comme si j'étais chez moi. "J'ai une faim de loup et je suis desséchée. Il est où le vin ?"
       


       
made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Thimothée Bery
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 108
Pseudo/Prénom : Morphine (Elodie).
Avatar + © : Ian Elkins (© Morphine pour l'ava et les icons. Frimelda pour le code signa)
Âge : 28 ans.
Métier/Etudes : Artiste indépendant (principalement dans la mode)
Dim 4 Juin - 14:25
Kiara & Thimothée

       


Le message de Kiara pour prévenir de son arrivée imminente et non prévue, a au moins eut le mérite d'être clair. Et Tim se félicite d'avoir toujours du vin chez lui. Parce qu'elle n'aurait pas laissé passer ça. Elle est tout à fait capable de lui conseiller -ou plutôt 'ordonner'- d'aller en acheter avant qu'elle n'arrive. C'est en tout cas un simple 'chinois' qu'il a répondu à son message, avant de quitter la pièce dans laquelle il bosse, pour aller préparer ce qu'il faut. Le vin au frigo pour qu'il soit frais sans trop l'être non plus à son arrivée et les deux verres à pied posés sur un plateau pour être transportés dans le salon où ils seront beaucoup mieux pour partager ce repas. Selon certains, garder une telle relation avec une ex, c'est bizarre. Mais définitivement pas pour eux qui sont vraiment bien ainsi. A passer se voir comme ça à l'improviste, sans se poser la moindre question.

En attendant qu'elle arrive, il retourne dans la pièce qui lui sert d'atelier. Et qui, depuis quelques temps, est aux couleurs et aux courbes inspirées de la jolie blonde qui hante l'esprit de l'artiste. Aucune photo d'elle ceci dit. Parce qu'il n'est pas friand des photo prises à l'insu des gens. Toutefois, il y a énormément de croquis. De son visage, de ses cheveux, de sa gorge gracile, de ses courbes délicates, de ses mains même. Il a imaginé mille expressions sur son visage de poupée. Il y a aussi une pluie de couleurs qui recouvre les murs. Principalement des pastels. Parce qu'elle ne lui inspire pas des choses violentes. Si ce n'est quelques traces d'un rouge qui tranche avec le reste. Le rouge passion, plutôt que le rouge sanglant.

C'est finalement quarante minutes après le message, que la brune débarque. Véritable tornade qui dépose un rapide baiser sur la joue (savamment) mal rasée avant d'entrer dans l'appartement sans avoir été invitée à le faire. Et ce n'est pas un problème. Elle a presque tous les droits chez lui. Même celui d'entrer dans la pièce-atelier. Ce qui n'est pas donné à tout le monde. La vin, tout comme moi, t'attendions. C'est toi qui es en retard. Il lui fait remarquer, un peu moqueur. Il la rejoint dans la cuisine et récupère le vin et les verres qu'il garde sur le plateau. On s'installe au salon pour manger ? Il propose tout naturellement. Ils ne vont quand même pas mettre les petits plats dans les grands. Il n'y a plus de ça entre eux, depuis bien longtemps maintenant. Et ce n'est franchement pas plus mal !

(c) REDBONE

Revenir en haut Aller en bas
Kiara Lancaster
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 01/06/2017
Messages : 75
Pseudo/Prénom : kiss
Multicompte(s) : //
Avatar + © : Scarlett Simoneit ; ©anarchy
Âge : 25 ans
Métier/Etudes : assistante RH dans une clinique privée
All of me :

Caractère : Fêtarde, sûre d'elle, séductrice, loyale, provocatrice, volage, imaginative, impatiente, impulsive, boute-en-train, excentrique, ambitieuse, un brin chieuse.

Côté coeur : elle n'a été amoureuse qu'une fois, lorsqu'elle était avec Timothée. Maintenant elle enchaîne les conquêtes, les sentiments n'étant pas vraiment son truc. Pourtant elle finira bien par trouver un chieur comme elle qui fera vibrer son coeur.

Famille : A toujours vécu avec sa mère. Ses parents ont divorcé quand elle était petite et son père est parti refaire sa vie ailleurs. Sa mère est remariée avec un député père de famille. Quant à son père, tout ce qu'elle sait se trouve dans une lettre qu'il lui a envoyé à ses 18 ans avec une photo de sa petite famille. Elle a tout rangé dans un coin, refusant d'en savoir plus.
Dim 4 Juin - 15:22
le début des emmerdes pour toi

       
Living a life of misery, always there, just underneath. Haunting me, quietly alone, it’s killing me, killing me. Dead and gone, what's done is done, you were all I had become. I'm letting go of what I once believed so goodbye agony
       
Dans la cuisine, je sortis les différents plats que j'avais commandé dans le restaurant chinois. Il y avait de tout pour satisfaire nos envies, des encas tels que des nems, des samosas ou des beignets de crevette. En plat je n'avais pas pu me décider entre le canard laqué, le poulet aigre doux et le bœuf aux champignons noirs. J'avais tellement faim que j'aurais pu prendre le menu au complet mais mes maigres bras auraient eu du mal à tout transporter. J'observais Tim sortir le vin et me signaler que j'étais en retard. J'haussais les épaules, l'air aussi innocente que possible. "J'ai été ralenti par deux trois mecs qui voulaient mon numéro. Et un plan à trois." A peine arrivée et déjà je jouais la carte de la provocation. Jamais vous ne m'entendrez m'excuser ou avouer que j'avais tord, je préférais détourner la conversation et les sujets cochons c'était ma spécialité. Je mis les encas sur une assiette et les sauces dans des ramequins puis le suivis dans le salon. La table était pleine de nourritures une fois tout préparé, il y en avait bien plus que nécessaire pour eux deux. "Je crois que tu auras des restes pour quelques jours."
 
J'avais eu les yeux plus gros que le ventre, pour ne pas changer. Mais ça lui ferait penser à moi lorsqu'il ouvrirait son frigo au moins. Je pris un beignet et le grignotai en gémissant de plaisir. J'adorais ces cochonneries et si je ne faisais pas un minimum attention à mon apparence j'en mangerai tous les jours. Je pris le verre que Tim venait de me servir et avant de boire, je l'observais. "T'as l'air songeur." Simple constat mais je le connaissais depuis suffisamment longtemps pour remarquer quand ses pensées étaient lointaines. Je gardais le silence en attendant qu'il me réponde. Seulement trente secondes, je n'étais pas d'une très grande patience. "C'est le boulot ou autre chose ?" Et par autre chose je pensais bien sûr à une fille. Curieuse comme j'étais, je ne lâcherais pas le morceau avant d'avoir découvert à quoi il pensait. C'était mon ex, je savais tout de lui et je ne serais pas surprise qu'une femme tombe sous son charme. Ça ne me plairait pas, je ferais des remarques débiles sur les joies du célibat mais au final je ne voudrais que son bonheur. Je continuais de manger, trop affamée pour m'arrêter. Je l'observais, essayant de voir si il allait me dire la vérité du premier coup ou si j'allais devoir creuser un peu.


       
made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Thimothée Bery
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 108
Pseudo/Prénom : Morphine (Elodie).
Avatar + © : Ian Elkins (© Morphine pour l'ava et les icons. Frimelda pour le code signa)
Âge : 28 ans.
Métier/Etudes : Artiste indépendant (principalement dans la mode)
Dim 4 Juin - 22:21
Kiara & Thimothée

       


Il connait suffisamment la jeune femme pour savoir qu'elle est constamment dans le jeu de la provocation. Et il l'apprécie évidemment ainsi, depuis le premier jour. Il trouve toujours ça plus drôle que vraiment dérangeant. Sans doute aussi parce qu'il sait qu'elle n'est pas que ça. C'est une personne entière et sincère qui vaut le détour. Vingt minutes de retard seulement ... Je suppose que t'as refusé du coup ? Il ne s'est jamais trop posé la question de savoir si elle serait ou non du genre à ces trucs là. Parce que quand ils étaient ensemble, c'était évidemment hors de question. Ils ont eut une relation parfaitement exclusive qui les contentait très bien tous les deux. Ils s'installent enfin au salon avec toute la nourriture qu'elle a rapporté. Autant dire, beaucoup trop ! Tant mieux. J'aurais une bonne excuse pour ne pas sortir le nez de mon atelier trop longtemps comme ça !

Et c'est vrai que lorsqu'il est plongé dans une oeuvre, quelle qu'elle soit, il aime à pouvoir rester le nez penché dessus non stop, pendant un temps fou. Quitte à sauter quelques repas de temps en temps. Ce n'est pas pour rien que Kiara a fini par en avoir assez de tout ça et a décidé de le quitter après tout ! Une fois devant la table basse, il remplit les verres de vin avant de récupérer un plat de nouilles qu'il entame avec les baguettes. La question que lui pose la tatouée, a le don de le faire sortir de ses songes en le ramenant soudainement sur terre. Il pose un regard pour le moins surpris sur elle. C'est qu'il en oublie parfois que même s'ils ne sont plus ensemble, elle est toujours la personne qui le connait le mieux.

Juste le boulot. Je suis sur un truc en ce moment. Il se contente de répondre sur un ton qui se veut évasif. Sans préciser que le truc en question, c'est plutôt une fille. Qui lui inspire des tas de trucs -pas seulement cochons !-. Donc ça tient autant du côté artiste de sa petite personne, que lui en tant qu'homme. Ce qu'il se garde bien de préciser, pas certain de la réaction qu'elle pourrait avoir. La seule fois où elle a croisé une fille qui sortait de chez lui, bien après leur rupture, elle a voulu s'assurer aussi discrètement que possible, qu'il ne s'agissait pas d'une relation sérieuse entre eux. Et non, ce n'était rien de plus qu'une rapide aventure d'une seule nuit.

(c) REDBONE

Revenir en haut Aller en bas
Kiara Lancaster
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 01/06/2017
Messages : 75
Pseudo/Prénom : kiss
Multicompte(s) : //
Avatar + © : Scarlett Simoneit ; ©anarchy
Âge : 25 ans
Métier/Etudes : assistante RH dans une clinique privée
All of me :

Caractère : Fêtarde, sûre d'elle, séductrice, loyale, provocatrice, volage, imaginative, impatiente, impulsive, boute-en-train, excentrique, ambitieuse, un brin chieuse.

Côté coeur : elle n'a été amoureuse qu'une fois, lorsqu'elle était avec Timothée. Maintenant elle enchaîne les conquêtes, les sentiments n'étant pas vraiment son truc. Pourtant elle finira bien par trouver un chieur comme elle qui fera vibrer son coeur.

Famille : A toujours vécu avec sa mère. Ses parents ont divorcé quand elle était petite et son père est parti refaire sa vie ailleurs. Sa mère est remariée avec un député père de famille. Quant à son père, tout ce qu'elle sait se trouve dans une lettre qu'il lui a envoyé à ses 18 ans avec une photo de sa petite famille. Elle a tout rangé dans un coin, refusant d'en savoir plus.
Dim 4 Juin - 23:00
le début des emmerdes pour toi

       
Living a life of misery, always there, just underneath. Haunting me, quietly alone, it’s killing me, killing me. Dead and gone, what's done is done, you were all I had become. I'm letting go of what I once believed so goodbye agony
       
La spontanéité faisait partie de mon ADN, j'en oubliais parfois de tourner sept fois ma langue dans ma bouche avant de sortir une bêtise, ce qui, en fonction de la personne que j'avais en face de moi, pouvait amener à des situations un peu gênantes. Comme lorsque j'avais énuméré un peu trop haut la liste de mes dernières aventures avec une collègue lors de la pause café et que le directeur de la clinique était passé par là. En soi ce n'était rien de dramatique, sauf que j'aimais bien entrer dans les détails quand je les décrivais et ce n'était clairement pas approprié d'après lui. Dommage, il aurait mieux fait de prendre un ou deux conseils pour sa vie privée. Il avait l'air coincé dans son ensemble de costume, toujours tiré à quatre épingles alors qu'il ne sortait jamais de son bureau. Avec mon meilleur ami c'était différent, il savait quand je plaisantais et quand j'étais sérieuse. Là pour le coup c'était une plaisanterie pour le mettre dans l'ambiance et qu'il se souvienne pourquoi il m'aimait autant. "Non, j'ai ajourné l'invitation. Tu es premier sur ma liste de priorités." Je lui fis un clin d'oeil sincère tout en préparant le diner. Il semblait ravi de ne pas avoir à se préoccuper de faire à manger pour les prochains temps, il pourrait ainsi se consacrer totalement à son art. Levant les yeux au ciel, je soupirais "Vous les artistes, vous ne vous arrêtez jamais."

Je savais que trop bien ce que c'était que de vivre avec un fantôme la plupart du temps. J'étais fascinée par son univers et fière d'arborer quelques unes de ses oeuvres, mais passer après une passion ce n'était jamais agréable. Une fois installée à table, nous avions l'embarras du choix. Je commençais par des entrées tandis que Tim choisit de s'amuser avec les baguettes. Je le voyais songeur et je lui en fis la remarque, n'aimant pas tourner autour du pot. Sa réponse ne m'étonna pas, bien que je pensais à autre chose. Je fronçais les sourcils, soudain curieuse de savoir de quoi il parlait. Je m'essuyais les mains à une serviette et me levais pour me rendre dans son atelier, là où il laissait libre court à son imagination. Il pouvait me dire de ne pas y aller, d'attendre au moins d'avoir fini de manger mais je ne pouvais pas m'en empêcher, je voulais savoir. Alors j'entrais dans la pièce et regardais les derniers croquis et les couleurs qui ornaient les murs. Ma mâchoire s'ouvrit en grand sous la surprise. Effectivement il avait un gros projet en cours et ce n'était pas anodin. "C'est qui cette fille ?" Je devenais suspicieuse et il n'avait pas intérêt à me mentir.



       
made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Thimothée Bery
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 108
Pseudo/Prénom : Morphine (Elodie).
Avatar + © : Ian Elkins (© Morphine pour l'ava et les icons. Frimelda pour le code signa)
Âge : 28 ans.
Métier/Etudes : Artiste indépendant (principalement dans la mode)
Lun 5 Juin - 0:11
Kiara & Thimothée

       


Il ricane enfin, en levant les yeux au ciel, en réponse à sa réponse à elle. Il n'est pas absolument sûr et certain qu'elle le ferait passer vraiment à tous les coups comme elle semble le prétendre. Surtout si elle croise un mec qui lui plaît vraiment et qui lui promet monts et merveilles dans un lit -ou en dehors d'un lit, c'est fort possible également !-. Trop d'honneur ! Il répond, toujours aussi amusé. Non, jamais. Ca ne change pas. Elle ne doit que trop bien se rappeler de ça chez lui. Du fait qu'il ait fait capoter leur relation en n'ayant d'yeux et de conscience la plupart du temps que pour ses oeuvres en construction. Et ce n'est qu'une fois qu'il avait terminé de mettre tout en place bien comme il le voulait dans son esprit, qu'il daignait revenir sur terre et retrouver celle qui était alors sa petite amie.

Bien sûr qu'il regrette un peu, parfois, de ne pas être capable d'être autrement. Il aimerait ne pas avoir constamment la tête ailleurs comme ça. Mais ça fait partie intégrante de lui. Il est vraiment comme ça. Et Kiara sait qu'il ne changera jamais. Il perd déjà le fil de la conversation -ou plutôt la simple question qu'elle lui pose- alors qu'il est en train de déguster le repas qu'elle a prit soin de ramener. Il a pourtant très bien entendu sa question. Et y a d'ailleurs répondu. Mais sa réponse ne semble pas la contenter. Parce qu'elle se lève pour aller voir par elle même ce qui se trame dans son atelier. L'instinct féminin sans doute. Quelque chose qui lui dit que ce n'est pas une petite oeuvre d'art de rien du tout qui est en cours.

Il grimace, avale une dernière bouchée de son plat et se lève à son tour pour la rejoindre. Il la retrouve sur le pas de la porte, le regard rivé sur les croquis et les couleurs qui rappellent tous la jolie blonde, à la mémoire du tatoué. Je sais pas. Et le pire dans tout ça, c'est que c'est -en partie- vrai ! Je sais pas grand chose d'elle. C'est quelqu'un que je croise souvent dans des soirées, dans les magasins ou même en pleine rue parfois ... Il ne pourrait être plus précis à ce propos. Parce que pour l'instant, ce n'est vraiment que ça. La jolie Charlotte n'est rien de plus qu'une parfaite inconnue qui le fascine plus que de raison.

(c) REDBONE

Revenir en haut Aller en bas
Kiara Lancaster
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 01/06/2017
Messages : 75
Pseudo/Prénom : kiss
Multicompte(s) : //
Avatar + © : Scarlett Simoneit ; ©anarchy
Âge : 25 ans
Métier/Etudes : assistante RH dans une clinique privée
All of me :

Caractère : Fêtarde, sûre d'elle, séductrice, loyale, provocatrice, volage, imaginative, impatiente, impulsive, boute-en-train, excentrique, ambitieuse, un brin chieuse.

Côté coeur : elle n'a été amoureuse qu'une fois, lorsqu'elle était avec Timothée. Maintenant elle enchaîne les conquêtes, les sentiments n'étant pas vraiment son truc. Pourtant elle finira bien par trouver un chieur comme elle qui fera vibrer son coeur.

Famille : A toujours vécu avec sa mère. Ses parents ont divorcé quand elle était petite et son père est parti refaire sa vie ailleurs. Sa mère est remariée avec un député père de famille. Quant à son père, tout ce qu'elle sait se trouve dans une lettre qu'il lui a envoyé à ses 18 ans avec une photo de sa petite famille. Elle a tout rangé dans un coin, refusant d'en savoir plus.
Lun 5 Juin - 21:15
le début des emmerdes pour toi

       
Living a life of misery, always there, just underneath. Haunting me, quietly alone, it’s killing me, killing me. Dead and gone, what's done is done, you were all I had become. I'm letting go of what I once believed so goodbye agony
       
Un sourire moqueur au coin des lèvres, je voyais bien qu'il ne croyait qu'à moitié à mes dires. Pourtant c'était vrai, il était le mec le plus important dans ma vie alors même si je tombais sur l'homme de ma vie, - chose qui ne risquait pas d'arriver avant longtemps, voire jamais, je n'annulerais jamais un rendez-vous avec mon meilleur ami pour autant. Par principe. Par habitude. Par amitié, tout simplement. Je haussais les épaules pour clore le sujet et le rejoignis dans le salon. Je n'avais pas encore mangé grand chose quand ma curiosité me poussa à me relever et aller dans son atelier pour découvrir de mes propres yeux l'objet de son attention ces derniers temps. En voyant les différents croquis de femmes je ne mis pas longtemps à comprendre qu'il était intéressé par une seule et unique femme, puisque certains dessins, mis l'un à la suite des autres, assemblaient une même silhouette. Ma jalousie fit alors surface quand je lui demandais des explications. Il ne m'avait pas parlé d'une nouvelle rencontre, je voulais donc savoir qui elle était et pourquoi il la dessinait partout.

Je fronçais les sourcils quand il m'avoua ne rien savoir d'elle. Je ris et ne pus m'empêcher d'être sarcastique. "Ah donc maintenant quand tu croises une nana tu la dessines partout ?" Je m'approchais des croquis pour les voir de plus près. Elle était jolie, c'était indéniable et ça m'énervait encore plus. Mais je ne pouvais pas mentir sur le fait qu'il était doué et que son inspiration du moment lui faisait faire de très jolies choses. "Elle va te prendre pour un psychopathe si elle voit ça, t'en as conscience ?" Je tournais la tête vers mon meilleur ami. C'était la première fois que je tombais sur ce genre de dessin. Je ne savais pas trop quoi en penser et en même temps j'essayais de me mettre à la place de la fille. Ça pouvait faire flipper mais en même temps c'était flatteur d'être la muse d'un artiste non ? "Jolies couleurs. Bon j'ai faim moi." Je retournais dans le salon pour reprendre notre diner avant qu'il ne soit totalement froid. Mais je n'arrivais pas à me sortir ces images de la tête. En quatre ans il n'avait jamais fait autant de croquis de moi et j'avais été sa petite amie pourtant ! J'aimerais que ça ne me touche pas autant, mais c'était plus fort que moi. Je l'avais aimé après tout et j'espérais encore être la fille la plus importante dans sa vie. Sauf qu'en voyant les yeux bleus de cette blonde je commençais à en douter.




       
made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Thimothée Bery
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 108
Pseudo/Prénom : Morphine (Elodie).
Avatar + © : Ian Elkins (© Morphine pour l'ava et les icons. Frimelda pour le code signa)
Âge : 28 ans.
Métier/Etudes : Artiste indépendant (principalement dans la mode)
Mar 6 Juin - 18:19
Kiara & Thimothée

       


Il devine sans mal, à son froncement de sourcils, que Kiara ne comprend pas tout. Et sans doute même qu'elle le prend un peu pour un fou. Et il ne peut pas franchement le lui reprocher ça. Il y a de quoi ! Depuis quand on est à ce point fasciné par une personne que l'on ne connait pas ? Lui même n'a jamais trop été en mesure de saisir la raison d'une telle fascination. Même s'il n'a aucune envie de la chasser. Parce que Charlotte est aussi intéressante que ce qu'elle en a l'air, du peu qu'il a pu voir par lui même. Non, bien sûr que non ... Il ne peut s'empêcher de corriger, en affichant une petite grimace. Ce n'est évidemment pas toutes les femmes qu'il reproduit de la sorte ! Mais reconnaît quand même qu'elle est vachement belle ... Et ça, ça lui a complètement échappé.

Il essaie pourtant de ne pas trop en faire. Parce qu'il ne tient pas à la rendre jalouse. Il ne veut pas prendre le risque de la blesser. Il peut comprendre ce genre de sentiment, lui qui a parfois tendance à être un peu jaloux également. La différence, c'est qu'elle, elle a toujours été du genre à coucher sans sentiment. Alors de ce côté là, rien de neuf sous le soleil. C'est le jour où elle sera de nouveau amoureuse, qu'il pourrait assez mal le vivre. Il se voit un peu comme l'exception dans sa vie. Pour qu'elle voit ça, faudrait déjà qu'elle vienne chez moi. Il lui fait quand même remarquer, amusé. Parce que ce n'est pas prêt d'arriver. Pour une raison qu'il ne saisit pas encore, la blonde semble vouloir le fuir comme la peste.

Il la suit du regard quand elle s'éloigne pour rejoindre le salon où elle reprend aussitôt son repas. Et la suit de près. Retrouve sa place et récupère le plat de nouilles qu'il a entamé un peu plus tôt. Alors sinon ... Toujours pas de nouveau tatouage en projet ? Il tente maintenant de ramener la conversation à elle, pour qu'elle ne se sent pas délaissée ou moins importante pour lui. Elle est et restera sa meilleure amie, quoi qu'il arrive. Et puis il n'effacera jamais leur histoire qui a vraiment marché, pendant des années. Tu sais que je suis toujours partant pour t'en dessiner, si tu veux, hein ?

(c) REDBONE

Revenir en haut Aller en bas
Kiara Lancaster
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 01/06/2017
Messages : 75
Pseudo/Prénom : kiss
Multicompte(s) : //
Avatar + © : Scarlett Simoneit ; ©anarchy
Âge : 25 ans
Métier/Etudes : assistante RH dans une clinique privée
All of me :

Caractère : Fêtarde, sûre d'elle, séductrice, loyale, provocatrice, volage, imaginative, impatiente, impulsive, boute-en-train, excentrique, ambitieuse, un brin chieuse.

Côté coeur : elle n'a été amoureuse qu'une fois, lorsqu'elle était avec Timothée. Maintenant elle enchaîne les conquêtes, les sentiments n'étant pas vraiment son truc. Pourtant elle finira bien par trouver un chieur comme elle qui fera vibrer son coeur.

Famille : A toujours vécu avec sa mère. Ses parents ont divorcé quand elle était petite et son père est parti refaire sa vie ailleurs. Sa mère est remariée avec un député père de famille. Quant à son père, tout ce qu'elle sait se trouve dans une lettre qu'il lui a envoyé à ses 18 ans avec une photo de sa petite famille. Elle a tout rangé dans un coin, refusant d'en savoir plus.
Mer 7 Juin - 17:03
le début des emmerdes pour toi

       
Living a life of misery, always there, just underneath. Haunting me, quietly alone, it’s killing me, killing me. Dead and gone, what's done is done, you were all I had become. I'm letting go of what I once believed so goodbye agony
       
Nous n'étions plus ensemble depuis deux ans maintenant et pourtant j'avais toujours du mal à parler de filles avec lui. Je n'étais plus amoureuse de lui, mais je l'aimais profondément, comme un ami, mon meilleur ami. Alors je voulais le protéger du mal que pouvaient faire les sentiments. J'en savais quelque chose étant donné que je lui avais brisé le coeur une fois. C'était peut-être ça le problème aussi, je voulais le garder pour moi, même si notre relation amoureuse n'avait pas fonctionné. C'était égoïste mais je n'y pouvais rien. J'avais peur de le perdre après tout ce temps. Je me dis que si un jour il finissait par trouver une femme qu'il aimerait plus que tout, il ne voudrait plus être attaché à moi. Quelle petite amie sensée accepterait que son mec fréquente une fille qui était son ex ? Il y aurait toujours cette ambiguïté entre nous. Voir le visage de cette fille un peu partout dans son atelier m'avait fait un coup. Je ne l'avais jamais vu reproduire autant de fois la même tête, en fait je ne me souvenait même pas qu'il ait un jour dessiné un visage. Il était plus branché fleurs, fresques et mosaïques en tout genre. J'en avais la preuve sur mon corps. Je fis semblant d'être vexée à ce qu'il dit ensuite. "Ah ouais ça explique tout ! Je dois le prendre comment ça ?"

Si il ne savait vraiment rien d'elle comme il le prétendait, qu'est ce qui faisait qu'il était tellement obsédé par elle ? C'était perturbant et j'essayais de tourner ma surprise et ma soudaine jalousie de ne pas être l'objet de ses dessins en me montrant ironique. Sa technique de drague n'était pas franchement la meilleure, je me devais de le lui dire. "Tu vas pas me dire que tu n'envisages pas cette possibilité ?" Ma curiosité pouvait aller loin mais j'avais besoin de savoir si il envisageait de la revoir et éventuellement tenter quelque chose avec elle. Je ne voulais pas débarquer un jour chez lui et interrompre une situation embarrassante, pitié non ! Alors autant qu'il joue cartes sur table tout de suite. "Elle te fait craquer à parement. Sinon tu ne la dessinerais pas comme ça, je me trompe ?" Je ne voulais pas connaître la réponse à cette question et pourtant je ne voulais pas non plus qu'il me mente. Ce n'était pas facile d'être de l'autre côté. En général c'était lui qui me faisait des scènes lorsqu'il débarquait chez moi et qu'un invité surprise y squattait encore.

Je retournai à notre repas et il me suivit. Je n'avais plus vraiment faim après ma découverte alors je grignotais quelques petits trucs par ci par là. Tim finit par briser le silence qui s'était installé en parlant de tatouages. Je croisais son regard et haussai les épaules. "Des idées, comme toujours. Mais rien de concret pour l'instant." Je pris le plat de poulet aigre douce et m'extasiai presque en mangeant. J'adorais le mélange sucré salé, et ça me fit presque oublier ma soudaine mauvaise humeur. Je reposais mon attention sur lui et souris. "Bien sûr que je le sais. Je n'en veux pas de quelqu'un d'autre de toute manière." J'ajoutai un clin d'oeil pour ponctuer ma phrase. J'aimais chacun de mes tatouages et je les montrais fièrement en dehors du boulot. J'étais heureuse en les regardant, ça me rappelait de très bons souvenirs avec Tim et à chaque fois que je posais mes yeux sur ces lignes noires, je pensais à lui. "Et toi ? Un nouveau en projet ?" Il me battait de ce côté là et j'avais eu l'occasion de les contempler encore et encore en l'espace de quatre ans. Il était une vraie oeuvre d'art à lui tout seul.


       
made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Thimothée Bery
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 108
Pseudo/Prénom : Morphine (Elodie).
Avatar + © : Ian Elkins (© Morphine pour l'ava et les icons. Frimelda pour le code signa)
Âge : 28 ans.
Métier/Etudes : Artiste indépendant (principalement dans la mode)
Mer 7 Juin - 19:46
Kiara & Thimothée

       


Il regrette ses mots aussitôt qu'ils s'échappent de sa bouche. Il ne pensait pas du tout à mal en les disant, évidemment. Il ne pense jamais à mal Tim. La méchanceté, ça ne fait absolument pas partie de lui. Il est même beaucoup trop bon la plupart du temps. Il ne l'a jamais dessiné alors qu'ils ont été ensemble pendant des années. Et là il affirme qu'il le fait avec la blonde, parce qu'elle est vachement belle et tout ça. Ca sous-entendrait presque qu'il ne la trouve pas belle, elle. Ce qui est absolument faux et idiot, bien sûr. Kiara, tu sais très bien que tu es magnifique aussi. Bien sûr qu'elle l'est. On a beau dire que l'amour ne tient pas au physique et tout ça, ça y joue quand même énormément. Alors ouais, il est tombé amoureux de son physique en même temps que de sa personnalité.

C'est qu'elle a un visage atypique, tu trouves pas ? Il tente un peu maladroitement, un peu gêné aussi. Il devrait sans doute juste se taire, pour éviter de faire une nouvelle grosse bourde. En tout cas, elle n'est pas bête au point de ne pas saisir qu'il a quand même l'espoir qu'il se passe un truc avec la fille de ses dessins. Il n'est quand même pas du genre à se contenter de fantasmer de loin. Ce serait un peu maso ça. Ben ... Ouais ... Ouais j'y pense. Il avoue en tâchant de ne pas trop en faire non plus. Et se contente d'un haussement d'épaules comme s'il tentait de dé-dramatiser la chose autant que possible. Oui, elle me plaît. Enfin elle m'intéresse. C'est inutile de lui mentir. Il n'a pas envie de lui faire ça.

Mais il espère bien ne pas la blesser non plus. Ce n'est pas le but de la manoeuvre ! Il se rend rapidement compte qu'elle n'est plus trop dans son assiette, quand ils retournent dans le salon pour poursuivre leur repas. Et il culpabilise un peu. Il n'a pourtant rien fait de mal pour le coup ! Si quelqu'un d'autre t'en faisait, ça collerait pas au reste ! Il fait remarquer avec un sourire amusé, soulagé qu'elle veuille bien retrouver un semblant de bonne humeur. Le sujet était peut-être bien le bon ! A l'occas' faudra que je te montre mes derniers trucs qui pourraient t'inspirer des tatouages. Puisqu'en général c'était en le regardant travailler, qu'elle flashait sur des motifs ou des dessins qu'elle se voyait bien avoir en tatouage ! Et non, rien pour moi pour l'instant. Je suis toujours pas décidé pour mon dos. Il n'a absolument aucun tatouage sur le dos parce que ça représente une imposante superficie et qu'il craint de gâcher cette partie, par des tatouages quelconques. Il attend le jour où il aura une idée de fou, pour recouvrir plus ou moins l'ensemble.

(c) REDBONE

Revenir en haut Aller en bas
Kiara Lancaster
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 01/06/2017
Messages : 75
Pseudo/Prénom : kiss
Multicompte(s) : //
Avatar + © : Scarlett Simoneit ; ©anarchy
Âge : 25 ans
Métier/Etudes : assistante RH dans une clinique privée
All of me :

Caractère : Fêtarde, sûre d'elle, séductrice, loyale, provocatrice, volage, imaginative, impatiente, impulsive, boute-en-train, excentrique, ambitieuse, un brin chieuse.

Côté coeur : elle n'a été amoureuse qu'une fois, lorsqu'elle était avec Timothée. Maintenant elle enchaîne les conquêtes, les sentiments n'étant pas vraiment son truc. Pourtant elle finira bien par trouver un chieur comme elle qui fera vibrer son coeur.

Famille : A toujours vécu avec sa mère. Ses parents ont divorcé quand elle était petite et son père est parti refaire sa vie ailleurs. Sa mère est remariée avec un député père de famille. Quant à son père, tout ce qu'elle sait se trouve dans une lettre qu'il lui a envoyé à ses 18 ans avec une photo de sa petite famille. Elle a tout rangé dans un coin, refusant d'en savoir plus.
Sam 10 Juin - 18:26
le début des emmerdes pour toi

       
Living a life of misery, always there, just underneath. Haunting me, quietly alone, it’s killing me, killing me. Dead and gone, what's done is done, you were all I had become. I'm letting go of what I once believed so goodbye agony
       
Sans le vouloir, Tim s'enfonçait à force de clamer haut et fort la beauté de sa blonde inconnue. Je n'étais pas spécialement susceptible et heureusement d'ailleurs, parce que je pourrais prendre la mouche plus d'une fois avec lui. Par contre ça ne me plaisait pas pour autant qu'il dessine une nana comme ça sans m'en avoir parlé au préalable, je détestais être prise au dépourvu. Et si effectivement il ne m'en avait pas parlé c'était pour me le cacher ou en tout cas attendre qu'il y ait vraiment quelque chose d'intéressant à raconter. Là comme ça on pourrait croire qu'il s'agit de sa muse, son inspiration du moment vu qu'elle apparaissait partout et qu'il ne savait que peu de choses sur elle ne me rassurait pas vraiment. Je fis la moue à sa tentative de compliments. "Mouais, rattrapes toi." Il en remit une couche en me demandant mon avis sur son visage. Je fronçais les sourcils et l'observais plus attentivement. Si les couleurs qu'il avait utilisé étaient fidèles à la réalité alors oui, elle avait un visage particulier, on pourrait lui donner le bon dieu sans confession. Elle avait de beaux yeux, bleus à priori mais mon admiration pour elle s'arrêtait là. Contrairement à mon meilleur ami. "J'en sais rien, elle a l'air trop sage..." par rapport à moi, voulais-je ajouter mais ce serait hors de propos.

Il finit par avouer qu'elle lui plaisait et je ne savais pas si j'étais soulagée qu'il soit sincère ou non. Je voulais son bonheur c'était un fait, mais pour autant je ne le laisserais pas tomber dans les bras d'une inconnue sous prétexte qu'elle avait un visage atypique ou un beau sourire. Il me fallait bien plus que ça pour être rassurée et sûre qu'il ne faisait pas une boulette. "Et donc tu comptes faire quelque chose pour la revoir ?" Autant qu'il aille au bout des choses et qu'il me dise clairement ses projets. Je serais peut-être moins surprise le jour où je viendrais le voir à l'improviste et que c'est elle qui m'ouvrira. Ou pas. Pourvu que ce jour n'arrive pas trop vite. Je voulais le garder pour moi encore un peu en attendant.

De nouveau à table, la discussion vrilla sur les tatouages et même si j'adorais passer sous l'aiguille, je n'avais pour le moment rien de concret en tête pour décorer un peu plus mon corps. Il était de toute façon hors de question que je trouve mon inspiration ailleurs que chez Tim, c'était lui l'artiste qui me faisait mes dessins que j'affectionnais tant. "C'est possible aussi. Rassure toi, je ne te remplacerai pas à ce niveau là. Jamais." J'aimais trop ce qu'il faisait pour vouloir ne serait-ce que voir ailleurs pour comparer. Le tatoueur chez qui j'avais l'habitude d'aller me connaissait à force, il savait qu'il était inutile qu'il tente un dessin pour me faire voir une autre perspective. Quand j'arrivais dans son salon, j'avais le croquis de Tim en tête et en main et il n'avait plus qu'à le recopier et me le tatouer définitivement sur la peau. "Quand tu veux. Tu sais que j'adore ce que tu fais. Même si tu prends racines à force de rester dans cet atelier !" J'étais bien placée pour le savoir vu que c'était son éternelle excuse pour ne pas sortir avec moi quand je quittais le boulot et que j'avais envie de m'amuser. Il préférait être enfermé entre quatre murs avec son art. C'était bien là notre gros point de discorde. Je lui renvoyai la question et ne fus que moyennement surprise d'apprendre qu'il n'avait toujours pas trouver d'idées de tatouages pour son dos. Je haussai les épaules, dédramatisant à mon tour. "Rien ne presse. Tu finiras par avoir un déclic j'en suis sûr. Et puis ça te laisse le temps de bosser un peu tes muscles en attendant !" Je lui fis un clin d'oeil tout en le charriant. Je savais parfaitement ce qui se trouvait sous ses vêtements et pour moi il n'y avait rien à changer. Absolument rien.

       
made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Thimothée Bery
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 108
Pseudo/Prénom : Morphine (Elodie).
Avatar + © : Ian Elkins (© Morphine pour l'ava et les icons. Frimelda pour le code signa)
Âge : 28 ans.
Métier/Etudes : Artiste indépendant (principalement dans la mode)
Lun 12 Juin - 21:47
Kiara & Thimothée

       


Il laisse échapper un bref rire plus attendri qu'autre chose, à sa remarque qui se veut un peu boudeuse sur les bords sans doute. Mais non, sérieux. Tu sais très bien que tu l'es. Il pense bien le lui avoir dit plus d'une fois, au cours de leur longue relation. Malgré tout, l'amour c'est une question d'attirance physique dans un tout premier temps. Et sans attraction, ça ne peut pas fonctionner. Avec elle ça a très bien marché. Elle est belle Kiara. Avec ses cheveux bruns, ses yeux bleus et ses tâches de rousseur. Ah bon ? Trop sage ? Il n'avait jamais fait attention à ça. Mais c'est vrai qu'elle a l'air d'un ange. Un ange au regard provocateur et joueur ceci dit. Mais il s'agit d'une lueur dans ses prunelles bleues, qu'il n'a pas su retranscrire à la perfection, sur papier.

Ouais ... Je sais pas encore ce que je dois faire pour la croiser de nouveau. Mais j'aimerais la revoir. Inutile de lui mentir ou de lui cacher les choses plus longtemps. Elle ne le hante pas depuis des semaines, sans raison. Et c'est absolument impossible qu'il n'ait pas envie de la revoir. Et d'apprendre à la connaître également, si possible. Quand ils se retrouvent de nouveau dans le salon pour manger avec appétit les plats qu'elle a ramené de chez le traiteur, ils parlent de tatouages. Et il est bien soulagé d'apprendre qu'elle ne compte jamais faire appel à qui que ce soit d'autre que lui, pour dessiner les siens. De toute façon, le mieux c'est forcément de faire appel à quelqu'un qui te connait vraiment bien. Et qui la connaît mieux que lui !? En plus de la connaître par coeur, l'art c'est son domaine !

Déconne pas, j'passe pas tant de temps que ça ici ! Des fois je sors. Pour respirer un peu d'air et je reviens ici aussi vite ! Il plaisante en tâchant malgré tout d'avoir un air aussi sérieux et outré que possible accroché au visage. C'est que, vraiment, il essaie de se forcer à sortir de temps en temps. Mais il ne peut nier qu'il passe parfois des jours et des jours, sans sortir le nez de son atelier. A se contenter de commander à manger sans jamais prendre la peine de s'habiller de façon convenable. Un pyjama, c'est très confortable d'abord ! C'est une façon de me dire que je me ramollis, ça ? Il demande en enroulant une main autour de son propre bras, comme pour vérifier que les muscles étaient encore là. Pas si sûr ! Parce que c'est le cas. Je suis dans une période "sans sport". Il est surtout dans une période "Art. Art. Art. Art. Art encore Art !".

(c) REDBONE

Revenir en haut Aller en bas
Kiara Lancaster
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 01/06/2017
Messages : 75
Pseudo/Prénom : kiss
Multicompte(s) : //
Avatar + © : Scarlett Simoneit ; ©anarchy
Âge : 25 ans
Métier/Etudes : assistante RH dans une clinique privée
All of me :

Caractère : Fêtarde, sûre d'elle, séductrice, loyale, provocatrice, volage, imaginative, impatiente, impulsive, boute-en-train, excentrique, ambitieuse, un brin chieuse.

Côté coeur : elle n'a été amoureuse qu'une fois, lorsqu'elle était avec Timothée. Maintenant elle enchaîne les conquêtes, les sentiments n'étant pas vraiment son truc. Pourtant elle finira bien par trouver un chieur comme elle qui fera vibrer son coeur.

Famille : A toujours vécu avec sa mère. Ses parents ont divorcé quand elle était petite et son père est parti refaire sa vie ailleurs. Sa mère est remariée avec un député père de famille. Quant à son père, tout ce qu'elle sait se trouve dans une lettre qu'il lui a envoyé à ses 18 ans avec une photo de sa petite famille. Elle a tout rangé dans un coin, refusant d'en savoir plus.
Mer 14 Juin - 15:16
le début des emmerdes pour toi

       
Living a life of misery, always there, just underneath. Haunting me, quietly alone, it’s killing me, killing me. Dead and gone, what's done is done, you were all I had become. I'm letting go of what I once believed so goodbye agony
       
Je n'étais pas le style de fille à avoir constamment besoin d'être rassurée sur son physique. Par contre, je n'aimais pas être négligée et c'était ce qui avait coûté ma relation avec Timothée à l'époque. C'était derrière nous à présent, je ne regrettais rien puisqu'il restait l'homme le plus important de ma vie actuellement. "Ça va, je te charrie." Je lui donnais une tape sur le bras pour lui prouver que je plaisantais. Je n'allais pas être vexée pour si peu. Par contre son intérêt pour cette blonde me perturbait un peu plus et j'allais être attentive à ses réactions dans les prochains jours. Vu comme il était obsédé par son visage, il allait tout faire pour la revoir j'en étais persuadée. "Ouais. C'est l'impression que me donne tes dessins en tout cas. Mais après tout, je ne l'ai jamais rencontrée." Petite information glissée comme ça pour lui rappelait qu'il devrait me la présenter quand son obsession aurait évoluée en rencard officiel. Je n'étais pas pressée qu'il en arrive là même si aux vues des croquis sous mes yeux, c'était bien parti pour. "Si tu retournes dans les endroits où tu l'as croisée, tu finiras bien par la revoir. Suffit d'être patient."

Je l'aimais vraiment pour lui conseiller ça, si ma jalousie devait prendre le dessus je ferais tout mon possible pour qu'il laisse tomber cette idée. Au risque de le jeter encore plus violemment dans les bras de cette blonde un peu trop prude à mon goût. Je restais méfiante, je n'aimais pas qu'une fille débarque ainsi dans sa vie sans que je ne sache rien sur elle. "Elle a un nom au moins ?" Ce serait toujours un début pour faire des recherches. J'étais prête à passer la nuit sur les réseaux sociaux pour la trouver s'il fallait mais je voulais me renseigner sur elle, savoir ce que cachait ses grands yeux bleus. De retour à table, je levais les yeux de mon repas à ses derniers mots et souris. "Pour le coup c'est toi le mieux placé, sans aucun doute." Personne ne me connaissait comme lui. Ma mère m'avait vu grandir mais depuis qu'elle avait refait sa vie, elle ne me posait plus autant de questions sur ma vie privée. Je la tenais au courant de mes éventuelles amourettes mais je ne lui avais présenté personne depuis Tim. Je fis une grimace lorsqu'il essaya de me convaincre qu'il n'était pas casanier. "S'te plaît, pas à moi. Oublie pas que j'ai habité avec toi. Je savais à quelle heure tu entrais dans cette pièce, mais jamais quand tu en sortirais. T'es un ermite, faut que tu assumes !" Tout le contraire de moi. J'aimais sortir et l'idée de passer une soirée seule chez moi me déprimait au possible. Je n'avais pas de fibre artistique comme Tim, c'était peut-être ça le problème. Non pas que je considérais ça comme un problème en fait. Je le charriai sur sa condition physique assez mollassonne ces derniers temps et je ris lorsqu'il prit la mouche. "Sans blague ! Tu resteras beau même avec un peu de brioche mais t'avoueras que ce serait dommage." Surtout que le repas que nous partagions n'était pas le plus diététique qui soit.

       
made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Thimothée Bery
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 108
Pseudo/Prénom : Morphine (Elodie).
Avatar + © : Ian Elkins (© Morphine pour l'ava et les icons. Frimelda pour le code signa)
Âge : 28 ans.
Métier/Etudes : Artiste indépendant (principalement dans la mode)
Mer 14 Juin - 19:45
Kiara & Thimothée

       


Il est quand même soulagé d'apprendre qu'elle ne faisait que plaisanter. Et qu'en réalité, elle ne s'imagine pas qu'elle n'est pas si jolie ni si attirante que ça. Parce qu'il ne pense pas du tout ainsi pour sa part. S'il est à ce point fasciné par la jolie blonde, c'est qu'elle a vraiment un truc atypique. Rien que la forme de ses yeux, lui apparaît absolument fascinante. Est-ce que je dois comprendre par là que j'aurais tout intérêt à te la présenter ? Il demande avec amusement. Il la lui présentera s'il vient à se passer quoi que ce soit de sérieux avec elle. Mais c'est difficile de se projeter alors que pour le moment, il ne fait encore que la croiser de loin. Et elle ne semble pas tellement intéressée par plus que ça, elle non plus. J'ai pas non plus l'intention de l'attendre en embuscade dans un coin discret. Rien que de s'imaginer faire un truc pareil, suffit à lui faire peur à lui même, c'est dire ! Il ne veut pas passer pour un vrai psychopathe !

Elle s'appelle Charlotte. Et je ne sais vraiment rien de plus ! Il pourrait presque le lui jurer ! Il sourit quand elle fait remarquer qu'il est le mieux placé pour être celui qui la connait assez pour l'aider dans ses tatouages. Elle a parfaitement raison, c'est le moins qu'on puisse dire ! Ah vraiment, tu crois !? Il fait pourtant mine de demander, avec un sourire amusé sur les lèvres. Mais oui, il le sait très bien ça. Il rit de bon coeur quand elle le traite ouvertement d'ermite. Le truc, c'est qu'elle a parfaitement raison et que ce serait idiot de sa part de vouloir nier. Ouais c'est vrai. J'ai tendance à abuser.

Et il s'en veut d'avoir fait capoter sa relation avec Kiara à cause de ça. Dans la foulée, il a certainement du la blesser. Et cette idée est évidemment loin de lui plaire. C'est clair qu'il ne voulait pas lui faire le moindre mal. Il l'aimait. Il ne sait pas s'il doit rire ou s'inquiéter quand elle lui fait entendre qu'il est vraiment en train de se ramollir. Le truc, c'est qu'il ne fait effectivement pas assez de sport en ce moment. J'ai plutôt tendance à devenir maigrichon quand je ne fais pas de sport. Mais peut-être qu'en vieillissant c'est ce qui m'arrivera ... Et non, ça ne lui plait pas du tout comme éventualité ! Ok, faut que je m'y remette !

(c) REDBONE

Revenir en haut Aller en bas
Kiara Lancaster
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 01/06/2017
Messages : 75
Pseudo/Prénom : kiss
Multicompte(s) : //
Avatar + © : Scarlett Simoneit ; ©anarchy
Âge : 25 ans
Métier/Etudes : assistante RH dans une clinique privée
All of me :

Caractère : Fêtarde, sûre d'elle, séductrice, loyale, provocatrice, volage, imaginative, impatiente, impulsive, boute-en-train, excentrique, ambitieuse, un brin chieuse.

Côté coeur : elle n'a été amoureuse qu'une fois, lorsqu'elle était avec Timothée. Maintenant elle enchaîne les conquêtes, les sentiments n'étant pas vraiment son truc. Pourtant elle finira bien par trouver un chieur comme elle qui fera vibrer son coeur.

Famille : A toujours vécu avec sa mère. Ses parents ont divorcé quand elle était petite et son père est parti refaire sa vie ailleurs. Sa mère est remariée avec un député père de famille. Quant à son père, tout ce qu'elle sait se trouve dans une lettre qu'il lui a envoyé à ses 18 ans avec une photo de sa petite famille. Elle a tout rangé dans un coin, refusant d'en savoir plus.
Jeu 15 Juin - 15:59
le début des emmerdes pour toi

       
Living a life of misery, always there, just underneath. Haunting me, quietly alone, it’s killing me, killing me. Dead and gone, what's done is done, you were all I had become. I'm letting go of what I once believed so goodbye agony
       
Je fis ma mine de fille outrée à sa question. Comme si il ne savait pas ce que j'attendais de lui concernant cette fille ou une autre potentielle petite amie. "Mais évidemment ! J'ai bien l'intention de lui faire comprendre qu'on n'obsède pas mon meilleur ami sans conséquence." Moi possessive ? Un petit peu ouais. Mais c'était pour son bien. Je voulais juste qu'il soit heureux et si l'entretien que je passerais avec celle qu'il aurait choisi se déroulait bien, il pourrait être rassuré et en profiter pleinement. Je levais les yeux au ciel à son sarcasme et soupirais. Allait-il falloir que je lui apprenne à draguer aussi ? Ce serait plus que ce que je pouvais supporter. "Tu peux être plus subtile que ça, j'en suis sûre. Creuses toi un peu la tête, tu vas bien trouver quelque chose." Il finit par me donner son prénom. Charlotte, trop commun pour que je la retrouve facilement sur les réseaux sociaux, mais j'allais tout de même essayer dès que je serais rentrée chez moi. Sans lui en parler, cela allait de soi. "Ok, et bien tu sais ce qu'il te restera à faire la prochaine fois que tu la verras. Nom de famille. Téléphone. Adresse. Métier. MST. Tout. Enfin les trucs habituels quoi." Pour moi c'était anodin, je sortais souvent et je ne comptais plus le nombre d'aventures que j'avais accumulé. C'était un style de vie qui me convenait pour le moment et je ne m'en cachais pas. Tim lui était plus casanier et du coup ne rencontrai pas beaucoup de nouvelles personnes. Non pas que ça me dérangeait au fond. Ça m'évitait de voir défiler des filles dans son appartement.

"Euh, non j'en suis sûre !" personne ne me connaissait comme lui, c'en était presque déroutant même. Je bus une gorgée de vin, l'estomac plein et souris à sa prise de conscience. "Au moins tu t'en rends compte, c'est un début." Il allait bien falloir faire un travail sur lui même à un moment donné s'il voulait rencontré quelqu'un et que les choses deviennent sérieuses. Je ne connaissais aucune femme qui accepterait de passer après sa passion pour l'art. J'avais tenu quatre ans, ce qui était déjà un exploit en soi. "Et si on commençait par te sortir ? Je sais pas, piscine, salle de sport, promenade en forêt, comme tu veux. Mais faut te bouger !" Et ça me ferait vraiment plaisir de le voir ailleurs que chez lui, pour changer. "Allez je suis même prête à aller avec toi à une expo si ça peut te faire quitter ta grotte l'espace de quelques heures !" C'était ce qu'on appelait communément une carotte. Je l'attirais avec quelque chose qui l'intéressait pour obtenir ce que je voulais en retour.

       
made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Thimothée Bery
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 108
Pseudo/Prénom : Morphine (Elodie).
Avatar + © : Ian Elkins (© Morphine pour l'ava et les icons. Frimelda pour le code signa)
Âge : 28 ans.
Métier/Etudes : Artiste indépendant (principalement dans la mode)
Lun 19 Juin - 18:29
Kiara & Thimothée

       


Il hésite entre rire et ronchonner, quand il réalise que Kiara tient vraiment beaucoup à rencontrer rapidement cette fille là. Le truc, c'est qu'il ne se passe rien avec Charlotte. En tout cas, pas encore. Parce qu'il a bon espoir que ça finisse par changer ça. Mais pour l'instant ce n'est pas si bien parti que ça. Elle le fuit constamment. Au point qu'il ne sait plus du tout ce qu'il est supposé faire. Il ne veut pas se montrer trop insistant. Ce serait forcément pire encore ! La pauvre ... C'est pas de sa faute si elle m'obsède de cette façon. Il ricane un peu bêtement. En vérité, c'est un peu de sa faute quand même, si. Elle et ses regards incendiaires, ses courbes affolantes et ses sourires envoûtants. Lui n'est qu'un pauvre bougre totalement sous son charme. Et que peut-il faire contre ça ? Rien, bien sûr.

Il marmonne un peu dans sa barbe quand elle assure qu'il peut être plus subtile. J'sais pas faire ces trucs là tu le sais. C'est pas tellement mon truc quoi. Mais oui elle doit bien le savoir. Parce qu'il ne l'a pas vraiment dragué elle même, au départ. Pas assez doué pour ça. Ils sont juste tranquillement tombés dans les bras l'un de l'autre. Et c'était très bien ainsi. Leur histoire a fonctionné au bout du compte. C'est bien la preuve qu'il n'avait pas besoin de faire quoi que ce soit, non ? Il hausse haut les sourcils face à la liste des trucs à demander, qu'elle lui fait. Ouais. Mais non. Elle plaisante, bien sûr. Alors il fini par éclater de rire. Un rire franc et sincère. Le genre dont lui seul a la recette. On est bien d'accord sur le fait que c'était une plaisanterie, hein ? Il demande quand même pour être rassuré sur le fait qu'elle n'est pas encore complètement folle.

Il a presque envie de lui tirer la langue, comme un véritable gamin, quand elle le taquine encore et toujours sur son côté trop casanier. Non, il ne sort vraiment pas assez ! J'vais souvent à des expo, c'est pas super original comme sortie ! Quitte à ce qu'ils sortent ensemble tous les deux, autant que ce soit dans un endroit qui soit vraiment rafraîchissant, même pour lui, non ? Une balade en forêt, ça, ça pourrait être chouette ! Bizarre pour deux purs citadins comme eux. Mais au moins vraiment original. Un peu physique. Et également l'occasion de respirer de l'air vraiment pur. Ce qui n'arrive pas franchement souvent dans une ville comme Paris. Pour ne pas dire absolument jamais.

(c) REDBONE

Revenir en haut Aller en bas
Kiara Lancaster
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 01/06/2017
Messages : 75
Pseudo/Prénom : kiss
Multicompte(s) : //
Avatar + © : Scarlett Simoneit ; ©anarchy
Âge : 25 ans
Métier/Etudes : assistante RH dans une clinique privée
All of me :

Caractère : Fêtarde, sûre d'elle, séductrice, loyale, provocatrice, volage, imaginative, impatiente, impulsive, boute-en-train, excentrique, ambitieuse, un brin chieuse.

Côté coeur : elle n'a été amoureuse qu'une fois, lorsqu'elle était avec Timothée. Maintenant elle enchaîne les conquêtes, les sentiments n'étant pas vraiment son truc. Pourtant elle finira bien par trouver un chieur comme elle qui fera vibrer son coeur.

Famille : A toujours vécu avec sa mère. Ses parents ont divorcé quand elle était petite et son père est parti refaire sa vie ailleurs. Sa mère est remariée avec un député père de famille. Quant à son père, tout ce qu'elle sait se trouve dans une lettre qu'il lui a envoyé à ses 18 ans avec une photo de sa petite famille. Elle a tout rangé dans un coin, refusant d'en savoir plus.
Mer 5 Juil - 17:52
le début des emmerdes pour toi

     
Living a life of misery, always there, just underneath. Haunting me, quietly alone, it’s killing me, killing me. Dead and gone, what's done is done, you were all I had become. I'm letting go of what I once believed so goodbye agony
     
S'il y avait bien une chose qu'il fallait retenir de notre conversation c'était que je tenais à rencontrer cette nana ! Cette Charlotte avait retourné la tête de mon meilleur ami de la plus curieuse des façons et il était hors de question qu'il me la cache. Alors ouais, elle allait avoir du soucis à se faire avec moi mais au final si elle était vraiment destinée à être la bonne pour lui, je finirais par l'accepter. Avec du mal et beaucoup, beaucoup, BEAUCOUP de temps mais j'y arriverais. C'était son bonheur qui était en jeu après tout. Puis si ça se trouvait, on en faisait un plat pour pas grand chose, il allait se rendre compte qu'il n'avait aucune affinité avec elle et basta ! Mouais j'en doutais quand même... "Ben même si elle ne l'a pas voulu, si c'est de sa faute ! Et puis si ça se trouve tu l'as vachement embelli sur tes dessins !" encore une petite taquinerie glissée comme si de rien n'était. Ça c'était fait ! La pauvre elle devait avoir les oreilles qui sifflaient...

Je lui donnai ensuite quelques conseils mais il ne semblait pas les accepter, enfin il se mit plutôt à en rire. Je fis ma mine de fille très sérieuse, oui ça m'arrivait parfois. "Ben quoi tu préfères lui demander cash "tu viens faire des bébés avec moi ?" ou quoi ?!" Il fallait bien commencer par quelque chose quand on rencontrait quelqu'un. Alors oui certes, les questions étaient assez bateau, mais si rien ne lui venait d'autre sur le moment, il aurait toujours cette solution au cas où. C'était toujours bon à prendre. "Evite juste les compliments à deux balles genre tu as les yeux plus bleus que le ciel... ça n'a jamais attiré aucune fille contrairement à ce que vous les mecs vous pensez." Je haussai les épaules, comme si ce que je lui disais semblait logique. Mais à sa tête, ce n'était pas du tout le cas. Je me souvenais que dans notre relation, c'était souvent moi qui avait fait le premier pas. Du coup je savais que quoi je parlais, mais lui manquait clairement de pratique. "Si tu veux t'entraîner, je suis dispo sinon. Fais comme si j'étais elle et aborde moi !"

Déjà qu'il ne sortait pas beaucoup, si en plus le peu de sorties que je lui proposait, il les déclinait en les trouvant trop classiques, ça allait devenir compliqué ! Pour moi voir une expo n'était pas ordinaire contrairement à lui. Alors je soufflais et levais les yeux au ciel. Puis il finit par trouver mon idée de balade en forêt pas mal. Une sortie et un moyen de se dépenser en plus. Que demander de plus ? "Parfait, va pour la balade en forêt !" Il ne restait plus qu'à s'organiser ça mais pour Tim j'étais prête à faire l'impasse sur une après-midi en ville ou une grasse matinée le dimanche matin si c'était le moment qu'il lui convenait le plus.


     
made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Thimothée Bery
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 108
Pseudo/Prénom : Morphine (Elodie).
Avatar + © : Ian Elkins (© Morphine pour l'ava et les icons. Frimelda pour le code signa)
Âge : 28 ans.
Métier/Etudes : Artiste indépendant (principalement dans la mode)
Jeu 6 Juil - 19:35
Kiara & Thimothée

       


Tim ne peut s'empêcher d'éclater sincèrement de rire à la vacherie balancée par Kiara. Il a beau apprécier Charlotte, il trouve quand même ça vachement amusant. Et puis il le sait très bien lui, qu'il a parfaitement rendu hommage à sa beauté parfaite. Qu'il ne l'a pas embellie. Pas besoin ! T'es tellement mauvaise quand tu t'y mets Kiara ! Mais vu l'amusement qui fait encore briller ses prunelles noires, pas compliqué de deviner qu'il s'en amuse plutôt qu'autre chose. Il n'y a que venant d'elle que ça ne le choque pas tant que ça ! Il gronde et roule des yeux à la nouvelle boutade. Cette fois, elle lui est parfaitement adressée. Non bien sûr que non. D'autant que je pense toujours pas à fonder une famille de toute façon !

Hey ! C'est pas le genre de truc que je dis ! Les compliments ridicules de ce genre, ce n'est pas son truc. Mais il peut effectivement avoir tendance à trop en faire. Du moment qu'il les pense. Kiara y a eut droit par exemple. Quand c'est dans ses yeux à elle qu'il aimait à se perdre. Contre sa bouche que la sienne trouvait refuge. Oh non certainement pas ! Ce serait trop gênant ! Déjà pour lancer notre relation j'attendais que ce soit qui le fasses ! Ce serait bizarre que je joue à ça maintenant ! Faudrait pas qu'elle re-tombe amoureuse de lui quoi. Ouais, On ne sait jamais ! Il lui lance un regard qui se veut mauvais, quand elle soupire et lève les yeux au ciel. Mais elle le connait trop pour s'imaginer que son regard est vraiment mauvais. Il n'est pas de ce genre. Même si certains se laissent à imaginer le contraire à cause de la couleur foncée de ses yeux.

Alors quand, comment et où ? Qu'il demande pour mettre au point cette petite balade en pleine forêt. Rien de tel qu'une sortie de ce genre, pour prendre un grand bol d'air frais, se ressourcer et se dépenser tout à la fois. C'est bizarre mais je t'imagine assez peu faire ce genre de sortie ! Il ne se moque pas. Même si son petit sourire au coin des lèvres semble prouver le contraire. Non? Il trouve juste l'image de la brune tatouée en pleine forêt, assez marrante. En soit, ce doit être la même chose pour lui !

(c) REDBONE

Revenir en haut Aller en bas
Kiara Lancaster
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 01/06/2017
Messages : 75
Pseudo/Prénom : kiss
Multicompte(s) : //
Avatar + © : Scarlett Simoneit ; ©anarchy
Âge : 25 ans
Métier/Etudes : assistante RH dans une clinique privée
All of me :

Caractère : Fêtarde, sûre d'elle, séductrice, loyale, provocatrice, volage, imaginative, impatiente, impulsive, boute-en-train, excentrique, ambitieuse, un brin chieuse.

Côté coeur : elle n'a été amoureuse qu'une fois, lorsqu'elle était avec Timothée. Maintenant elle enchaîne les conquêtes, les sentiments n'étant pas vraiment son truc. Pourtant elle finira bien par trouver un chieur comme elle qui fera vibrer son coeur.

Famille : A toujours vécu avec sa mère. Ses parents ont divorcé quand elle était petite et son père est parti refaire sa vie ailleurs. Sa mère est remariée avec un député père de famille. Quant à son père, tout ce qu'elle sait se trouve dans une lettre qu'il lui a envoyé à ses 18 ans avec une photo de sa petite famille. Elle a tout rangé dans un coin, refusant d'en savoir plus.
Ven 7 Juil - 11:50
le début des emmerdes pour toi

     
Living a life of misery, always there, just underneath. Haunting me, quietly alone, it’s killing me, killing me. Dead and gone, what's done is done, you were all I had become. I'm letting go of what I once believed so goodbye agony
     
Je me mis à rire à mon tour. Moi mauvaise ? Mais non, je voulais juste protéger ceux qui comptaient pour moi. Et Tim était en premier sur ma liste alors je ne pouvais pas être fleur bleue et lui dire qu'il avait trouvé la femme de sa vie et qu'il allait vivre heureux jusqu'à la fin de sa vie. Les contes de fée ça n'existait pas. La vie était dure, méchante parfois, joyeuse aussi, mais il ne fallait pas être naïf et surtout garder en tête que le bonheur ne venait pas d'un claquement de doigts. Lui comme moi n'avions pas eu l'exemple de la famille parfaite et unie et c'était justement ce qui nous avait permis de nous protéger de la blessure au fil des années. "N'empêche que sans moi, tu serais bien perdu dans ta situation avoue !" Le fait qu'il n'envisage pas de lui faire un bébé me rassurait même si je m'en doutais un peu. Il n'était pas non plus complètement con avec les filles. Et là encore, son expérience familiale faisait qu'il était prudent et tant mieux. "Ça me rassure, je ne suis pas encore prête à être marraine moi !" ajoutai-je pour finir cette conversation avec une pointe d'humour.

Je lui proposais de jouer la petite blonde qui hantait ses pensées pour qu'il puisse s'entraîner à la draguer sur moi. Mais il refusa catégoriquement provoquant un nouvel éclat de rire de ma part. "C'est dommage j'étais même prête à mettre une perruque pour faire plus vrai !" Mais en y réfléchissant il avait raison, la situation aurait été un peu bizarre. Surtout que lorsque nous sortions ensemble, il n'était pas celui qui draguait, c'était plutôt ma part du travail ça. Je haussais donc les épaules en abandonnant. Ce n'était pas mon genre d'habitude, mais je n'allais pas le forcer si il n'était pas à l'aise. "Tant pis alors, mais si tu as besoin de conseil, n'importe lequel, tu sais que je suis là, pas vrai ?" Je préférais le lui rappeler parce que je le connaissais suffisamment pour savoir qu'il pouvait rester terrer dans son questionnement sans jamais se dire qu'il pouvait avoir un avis extérieur. La preuve ce soir, si je n'avais pas découvert les portraits de Charlotte, je n'étais pas sûre qu'il m'en aurait parlé de lui même.

Nous primes la décision de faire une sortie en forêt, ce qui serait une première pour nous deux. J'étais la plus sportive mais je n'allais pas souvent dans des lieux insolites, préférant le confort d'une salle de sport pour transpirer. Mais le grand air pourrait nous faire le plus grand bien. "J'en sais rien, mais si t'es dispo on peut se faire ça un dimanche aprem ?" Mes week ends étaient souvent chargés, surtout en soirée mais Tim passerait toujours en priorité dans mes activités. Je souris à sa remarque suivante. "Figures toi que je pensais la même chose de toi !" Nous allions faire peur aux éventuels animaux que nous allions rencontrer lors de cette balade avec nos tatouages plein le corps. J'étais d'autant plus excitée à l'idée de faire cette promenade à présent. "Er ce soir tu as prévu quoi ?" Nous étions vendredi, j'avais peur de connaître la réponse à la question mais je n'étais pas à l’abri d'une surprise après tout.


     
made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Thimothée Bery
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 108
Pseudo/Prénom : Morphine (Elodie).
Avatar + © : Ian Elkins (© Morphine pour l'ava et les icons. Frimelda pour le code signa)
Âge : 28 ans.
Métier/Etudes : Artiste indépendant (principalement dans la mode)
Dim 9 Juil - 13:31
Kiara & Thimothée

       


Elle a raison. Sans elle, il serait un peu perdu. C'est certainement pour ça -un peu égoïstement du coup- qu'il a été à ce point soulagé qu'ils parviennent à conserver une belle et durable amitié après leur séparation. Il n'aurait vraiment pas supporté de la perdre pour de bon après ces nombreuses et belles années de relation amoureuse. Elle occupe une place très importante dans sa vie la tatouée. On n'ira pas jusqu'à dire qu'elle est comme une soeur pour lui, évidemment. Parce que ça rendrait leur relation vachement bizarre. Mais elle est importante, ça c'est certain. Il ne saurait se passer d'elle désormais. Mon Dieu Kiara, sans toi j'serais rien ! Qu'il lâche sur un ton mélo-dramatique exagéré et feint, en portant une main à son coeur. Il lui répond par la taquinerie. Mais dans le fond, elle sait très bien qu'il y a un peu de vrai là dedans.

Pff, tu crois que tu seras la marraine de mon gosse ? Qu'il lâche en levant les yeux au ciel. Mais le sourire au coin de ses lèvres le trahit. Pour sûr qu'elle sera son premier choix, s'il doit vraiment avoir un enfant un jour. Même s'il faudra pour ça l'avis de la mère de l'enfant, bien sûr. C'est compliqué d'expliquer à une nouvelle femme, la raison pour laquelle on ne peut se passer de son ex. Ca semble avoir un petit quelque chose de très étrange. Alors qu'il n'y a plus rien d'ambiguë entre eux. Il éclate encore de rire à l'idée de la perruque. J'ai adoré ta période blonde. Mais le coup de la perruque, tu vois j'suis pas trop sûr ! Il lui avoue avec une petite grimace sur le visage. Elle a l'air tellement plus sérieuse quand elle lui rappelle qu'elle est là s'il a besoin, qu'il affiche un sourire sincère et hoche positivement la tête. Je sais Kiara. Et compte sur moi pour débarquer chez toi si j'ai besoin de quoi que ce soit !

Ils se décident finalement pour une sortie en forêt. Tim accepte sans rechigner l'idée de faire ça dès le dimanche suivant. Avant de sourire quand elle lui retourne le compliment. C'est vrai qu'ils n'ont pas l'air d'être du genre petites randonnées entre amis, en pleine forêt ! Ils sont plutôt de ceux qui font la tournée des bars. Enfin ça, c'est ce que l'on se dit quand on les rencontre pour la première fois. Question de physique plutôt que de comportement ! Euuuuh Netflix and chill. A moins que ma pièce aux milles arts ne m'appelle ... Elle va le tuer, pas vrai ?

(c) REDBONE

Revenir en haut Aller en bas
Kiara Lancaster
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 01/06/2017
Messages : 75
Pseudo/Prénom : kiss
Multicompte(s) : //
Avatar + © : Scarlett Simoneit ; ©anarchy
Âge : 25 ans
Métier/Etudes : assistante RH dans une clinique privée
All of me :

Caractère : Fêtarde, sûre d'elle, séductrice, loyale, provocatrice, volage, imaginative, impatiente, impulsive, boute-en-train, excentrique, ambitieuse, un brin chieuse.

Côté coeur : elle n'a été amoureuse qu'une fois, lorsqu'elle était avec Timothée. Maintenant elle enchaîne les conquêtes, les sentiments n'étant pas vraiment son truc. Pourtant elle finira bien par trouver un chieur comme elle qui fera vibrer son coeur.

Famille : A toujours vécu avec sa mère. Ses parents ont divorcé quand elle était petite et son père est parti refaire sa vie ailleurs. Sa mère est remariée avec un député père de famille. Quant à son père, tout ce qu'elle sait se trouve dans une lettre qu'il lui a envoyé à ses 18 ans avec une photo de sa petite famille. Elle a tout rangé dans un coin, refusant d'en savoir plus.
Jeu 13 Juil - 18:47
le début des emmerdes pour toi

     
Living a life of misery, always there, just underneath. Haunting me, quietly alone, it’s killing me, killing me. Dead and gone, what's done is done, you were all I had become. I'm letting go of what I once believed so goodbye agony
     
Je pouffais en l'entendant exprimer son besoin incontrôlable de moi. Il aimait être dans l'exagération comme moi et ça m'amusait. J'entrais dans son jeu et jetais quelques mèches de cheveux derrière mon épaule de façon hautaine. "Et ouais, je suis indispensable !" Ça faisait du bien de rire, de déconner sur des sujets plus ou moins sérieux. Pour ça mon meilleur ami était le mieux placé pour me distraire, parfois malgré lui. Nos années de vie commune nous avaient permis d'être complices même après la rupture, ce qui n'était pas donné à tout le monde. "Oh que oui ! Y a plutôt intérêt si tu tiens à la vie !" Je plissais les yeux et tentai de le regarder d'un air menaçant mais c'était peine perdue. J'étais trop hilare pour y arriver. En y repensant, je nous voyais pas parent avant un moment mais ces choses là pouvaient aller vite tout de même. "C'est ça où je choisis le prénom du futur bambin, qu'est-ce que tu préfères ?" Moi tarée ?
Je souris quand il me rappela que j'avais été blonde un jour, pas longtemps cependant, j'avais été constamment regardée de travers au travail parce que personne ne me reconnaissait et c'était assez embêtant vu mon boulot. Mais je n'étais pas contre retentée l'expérience un jour, de façon progressive peut-être cette fois. Je haussais les épaules en voyant que j'étais plus emballée que lui à l'idée de porter de faux cheveux. "C'est dommage, j'aurais pu laisser parler mon imagination et essayer du rose, du bleu ou du vert tiens !" Plus sérieusement ensuite, je lui rappelai que j'étais là en cas de besoin et qu'il ne devait pas hésiter à venir me voir. Un grand sourire sur les lèvres, je pris sa réponse comme une promesse et je comptais vraiment sur lui pour tenir parole.

Dimanche allait donc être notre journée promenade en forêt. Je n'avais aucune idée de la météo, ce serait la surprise. Je voulus ensuite connaître ses projets pour la soirée et mes yeux s'écarquillèrent d'effroi à sa réponse. Je me levais en trombe et le pointais du doigt. "Il est absolument hors de question que tu restes seul chez toi ! Tu sors. Avec moi." Ma voix ne laissait pas de place à la négociation, il savait qu'il ne pouvait pas me sortir de telles idées sans que je ne pète un plomb. Nous étions jeunes, la télé pouvait attendre nos vieux jours pour nous distraire, quant à son atelier.. ma foi il y passait déjà ses journées, il pouvait s'en séparer une soirée non ? Je jetais nos déchets alimentaires à la poubelle et débarrassai le reste de sa table. "On va boire un verre quelque part, sortir, se bouger, rencontrer du monde, bref vivre !"


     
made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Thimothée Bery
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 108
Pseudo/Prénom : Morphine (Elodie).
Avatar + © : Ian Elkins (© Morphine pour l'ava et les icons. Frimelda pour le code signa)
Âge : 28 ans.
Métier/Etudes : Artiste indépendant (principalement dans la mode)
Dim 16 Juil - 1:34
Kiara & Thimothée

       


Il ne peut que rire de plus bel devant les grands airs qu'elle prend pour affirmer qu'elle est indispensable. Le pire dans tout ça, c'est que c'est parfaitement vrai ! Elle m'est indispensable depuis bien longtemps, pour sûr. C'est bien pour ça que je suis à ce point soulagé du fait que notre relation ne se soit pas arrêtée le jour où nous nous sommes officiellement séparés. Il rit encore à la fausse menace. Il doute qu'elle ira jusqu'à le tuer si jamais il ne pense pas à elle pour être la marraine de son potentiel futur enfant. Mais il sait que ça pourrait effectivement beaucoup la vexer. Ce qu'il peut comprendre. Il espère juste que la future mère de ses enfants ne verra rien à redire à ce choix qui peut sembler un peu étrange ! Ouais non, ça va. Laisse tomber, j'te choisirai comme marraine. J'convaincrai la mère du môme.

Parce qu'il craint la mauvaise blague s'il accepte qu'elle choisisse le prénom à leur place ! T'es bien capable de l'appeler Bambin, tiens ... Non vraiment, l'idée n'est pas terrible ! Peu à peu, l'amusement et les échanges débiles prennent fin pour prendre une tournure nettement plus sérieuse. Quand il est question de notre relation justement. Du fait que l'on puisse réellement compter l'un sur l'autre et tout ça. Je le sais et c'est très important pour moi. Pour elle aussi, je le sais bien. C'est moins amusant quand elle hurle presque d'effroi à l'annonce de la soirée que j'ai prévu. Je ne vois pourtant pas du tout ce qu'il y a de mal à profiter d'une soirée seul et tranquille chez soi, à simplement profiter d'un repos bien mérité. C'est elle qui a tout le temps la bougeotte, pas moi. Et il en a toujours été ainsi, si je ne me trompe pas !

Mais pourquoiiiii ? C'est très bien, de temps en temps, ce genre de soirée ! De temps en temps oui. Mais il faut bien admettre que dans son cas, c'est un peu plus que "de temps en temps". Ce n'est pas tous les soirs non plus ceci dit. Souvent il sort pour le boulot. Pour assister à des expositions, surtout. Et puis il y a quelques soirées qu'il passe au bar avec des amis quand même. Mais c'est clair qu'il ne fait pas ça tous les week-ends. Il n'en voit pas du tout l'intérêt ! Il ronchonne et croise les bras sur son torse pendant qu'elle range tout ce qu'elle peut, le plus rapidement possible. Mais Kiara, chacun profite de la vie à sa façon. Tu devrais essayer toi aussi, de temps en temps. De juste t'installer devant une série toute une soirée, voir toute une nuit !

(c) REDBONE

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All of me :: Paris je t'aime :: Quartier Nord-Est-
Sauter vers: