Discussion entre sœurs

 :: Paris je t'aime :: Quartier Nord-Ouest Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Alice Sinclair
L'Ange des arts
avatar
Date d'inscription : 21/05/2017
Messages : 31
Pseudo/Prénom : Elynore
Multicompte(s) : aucun
Avatar + © : Natalie Dormer + Marie-Jane
Âge : 31 ans
Métier/Etudes : Galerieste à la galerie d'art Tarantino
All of me :
Mar 6 Juin - 20:23
Alice Sinclair s’étira dans son bureau. Elle n’avait pas vu l’heure passer comme bien souvent. Elle referma le catalogue d’œuvre et détacha ses cheveux blonds. Ils vinrent tomber sur ses épaules et la jeune femme se leva de sa place. Une magnifique exposition était en cours, mais Alice devait déjà penser et organiser la suivante. Aucun répit, aucun, mais la jeune femme s’en moquait bien. C’était aussi cela qu’elle aimait dans son métier. Mais pour une fois, elle s’accordait ce soir un peu de détente. Ce soir, après le travail, elle devait rejoindre sa sœur. Elles essayaient de se voir aussi souvent que possible. Mais il se trouvait que les deux sœurs n’habitaient plus sous le même toit. Si l’aînée avait posé ses valises dans le quartier entourant la magnifique Tour Eiffel, sa cadette avait préféré s’installer dans le quartier nord-ouest de la capitale française. Mais fort heureusement pour elles, il se trouvait aussi que la galerie d’art où travaillait Alice Sinclair la rapprochait de l’appartement de Shanel. D’un geste rapide, elle s’empara de son gilet long accroché au portant près de la porte de son bureau et l’enfila.

Alice traversa les nombreuses sales de la galerie d’art. Elle salua les vigiles et activa l’alarme de sécurité grâce à une clé. Elle quitta les lieux s’engagea dans la rue pour rejoindre la ligne de métro la plus proche. La chaleur humaine, c’était une chose qui l’insupportait. Et cette manie typique et incompréhensible qu’ont les gens à venir s’asseoir à côté d’elle alors qu’il y avait pleins de place libre. C’était dingue, certains disait que l’homme n’était pas un animal, Alice pensait le contraire. Et ce simple comportement prouvait bien que l’être humain n’était rien d’autre qu’un animal grégaire et ne supportant pas d’être seul. Il préférait s’asseoir à côté d’un ou une inconnue plutôt que de voyager seul. Alice soupira alors qu’un couple venait de prendre place juste à ses côtés. Elle installa son sac sur ses genoux et se mit à compter les stations qui lui restaient avant de ne descendre.

Au bout de 15 minutes de métro, la blonde quitta sa place et sortit. Elle se dépêcha de remonter à la surface du métro parisien et s’engouffra dans une rue, puis deux, puis trois. Elle arriva enfin au pied de l’immeuble de sa cadette. Shanel vivait dans un appartement dans le quartier Nord-Ouest de Paris. Elle tapa le code et entra à l’intérieur de l’appartement. Puis elle se dirigea vers l’interphone et sonna. La galeriste ne monta que lorsque la porte fut déverrouillée par sa sœur qui venait de lui ouvrir.

« Hey petite sœur ! Alors comment tu vas aujourd’hui ? » lança Alice en embrassant sa cadette alors qu’elle venait de la faire entrer. « Ta journée s’est bien passée ? » ajouta-t-elle en enlevant son gilet. « Je le laisse où ? Dis-moi. » fit-elle en souriant. Alice portait toujours son gilet sur les bras en attendant que Shanel ne lui réponde. Elle ne savait jamais où laisser ses affaires. Alors l’aînée des sœurs Sinclair préférait demander.
Revenir en haut Aller en bas
Shanel Sinclair
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 22/05/2017
Messages : 102
Pseudo/Prénom : Sammix
Avatar + © : Alicia Vikander + Witchling
All of me :
Dim 18 Juin - 19:58
    Une soirée en famille, voilà le programme prévu après ma journée de travail et celle d'Alice évidemment. Nous ne faisions pas aussi souvent que nous le voulions mais cela n'avait pas d'importance, que nous continuions à nous voir de façon régulière, et si ce n'est pas possible, le téléphone était là pour prendre des nouvelles, et encore, quand ce n'est pas sur Skype ou d'autres logiciels de communications qui sont là pour nous à notre disposition. Mais ce soir, pas besoin d'informatique pour nous voir, non, ce sera une véritable rencontre, une rencontre en chair et en os évidemment. Mais avant de voir ma soeur, j'avais une grosse journée qui m'attendait, parce qu'elle avait commencé très tôt ce matin, à cause d'un piratage informatique comme certains en ont le secret. Heureusement, les pirates n'avaient pas réussi à passer toutes les couches du pare-feu qui était présent sur nos serveurs, mais on m'avait appelé en catastrophe, en tentant de m'expliquer de quoi il s'agissait. Je n'avais pas tout compris, mais en regardant mes machines, je savais exactement où il fallait agir, et il fallait le faire vite, car les hackers semblaient être de vrais professionnels qui avait réussi à passer plus de couches que prévus, et surtout en moins de temps qu'il n'en faut. Je m'étais assise donc sur ma chaise, faisant craquer les phalanges des doigts de mes mains et c'était partie. En quelques minutes, les pirates étaient éjectés du système, ce qui me donna le sourire. Pourtant, j'allais devoir être vigilante. Ils allaient repassés à l'attaque rapidement, vu le petit message qu'ils m'avaient laissés avant que je ne les éjecte. Ils ne sont finalement pas revenu, mais j'ai analysée tout ce qu'ils avaient fait, et pas de doutes possibles, ce sont des bons avec un matériel d'une très grande qualité mais pas suffisamment fort pour ma petite personne. Je pensais donc à présent à ma soeur qui devait venir ce soir chez moi dans le quartier nord-ouest de la ville de Paris. Nous n'étions pas tout à fait à côté mais sa galerie n'était pas très loin. Et d'ailleurs, elle ne tarda pas à arriver. Je la faisais donc monter jusqu'à mon appartement, lui ouvrant la porte tranquillement. Je l'adorais ma petite Alice, enfin, petite, non, c'était l’aînée mais voilà pour moi, elle restera toujours ma petite, parce que c'était un surnom affectueux.

    " Tu sais très bien que le jour où je te dis que ça ne va, c'est que les poules auront des becs verseurs pour faire des cocktails avec leurs dents. "

    Oui, c'était mon truc d'inventer des expressions qui n'existaient pas, ou alors de parler de notions informatiques que la plupart des humains lambda ne connaissent pas. Elle me demandait comment avait été ma journée et j'éclatais de rire.

    " J'ai foutu la mort à des hackers amateurs, je pense qu'ils sont pas près de remettre le nez dans mes pare-feux, ils ont mis des heures à passer quelques couches, alors que j'ai mis quelques minutes à les virer mais le plus drôle c'est qu'ils m'ont laissé un beau message en disant qu'ils reviendraient mais j'attends de voir. Et la tienne ? "

    Ne pas oublier de retourner la question, parce que parfois, je me lance dans mes délires et j'en oublie presque l'essentiel. Alors qu'elle enlevait son gilet, elle me demandait où il fallait le mettre. J'avais envie de rire encore plus.

    " Essaye de le poser à un endroit qui te convient, sur un fauteuil, sur une chaise ou sur le sol, j'ai fait le ménage tout à l'heure donc c'est propre. "

    Oui, je me fichais un peu de sa figure mais ce soir, j'étais d'humeur taquine, elle ne m'en voudra pas de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Petite discussion entre... amis ? [Kenpachi/Tenzouille]
» Discussion entre hommes [PV][TERMINÉ]
» Discussion entre esprits (PV Mimi + Libre)
» La république dominicaine a un projet. Haiti n'a pas de penseurs.
» This Is Yours & You've Got Mine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All of me :: Paris je t'aime :: Quartier Nord-Ouest-
Sauter vers: