Un bracage qui vire au drame [F. Eli']

 :: Paris je t'aime :: Autres lieux Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Damien Rousseau
fireman with blue eyes
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017
Messages : 131
Pseudo/Prénom : Dacina Moe
Avatar + © : Ian Somerhalder @dacinaMoe
Âge : 33 ans
Métier/Etudes : Pompier
All of me : Ma tronche de séducteur


Fire is my life...


Dam' & Lizzy


L'Attente pourra durée longtemps


Il a un tatouage féminin à l'omoplate qu'il ne veut montrer à personne, il essaie le moins possible de ce montrer le dos quand il est torse nu.
Humeur : Bonne
Mar 27 Juin - 16:44


     

Damien
&
Elizabeth
Un bracage qui vire au drame
Cela fait plusieurs semaines que tout est finis, que j’attends qu’Elizabeth soit mienne. Un jour, mais quand, je ne sais pas. J’ai cessé de compter les jours. Je réalise à quel point je l’aime, que je la veux dans ma vie, tout ça, parce que je ne suis pas entrain à réussir de continuer ce célibat. Chaque femme que je mets dans mon lit, se retrouve vie hors de chez moi, parce que je n’arrive pas à aller jusqu’au bout. J’ai l’impression de la tromper, celle que j’aime, alors que je ne suis même pas en couple. Donc, je réalise aussi que je me sais fidèle à l’amour, je le vis présentement, je peux changer, mais tout ça, Eli’ n’en sait rien, un jour elle saura, quand elle sera prête pour moi. Moi je suis prêt à attendre ce mariage, la preuve, cela fait des semaines que je n’ai pas trempé mon pinceau. C’est dur, mais je trouve un autre moyen de me satisfaire.

Aujourd’hui, je ne travaille pas, avec ma maladie, je bosse qu’à temps partiel comme pompier de sauvetage de la route ou comme premier répondant. Je m’installe devant la télé avec mon repas du midi et je mets les nouvelles. D’habitude, je ne les regarde pas, mais aujourd’hui, je trouvais le temps long, alors que je ne passe plus mon temps à me trouver une conquête pour me satisfaire.  Plus jamais, je suis amoureux, je suis fidèle et je le resterais, même si je ne suis pas en couple. C’est une grande preuve d’amour ça. J’ai maintenu mes dires de la dernière fois où j’ai vu Eli’. Je ne l’ai pas appelé pour avoir de ses nouvelles, parce que je me connais. Elle me manque et on ne s’est pas revu depuis.

Le poste de télévision coupa mon émission pour passer une news urgente. Je sacre entre mes dents, jurant contre le poste. Non mais… c’est quoi cette merde? On annonça que la banque la plus importante de Paris était en train de se faire braquer et que les 5 hommes avaient déjà liquidé 5 otages en raison de la non coopération de la banque et des policiers. Je reste attentif la nouvelle, intéressé par le sujet, pourquoi je ne suis pas de service aujourd’hui? Ils ne doivent pas avoir besoin de moi s’ils ne m’ont pas fait venir pour aider Je pouvais entendre tout du tueur. «Si vous ne nous aidez pas, j’en tue un autre, ça fera six! Et ils mourront tous si nous n’avons pas de coopération!!! » Je m’avance à l’écran, je venais d’apercevoir un visage familier dans le fond de la pièce. Ma main se pose sur l’écran et mon doigt se pointé sur la personne. Elizabeth…. Non… Elle pourrait être une prochaine victime de ce tueur.

La détonation de l’arme du son de l’écran me fit sursauté et reculer brusquement. Il venait de tuer la sixième victime. Je m’élance dehors, habiller de mon t-shirt et de mon sort et je cours à pieds jusqu’à la banque, espérant arrivé à temps. Espérant qu’il ne s’en prend pas à elle d’ici là.





CODE BY MAY

_________________

Damien Rousseau

Oublie le passé, parce qu'il est loin derrière toi. Ne penses pas au futur, parce qu'il est loin devant toi. Pense qu'au présent, parce qu'il te suit pas à pas. Tu dois vivre au jour le jour, car le passé ne te rattrapera jamais et qu'il ne sert à rien de courir après ton futur.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Harper
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017
Messages : 64
Avatar + © : Nina Dobrev @ Schizophrenic
Métier/Etudes : Mannequin a la retraite chef cuisinier
All of me :

Mon Meilleur ami et bien plus...

Localisation : Paris
Humeur : Happy
Mer 28 Juin - 11:44
Aujourd'hui j'avais rendez-vous avec mon conseiller à la banque. Je voulais agrandir mon restaurant et donc racheter le local d’a cote. Financièrement je savais que l’argent ne sera pas un problème. Mais j'avais quand même besoin de monter un dossier pour l’achat du local. Alors forcément je devais aller voir le banquier. Arrivée un quart d'heure à l’avance je me présente à l’accueil de la banque puis me dirige dans l’espace d’attente. Mon conseiller n’allait pas tarder à venir me chercher et me conduire dans son bureau. alors je me penche et prends une revue sur la table qui était à disposition et commence à le feuilleté. Ne fesant pas attention à ce qui se passait juste devant les porte de la banque. Alors lorsque j’entends des tires et des cri. Sursautant je relève la tête. Et l’horreur me frappe en pleine figure. Des hommes armés et cagoulés venaient de faire irruption pour cambrioler la banque. Nous demandant de nous réunir tous au centre du hall en rond lui au milieux et debout. Nous cooperons. Laissant ses complices nous attachés main et pied avec.des attaches rapide et des cordes pour nous empêcher de faire quoi que ce soit. ficeler comme des bêtes qui attendent l’heure de leur mort. j’ai peur. Et j’espère juste que la banque va leur donner tout ce Qu’il veulent. Malheureusement le grand dirigeant de cette banque, déclenche l’alarme qui retenti dans tout l’habitacle. Et qui allerte la police mais aussi les preneurs d’otages. Le chef très content descents sans scrupules deux banquier et un client de la banque. Comme pour faire comprendre que c'était eux les boss et que l’idée d’alerter les autorités avait été stupide. L’une des trois premières victimes était tombé sur moi. Sentant son sang couler le long de mon bras. Essayant de contrôler ma respiration. J’étais tétanisé et sous le choc. Incapable de dire un seul mot. Fermant les yeux priant que je sorte de la sur mes deux jambes et non pas dans un sac mortuaire. J’avais qu’une envie c’était de rentrer et me réfugiés dans les bras de l’homme qui a obtenu mon coeur. Cette personne c’est Damien. Et je me maudits d’avoir voulu attendre. Je vais peut-être mourir sans avoir pu vivre mon amour à ces côtés. Je me rends compte maintenant que par ma faute. Je vais mourir seule. Sans avoir connu le véritable amour. Sans lui avoir dit oui… Lui qui a voulu respecter mes décision et que je n’ai pas revu depuis. Ça avait été dure pour moi de ne pas le revoir. Mais il avait voulu cela. Et je devais lui faire honneur. Plongée dans mes pensées, la menaces et de nouveaux des tires me fait sortir de mes pensées. Ils venaient encore de tuez des personnes car les autorités ne cooperait pas ni la banque a déverrouiller les coffres. C’était notre vie en échange du butin et de la fuite dans un pays éloigné. Voilà ce que c’était devenu. Pleurant en silence, je tremble comme une feuille. Sentant mes muscles tendu et ses liens trop serrer commencer à m’irriter la peau, les minutes à attendre ma mort me paraissait durée une éternité. J’avais envie de crier de me tuer au lieu de prendre leur temps. Ils allaient nous tués de toute façon. Alors autant le faire de suite. Voyant les cadavres s’écrouler autour de moi. Je ferme les yeux plus capable de voir ces personnes morte à cause de la barbarie de ces hommes. Me réfugiant dans un monde imaginaire avec Damien a mes côtés. Riant et s’aimant dans les bras l’un de l’autre. Au boulot de la 6ème victime. Les autorités accepte de leur déverrouiller le coffre et de leur mettre un véhicule à disposition s’ils relachait les otages. Recouvrant les yeux à cette annonce, j’espère comme tout le monde qu’ils accepte et que je pourrais partir loin de cette endroit. Et ils acceptent mais allait garder 5 otages avec eux pour leur sécurité. Et malheureusement j’en fait partie.. Non par pitié laissez moi partir… c’était la première fois que je m’adressais à eux. Je les suppliait de me laisser partir moi aussi. Ne voulant pas vivre plus que ce que je vivait déjà. Mais le chef de la bande me regarde et éclaté de rire. Me caressant la joue puis mes lèvres. Oh non toi je te garde.. On va bien s’amuser toi et moi.. Tu viens avec nous et le butin aux Antilles… tu es ma seconde récompense. Puis comprenant très bien ou il voulait en venir. J’etouffe un cri d’effroi. Fermant les yeux et tournant le visage afin de ne plus être en face de ses lèvres. Mais il pris mes cheveux me forçant et le regarder venir poser ses lèvres sur les miennes et m’embrasse. J’étais dégoûté et effrayer. J’allais sûrement plus revoir Damien. J’allais me retrouver à être leur objet sexuel après notre fuite. J’aimerais vraiment qu’on me tire dessus pour éviter cela. Détruite. Je baisse la tête pleurant bruyamment cette fois ci. Ne pouvant plus rien contrôler à ces paroles. le brouhaha que les otages qui étaient libre faisait en passant la porte, m’enervait. Je le détestait. Ils étaient libre et pas moi. Ils allaient vivre et pas moi. Ne remarquant pas des autorités
S’infiltrer pendant la libération. Je sursaute encore lorsqu’un combat de tire en rafale éclate dans la banque entre les bandit et les autorités. Et en quelques secondes les cambrioleur étaient étendu par terre. Regardant les secours se précipiter vers nous les derniers otages. Je les regardent perdus essayant de réagir de dire quelques choses mais je n’arrivait plus. J’étais complètement en état de choc. Je n’avais même pas ressenti la balle perdue qui s’était logé dans mon flan droit. Les laissant me lever et m’emmener dans une ambulance je regardais autour de moi. Essayant de revenir à la raisons. Et au loin je vis Damien. Une fois installé dans l’ambulance. J’arrive enfin à ouvrir la bouche laissant les secours me faire les premiers soin mais aussi me donnant des calmant pour la tension qui était très élevé et ma respiration aussi. Damien… Lui souriant je tends la main vers lui. J’aimerais tellement qu’il vienne avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
Damien Rousseau
fireman with blue eyes
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017
Messages : 131
Pseudo/Prénom : Dacina Moe
Avatar + © : Ian Somerhalder @dacinaMoe
Âge : 33 ans
Métier/Etudes : Pompier
All of me : Ma tronche de séducteur


Fire is my life...


Dam' & Lizzy


L'Attente pourra durée longtemps


Il a un tatouage féminin à l'omoplate qu'il ne veut montrer à personne, il essaie le moins possible de ce montrer le dos quand il est torse nu.
Humeur : Bonne
Mer 28 Juin - 17:29


     

Damien
&
Elizabeth
Un bracage qui vire au drame
J’ai du courir jusqu’à la banque, alors que je vivais un peu loin de là. Avec mon emphysème dû à mon accident d’il y a quelques mois, j’ai de la misère à respirer et j’ai oublié mon inhalateur chez moi, quel con je fais. Pourquoi je n’ai pas pris la voiture? Parce que je croyais que ce serait plus rapide. À mon arrivé sur place, il y avait un barrage policier et j’y vois au loin Eli’ sur un brancard… elle avait du sans sur elle, je me mets à crier. Non! Et je cours à nouveau jusqu’à l’ambulance. Ma respiration se fait difficile. J’arrive proche de l’ambulance. Je la vois me tendre la main, je souris, elle était vivante et consciente. Je commence à regretter de l’avoir abandonné et demandé de revenir vers moi que lorsqu’elle sera prête à vouloir de moi. Je prends sa main. J’ai eu si peur… je t’ai vu au news et j’ai… couru jusqu’ici… Le responsable de l’ambulance pose sa main sur mon torse, me regardant. On dégage s’il vous plait, vous n’avez pas à être là. Je soupire et commence à paniquer. Mais, je la connais… laissez-moi aller avec elle. L’ambulancier arque un sourcil et soupire. Seule la famille a le droit d’entrer dans l’ambulance avec elle. Je soupire, me passant une main dans les cheveux. Aux risques qu’Elizabeth n’aimera pas ce que je vais dire, je tante le coup quand même. C’est ma sœur… L’ambulancier arque encore plus le sourcil et soupir. C’est bon, allez-y !

On y entre Eli’ dans le camion et j’entre à la suite, m’asseyant sur le banc au coté du brancard. Je prends sa main. J’ai eu si peur… tu vas bien? Je la regarde de la tête aux pieds et je vois là où elle a été blessée, au flanc. L’ambulancier qui était à l’arrière avec nous, commence à la soigner, la base pour pouvoir se faire mieux guérir à l’hôpital.




CODE BY MAY

_________________

Damien Rousseau

Oublie le passé, parce qu'il est loin derrière toi. Ne penses pas au futur, parce qu'il est loin devant toi. Pense qu'au présent, parce qu'il te suit pas à pas. Tu dois vivre au jour le jour, car le passé ne te rattrapera jamais et qu'il ne sert à rien de courir après ton futur.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Harper
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017
Messages : 64
Avatar + © : Nina Dobrev @ Schizophrenic
Métier/Etudes : Mannequin a la retraite chef cuisinier
All of me :

Mon Meilleur ami et bien plus...

Localisation : Paris
Humeur : Happy
Mer 28 Juin - 18:17
J’étais enfin libre. Enfin les autorité me le disait et les ambulanciers aussi. Mais je m’étais réfugié dans un mutisme jusqu'à que j'aperçois Damien. Mon regard se pose dans le sien et je me sens emporté loin de cette banque et de ses corps que j’avais vu tomber un par un. Le sang de l’un d’eux coulant le long de mon bras. Tendant la main vers lui, je lui sourit tendrement même si je n’avais pas aimé le faite qu’il m’identifie comme ça soeur. Mais c’est surement mieux que partir seule. Il était venu pour moi. Il était essoufflé a cause de moi. Mais je suis encore secouée par les dernier événement que je réagit pas concernant sa respiration. Je voulais juste etre loin dans ses bras… Je sais pas… Je crois.. Je… tu te rends compte je porte leur sang sur moi… Je n’étais pas clair et pas cohérente je ne sais pas si ça avait un rapport a ma blessure ou au choc ou au calmant. Mais j’ai l’impression d'être loin dans un coton tout doux. Je sens même pas le brancardier me faire les premier soin. J’ai toujours pas réalisé que j’étais blesser. C’est surement normal mais ce qui comptait a mes yeux c’était la présence de Damien. Approche s’il te plait… Je ne veux plus m'éloigner de toi.... Le suppliant du regard, je pose ma main libre sur sa joue lui souriant puis me redresse afin de capturer ses lèvres pour échanger un doux baiser avant de m’endormir a cause des calmants. Je ne sais pas combien de temps s’est écoulé mais revenant légèrement a moi, j’entends comme des détonations. Commençant a gesticuler, je grimace. J’avais peut être que rêver de Damien. Peut être que j’étais de nouveau dans cette maudite banque. Et peut être que j’ai peur d’ouvrir les yeux. Pourtant Je sais au fond de moi que je ne peux pas rester les yeux clo constamment. En plus j’ai mal sur le côté droit. M’aggripant au sol qui se transforme en draps au fur et a mesure que je le sers,, ma respiration s'accélère de nouveau et une fois les yeux ouvert la luminosité m’aveugle quelques minutes. Essayant de me redresser. Je suis ou… Je veux partir… Aie.. En me redressant paniquer je venait de me faire une douleur importante. REgardant autour jusqu'en que je retrouve mes repère et Damien. J’étais a l'hôpital. Avec Damien. Damien… dit moi que je ne reve pas…
Revenir en haut Aller en bas
Damien Rousseau
fireman with blue eyes
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017
Messages : 131
Pseudo/Prénom : Dacina Moe
Avatar + © : Ian Somerhalder @dacinaMoe
Âge : 33 ans
Métier/Etudes : Pompier
All of me : Ma tronche de séducteur


Fire is my life...


Dam' & Lizzy


L'Attente pourra durée longtemps


Il a un tatouage féminin à l'omoplate qu'il ne veut montrer à personne, il essaie le moins possible de ce montrer le dos quand il est torse nu.
Humeur : Bonne
Mer 28 Juin - 18:46


     

Damien
&
Elizabeth
Un bracage qui vire au drame
Tout s’enchaina rapidement. Ce baiser qu’elle me donna me fit chaud au cœur. L’ambulancier avait compris depuis le début que je n’étais pas son frère, mais il avait passé outre, pour le bien d’Elizabeth. Les médecins et leurs foutu éthique de merde. Les amis et amoureux sont autant importants que la famille pour un patient. Elle fini par sombrer dans le sommeil et nous voilà sur la route de l’hôpital. Je ne lâche pas sa main et une fois arrivé on me demanda d’attendre dans la salle d’attente, le temps qu’ils la soignent. Je suis impatient, nerveux et mal dans ma peau. Je me passe une main dans les cheveux et je fais les cent pas jusqu’à ce qu’on vienne me voir. Vous pouvez aller la voir. Il me conduit à sa chambre.

Une fois à l’intérieur, je la vois dormir. Je prends la chaise et je l’approche de son lit. Pendant qu’elle dort, je pense à ce qu’elle m’a dit dans l’ambulance. Elle avait été prise en otage, elle avait failli mourir, à mes yeux c’est ce qui aurait pu se passer. Elle avait reçu le sang d’un autre. Ça du la traumatiser. Elle le sera un moment, je vais devoir être fort et être là pour elle. Je prends doucement sa main, caressant le dessus avec mon pouce. Je la vois ouvrir les yeux doucement. Je la vois s’agripper au matelas et puis parler. Je m’approche, ne lâchant pas sa main. Je suis là, tu ne rêves pas. Je suis bien là avec toi. Je ne partirai pas. J’approche sa main de sa chevelure pour la caresser. Tout va bien, tout est fini, je suis là. J’embrasse son front. Comment tu te sens?Je pose mes fesses sur le bord de son lit pour être le plus proche possible d’elle. Pour qu’elle se sente en sécurité. J’ai appelé ton père… rassuré que tu vas bien, il passera te voir en fin de soirée. J’espère que j’ai bien fait.





CODE BY MAY

_________________

Damien Rousseau

Oublie le passé, parce qu'il est loin derrière toi. Ne penses pas au futur, parce qu'il est loin devant toi. Pense qu'au présent, parce qu'il te suit pas à pas. Tu dois vivre au jour le jour, car le passé ne te rattrapera jamais et qu'il ne sert à rien de courir après ton futur.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Harper
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017
Messages : 64
Avatar + © : Nina Dobrev @ Schizophrenic
Métier/Etudes : Mannequin a la retraite chef cuisinier
All of me :

Mon Meilleur ami et bien plus...

Localisation : Paris
Humeur : Happy
Mer 28 Juin - 23:42
Ne le quittant pas du regard je reprends mon calme. Il avait trouvé les bon mot pour m’apaiser. J’étais consciente que je devrais aller témoigner au autorités le moment venu. Mais je n’étais pas encore prête pour cela. J’avais besoin de me ressourcer auprès de l’homme que j’aime. Haussant les épaules je lui souri. Détaillant son visage que j’ai cru ne jamais revoir. Serrant sa main légèrement pour être sûr qu’il était bien la avec moi. Merci.. D’être la… c’est ton souvenir qui m’a aider pendant… me mordant la lèvre. Je n’arrive pas à en parler. Comme un blocage. Une prise d’otage il y en a tous les jours dans le monde entier. Mais on se rends pas compte de ce qui se passe réellement si on n’est pas dans la situation. J'ai peur d’en parler, peur de me retrouver plonger dans mes souvenirs. Je serais sûrement obligé de suivre un psychologue. Mais j’en voulais pas. Alors je crois que j’aurais besoin de mes proches pendant quelques temps. Cava sinon….je me sens fatigué… c’est sûrement le traitement ou les calmant et courbaturé… mais cava je crois… lui souriant je m’appuie afin de me redresser pour être plus assise que coucher. Je ne voulais pas affligée ce spectacle à Damien. Grimaçant je me redresse malgré cela. Penchant la tête et la redressant pour venir me réfugiés contre lui. C’était une bonne chose que papa venait ce soir. Je voulais être en couple avec Damien et s’il accepte alors je pourrais le dire officiellement. Mais j’appréhende sa réponse à Damien. J'ai peur qu’il fasse comme moi. C’est à dire me repousser car je suis encore sous l’effet de l’émotion. Mais j’étais sortie de cette banque en vie et je voulais plus vivre sans lui. Tu as bien fait… on pourra lui annoncer que nous...nous aimons…
Revenir en haut Aller en bas
Damien Rousseau
fireman with blue eyes
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017
Messages : 131
Pseudo/Prénom : Dacina Moe
Avatar + © : Ian Somerhalder @dacinaMoe
Âge : 33 ans
Métier/Etudes : Pompier
All of me : Ma tronche de séducteur


Fire is my life...


Dam' & Lizzy


L'Attente pourra durée longtemps


Il a un tatouage féminin à l'omoplate qu'il ne veut montrer à personne, il essaie le moins possible de ce montrer le dos quand il est torse nu.
Humeur : Bonne
Sam 1 Juil - 17:04


     

Damien
&
Elizabeth
Un bracage qui vire au drame
Mes bras viennent l’entourer doucement quand elle se blottit contre moi. Je ferme les yeux, soulagé de cette étreinte. Si elle savait les efforts que j’ai fait, sans m’en rendre compte, alors que je sais que c’est parce que je suis amoureux et que je lui dois fidélité. Je viens embrasser sa tempe. Tu parleras quand tu seras prête, t’en fait pas. Je pose mon front contre sa tempe et nous restons silencieux jusqu’à ce qu’elle me dise que j’ai bien fait de l’avoir dit à son père, je suis soulagé, j’ai cru avoir mal fait. Mais en plus, elle me dit qu’elle va lui dire qu’on est amoureux. Ais-je bien compris? Elle veut qu’on se mette ensemble? Je rougis, me demandant si c’est à cause de ce braquage ou si c’est vraiment ce qu’elle veut. Ça me rappel quand j’étais dans le coma, elle m’avait avoué se sentiments envers moi et puis, elle a changé d’avis quand je me suis réveillé et depuis j’attends comme un con qu’elle se décide à vouloir de moi. Mais là elle veut l’annoncer à son père, mais en était-elle certaine? Elle est surement encore sous le choc de ce qui lui ait arrivé. Et si quand elle ira bien elle me retombe dessus pour me dire qu’elle n’est pas vraiment prête, mettant ça sur ce braquage qu’elle a subi. Après avoir réalisé, qu’elle a encore fait cette erreur de vouloir être avec moi.

Je me lève de son lit pour me rassoir sur cette chaise, l’avançant jusqu’à son lit. Je la regarde. Tu es sur de vouloir le dire à ton père? Sur de ce que tu veux? N’oublis pas que tu es sous le choc présentement…. Je baisse le regard. Si ça se trouve, tu vas encore me repousser quand tu iras vraiment mieux… je suis désolé, mais je ne veux pas avoir de faux espoirs. Je serais tellement fou de joie qu’elle veule vraiment cet amour avec moi. Et je ne veux pas non plus lui dire que je n’ai pas toucher une fille depuis ce soir là où elle est venue chez moi, ça la forcerait à ce mettre avec moi. Ou encore, à moi, je croirais que j’ai toujours crus. Qu’elle n’était pas prête de notre amour à cause de ce que je suis et que maintenant qu’elle me sait fidèle à elle, qu’elle n’a plus peur que je la trompe. Il n’y a aucune confiance entre nous, ça je le sais. Ni elle ni moi, avions confiance en l’autre. Nous sommes opposés. J’attrape le bout de ses doigts pour jouer avec et entrelacer mes doigts aux siens. Je la regarde. C’est vraiment ce que tu veux? Je ne veux pas que tu le regrettes.






CODE BY MAY

_________________

Damien Rousseau

Oublie le passé, parce qu'il est loin derrière toi. Ne penses pas au futur, parce qu'il est loin devant toi. Pense qu'au présent, parce qu'il te suit pas à pas. Tu dois vivre au jour le jour, car le passé ne te rattrapera jamais et qu'il ne sert à rien de courir après ton futur.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Harper
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017
Messages : 64
Avatar + © : Nina Dobrev @ Schizophrenic
Métier/Etudes : Mannequin a la retraite chef cuisinier
All of me :

Mon Meilleur ami et bien plus...

Localisation : Paris
Humeur : Happy
Sam 1 Juil - 17:35
Restant blotti dans ses bras pendant quelques minutes je lui sourie mais lorsqu’il s’éloigne de moi de nouveau, je le perds instantanément. J’avais envie de le sentir encore contre moi. Lorsque j’étais dans cette banque c’est difficile a expliquer mais j’ai cru ne jamais pouvoir connaître l’amour et la vie de couple avec Damien. Alors actuellement je n’avais plus envie de perdre mon temps. Mais sa remarque a Damien me blesse. Je suis consciente qu’il réagit ainsi suite a mes decision passer. Et que je suis encore sous le choc. Il veut se protéger et me protéger aussi en quelques sorte. Mais cet événement m’a fait réagir en moi. Et il ne le sait pas. REgardant nos doigts entrelacés, j’ouvre la bouche essayant de trouver les bon mots pour lui faire comprendre. Tu a raison, je suis encore choquée… Mais lorsque j’étais dans cette banque avec les corps qui s’effondrait autour de moi. J’ai réalisée que par ma faute je ne connaitrais jamais le bonheur d'être avec toi. J’ai voulu attendre pour etre prete et j’ai faillit mourir sans pouvoir t’embrasser et t’aimer réellement. …. Me redressant encore grimaçant et essayaient de me rapprocher du visage de damien qui était assis sur cette chaise. Je m’étais fait embrasser par ce salaud et je me sentais coupable. J’avais l’impression d'être infidèle. Et j’osais même pas le dire a Damien de peur qu’il me repousse. C’était bien des preuves d’amour. Je suis sûre de mon souhait. Je veux vivre avec toi et t’aimer. Je veux plus perdre une minutes de ma vie a etre loin de toi… Serrant les dents j’essaie de me lever afin de venir m'asseoir dans ses bras. Mais ma blessure tirait et je me sentais pas bien alors me laissant me retomber sur le lit je soupire. PLongeant mon regard dans le sien. Je t’aime et je suis sure …. Ne me repousse pas maintenant…
Revenir en haut Aller en bas
Damien Rousseau
fireman with blue eyes
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017
Messages : 131
Pseudo/Prénom : Dacina Moe
Avatar + © : Ian Somerhalder @dacinaMoe
Âge : 33 ans
Métier/Etudes : Pompier
All of me : Ma tronche de séducteur


Fire is my life...


Dam' & Lizzy


L'Attente pourra durée longtemps


Il a un tatouage féminin à l'omoplate qu'il ne veut montrer à personne, il essaie le moins possible de ce montrer le dos quand il est torse nu.
Humeur : Bonne
Dim 2 Juil - 4:31


     

Damien
&
Elizabeth
Un bracage qui vire au drame
Il a fallut qu'elle ait se fichu accident pour qu'elle se réveille enfin et en plus elle croit que je vais la repousser. C'est mal me connaître ... Je n'aime pas la voir essayer de se forcer à être près de moi. J'aurais pas du quitter son lit. Je pose une main sur son bras pour qu'elle se calme et je viens me reposer à ses côtés, coucher sur le bord du lit. Je viens déplacer une mèche de cheveux rebelle de sur son visage. Je viens poser mon front contre le sien et je soupire de soulagement.

Mon amour, tout va bien aller, on ira doucement d'accord? À ton rythme.

Je viens caresser sa joue du revers de ma main pour ensuite prendre son menton de mes doigts et relever son visage. Mon regard dans le sien je viens déposer un baiser contre ses lèvres et l'embrasser ensuite avec passion, tout doucement, pour ne pas la brusquer. Je cesse le baiser et je frotte ma tempe contre la sienne.

Je t'aime, je peux enfin te le dire. Toi et moi, enfin ensemble. Repose toi, maintenant, tu n'as plus rien à craindre, je reste près de toi.

Je viens la serrer tendrement dans mes bras, la collant contre mon corps, comme pour la protéger. J'embrasse le bout de son nez, lâchant un faible rire ensuite.

Tu vas être fière de moi, si tu savais à quel point je t'aime. Je n'ai pas touché une femme... depuis ce soir la ou tu es venue chez moi.






CODE BY MAY

_________________

Damien Rousseau

Oublie le passé, parce qu'il est loin derrière toi. Ne penses pas au futur, parce qu'il est loin devant toi. Pense qu'au présent, parce qu'il te suit pas à pas. Tu dois vivre au jour le jour, car le passé ne te rattrapera jamais et qu'il ne sert à rien de courir après ton futur.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Harper
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017
Messages : 64
Avatar + © : Nina Dobrev @ Schizophrenic
Métier/Etudes : Mannequin a la retraite chef cuisinier
All of me :

Mon Meilleur ami et bien plus...

Localisation : Paris
Humeur : Happy
Dim 2 Juil - 13:04
J’étais sure maintenant. A cause d’un événement tragique ça m'avait ouvert les yeux. Je ne voulais plus être loin de lui. Je ne voulais plus avoir peur de moi et de mes réaction… J’avais envie de vivre pleinement ma vie amoureuse avec lui. Biensur je sais très bien qu’il y aura des moments plus compliqué pour nous deux. Mais j’avais plus envie de perdre une minutes loin de lui. Alors essayant de m’approcher le plus possible a Damien qui était sur la chaise, je grimace sentant les points tirer au niveau de ma blessure. Et il le vis aussi. Lui souriant, je me pousse sur le côté le laissant la place de revenir auprès de moi et le laisse m’enlacer. Me blottir dans ses bras protecteur et aimant. Lui souriant. Heureuse et amoureuse. Fermant les yeux a son toucher et baiser. SEntant des papillon dans mon ventre. Il était doux et ne précipitez rien. Me laissant prendre mes repère petit a petit. Je t’aime aussi.. Et j’ai l’impression de t’avoir.. Tromper… le chef du gang m’a embrasser.. J’ai l’impression de ne pas te mériter… Soupirant, je lui sourie avant de sentir mes joue rougir a sa déclaration. Comprenant très bien ou il voulait en venir. Il était célibataire a ce moment là, il aurait pu aller voir ailleurs. Mais il avait pas pu. Par amour. Il me touchait vraiment au fond de moi. Mon coeur meurtrie par mes histoire d’amour passé, était entrain de se réparer par amour. Petit coeur… TU ne peux pas savoir a quel point je suis heureuse… Je suis la plus heureuse… Mais.. ça n’a pas été trop dure ?
Revenir en haut Aller en bas
Damien Rousseau
fireman with blue eyes
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017
Messages : 131
Pseudo/Prénom : Dacina Moe
Avatar + © : Ian Somerhalder @dacinaMoe
Âge : 33 ans
Métier/Etudes : Pompier
All of me : Ma tronche de séducteur


Fire is my life...


Dam' & Lizzy


L'Attente pourra durée longtemps


Il a un tatouage féminin à l'omoplate qu'il ne veut montrer à personne, il essaie le moins possible de ce montrer le dos quand il est torse nu.
Humeur : Bonne
Lun 3 Juil - 12:57


     

Damien
&
Elizabeth
Un bracage qui vire au drame
Je savais que ce braquage était la chose qui avait fait précipité Elizabeth dans notre relation amoureuse, j’aurais sans doute attendu encore bien longtemps si ça n’avait pas été de ça. Mais je suis heureux, je suis enfin heureux d’être libéré d’un mal que je possédais en dedans de moi, indescriptible. Je reste blottis contre elle, la serrant doucement pour ne pas lui faire. Tu n’étais qu’un otage, je ne t’en veux pas. Il t’aurais tué si non et puis, je ne me sens pas trompé pour ça. Je suis plus dur à convaincre que moi je pourrais te convaincre. Je t’aime trop fort pour t’en vouloir. Tu finiras par oublier ce qu’il ta fait grâce à moi. Je suis beaucoup plus doux que ce pervers. Je ris, essayant de mettre de l’humour dans l’ambiance. J’embrasse son front. Je savais qu’elle serait fière de moi et heureuse de me savoir fidèle, elle n’avait plus à avoir peur de mon infidélité. Oui, c’est dur quand tu n’as pas de femme pour… te satisfaire, mais une union avec ma main droite de temps en temps est mieux que rien. Tout ce que j’avais à faire, n’était que de penser à Eli’ quand j’ai besoin de me vider un peu. M’imaginer avec elle, ne faisant qu’un. Je viens caresser son bras et je soupire d’aise.








CODE BY MAY

_________________

Damien Rousseau

Oublie le passé, parce qu'il est loin derrière toi. Ne penses pas au futur, parce qu'il est loin devant toi. Pense qu'au présent, parce qu'il te suit pas à pas. Tu dois vivre au jour le jour, car le passé ne te rattrapera jamais et qu'il ne sert à rien de courir après ton futur.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Harper
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017
Messages : 64
Avatar + © : Nina Dobrev @ Schizophrenic
Métier/Etudes : Mannequin a la retraite chef cuisinier
All of me :

Mon Meilleur ami et bien plus...

Localisation : Paris
Humeur : Happy
Mar 4 Juil - 9:39
Restant dans ses bras tout contre lui. Je ferme les yeux profitant de nos retrouvailles afin de me ressourcer et penser à autre chose que ce cambriolage. Il était tellement doux et attentionné que je n’avais plus envie de le sentir loin de moi. Glissant ma main sur la sienne je viens croiser nos doigts. Me détendant le regardant sourire. J'étais heureuse et lui aussi. Je sais que je vais oublié grâce à toi… j’ai envie qu’on parle de notre futur… Je veux dire, je ferai un double des clefs de chez moi comme ça tu viendra quand tu voudras… et après j’irai emménager chez toi… relevant la tête je viens capturer ses lèvres avec tendresse pour l’embrasser. Je sais très bien que les débuts seront dure pour les deux. Lui concernant le sex et moi concernant l’idée de dormir avec lui. Car ça sera nouveau. Mais j’étais maintenant sûre et confiante en notre amour. il avait fait tellement de sacrifice pour moi et en fait encore. Comment ne pas avoir confiance quand on trouve enfin l’homme idéal. Je suis vraiment fière de toi petit coeur...je suis consciente des sacrifice que tu fais par amour… et j’en ferai aussi… Il en avait fait tellement que je voulais lui prouver mon amour en retour et aussi faire des concessions aussi. Et cela passera automatiquement par le sex. Mais je ne me donnerais pas encore. Mais oui j’attendrais peut être pas le mariage. Je dois vivre avec mon temps. Mais pour commencer ça sera peut-être juste des caresse et des gâterie… bon pour les gâteries ça sera aussi plus tard. J’ai jamais vu le loup des hommes. Alors ça sera déjà un bon début si je le caresse. Dit moi… ce soir tu crois que ça serait autorisée que tu dorme ici avec moi ? Enfin tu es peut-être de service…
Revenir en haut Aller en bas
Damien Rousseau
fireman with blue eyes
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017
Messages : 131
Pseudo/Prénom : Dacina Moe
Avatar + © : Ian Somerhalder @dacinaMoe
Âge : 33 ans
Métier/Etudes : Pompier
All of me : Ma tronche de séducteur


Fire is my life...


Dam' & Lizzy


L'Attente pourra durée longtemps


Il a un tatouage féminin à l'omoplate qu'il ne veut montrer à personne, il essaie le moins possible de ce montrer le dos quand il est torse nu.
Humeur : Bonne
Mer 5 Juil - 21:11


     

Damien
&
Elizabeth
Un bracage qui vire au drame
Je souris amoureusement, là voila qu'elle était prête à vivre un amour avec moi, notre amour. Je lui rends son baiser aussi tendrement que le sien, caressant sa joue. Je viendrais aussi souvent que je le pourrais, même que je vais sans doute passer tous mes jours libres chez elle, même quand elle bossera au resto. J'ai hâte  de pouvoir ouvrir cette porte avec ma propre clé. Je souris tendrement, caressant son bras du bout de mes doigts. La voila à me demander si je pouvais dormir ici avec elle. Je ne suis pas de service, jamais la nuit, mais je ne sais pas plus si j'ai le droit de rester avec elle pendant la nuit. Je ne sais pas amour, mais je ne bosse pas, mais oui, j'aimerais passer la nuit auprès de toi et te regarder dormir jusqu'au petite matin. Je caresse sa joue du revers de ma main et je viens embrasser ses douces lèvres. Je t'aime tellement tu sais, je prendrais soin de toi, je ne te décevrai jamais. Je ne te ferai jamais de mal. J'embrasse sa tempe et puis je colle la mienne contre la sienne. Je saurai être patient avec toi mon amour.




CODE BY MAY

_________________

Damien Rousseau

Oublie le passé, parce qu'il est loin derrière toi. Ne penses pas au futur, parce qu'il est loin devant toi. Pense qu'au présent, parce qu'il te suit pas à pas. Tu dois vivre au jour le jour, car le passé ne te rattrapera jamais et qu'il ne sert à rien de courir après ton futur.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Harper
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017
Messages : 64
Avatar + © : Nina Dobrev @ Schizophrenic
Métier/Etudes : Mannequin a la retraite chef cuisinier
All of me :

Mon Meilleur ami et bien plus...

Localisation : Paris
Humeur : Happy
Dim 9 Juil - 12:52
J’étais tellement bien dans ses bras. Je me sentais vraiment en sécurité et aimer. D’une façon dont je n’avais encore pas connu. J’avais la réelle impression que j’étais une reine a ses yeux. Et je voulais qu’il se sent comme mon roi. Aussi unique et aimer ainsi que Desirer. Rougissant, je rigole légèrement puis cherchant du regard mes affaires. Tu veux bien aller faire le double des clés maintenant… Et en profiter pour aller me chercher des affaires chez moi ? Je ne veux pas que tu me vois avec cette blouse d'hôpital… Je veux être la plus belle pour toi… Lui volant un baiser. Je savais très bien qu’il allait m’aimer et me respecter d'une façon unique. Je n’avais plus peur de dire le mot nous. Au contraire je voulais dire a tout le monde qu’on représente maintenant un nous. Que nous nous aimions passionnément. Qui ne vivons ensemble. Que nous partagions les plus beau moment d’une vie ensemble. Je ne voulais plus utilisé le mot Toi ou Moi. Je n’étais plus seule et Damien ne l’était plus maintenant. Serrant sa main dans la mienne je lui sourit regardant sa main me caresser le bras d’une façon tendre et aimante. Tu veux bien aller te renseigner ? Et demander aussi si je peux bientôt sortir ? DEpuis mon réveil je n’ai vu encore personne sauf toi. ET j’ai quelques question…. Alors tu pourrais aller trouver un représentant médical pour savoir si je sors bientôt et si tu peux dormir ici ce soir ? Me mordant la lèvre inférieure je l’embrasse avec beaucoup d’amour. Les yeux brillant et heureuse. Il n'avait pas besoin de me dire cela. Même si ça me fesait plaisir. Mais il m’avait prouvé déjà beaucoup qu’il serait patient et aimant ainsi que respectueux envers moi. Je le savais. Je le savais depuis le début au fond de moi. Mais je ne l’avais encore pas réalisé jusqu'à maintenant. Je le sais petit coeur. Je l’ai toujours su.. Il m’a fallut juste plus de temps pour le realisé reellement… Lui souriant ne le quittant pas des yeux. Je ferme une fraction de secondes les yeux profitant de ce moment pour les réouvrir par la suite et poser une main au niveau de ses poumons. Tu était essouflée quand je t’es vu la premiere fois… çava mieux maintenant ? Je excuse d’avoir pas reagit plus tot…
Revenir en haut Aller en bas
Damien Rousseau
fireman with blue eyes
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017
Messages : 131
Pseudo/Prénom : Dacina Moe
Avatar + © : Ian Somerhalder @dacinaMoe
Âge : 33 ans
Métier/Etudes : Pompier
All of me : Ma tronche de séducteur


Fire is my life...


Dam' & Lizzy


L'Attente pourra durée longtemps


Il a un tatouage féminin à l'omoplate qu'il ne veut montrer à personne, il essaie le moins possible de ce montrer le dos quand il est torse nu.
Humeur : Bonne
Lun 10 Juil - 4:15


     

Damien
&
Elizabeth
Un bracage qui vire au drame
J'étais aux anges, fou et euphorique. J'étais tout simplement amoureux pour la première fois de ma vie, tout en découvrant des choses que je ne savais pas de moi, ma fidélité. J'étais heureux en ce moment et la voila qu'elle désir vraiment que j'aie un double de ses clés d'appartement. Je m'en mordais la lèvre. j'irai te chercher le médecin quand on aura fini de parler tous les deux, au moment où j'irai faire le double des clés et te ramener des trucs. De chez toi, comme ça tu seras seule pour lui poser toutes les questions que tu veux sans aucune gêne à cause de moi. Je souris tendrement à mon amour. Je demanderai en même temps si je peux dormir avec elle en partant tout à l'heure pour faire cette course. Elle était toujours inquiète pour moi. Je caresse sa joue. Je vais bien maintenant, mais oui tout à l'heure j'avais du mal à respirer, mais en rien ça n'est de ta faute. J'ai oublié mon inhalateur, je suis le seul coupable, mais on ma donner une dose en arrivant ici. J'embrasse tendrement ses douces lèvres et je pose mon front contre le sien. j'ai hate d'être à la maison avec toi... J'embrasse le bout de son nez, alors que j'entends racler une gorge derrière moi. Je soupire, regrettant déjà que je vais devoir la quitter plus tôt pour faire cette course. Je me lève du lit, j'en profite pour lui demander ce que Eli espérait. j'aimerais passer la nuit auprès d'elle, s'il ça ne dérange pas. Le médecin me sourit m'affirmant que j'en avais l'autorisation. Je souris en regardant Eli et me voila hors de cette chambre pour aller m'occuper de cette clé et des vêtements qu'Eli m'a demander de ramener.




CODE BY MAY

_________________

Damien Rousseau

Oublie le passé, parce qu'il est loin derrière toi. Ne penses pas au futur, parce qu'il est loin devant toi. Pense qu'au présent, parce qu'il te suit pas à pas. Tu dois vivre au jour le jour, car le passé ne te rattrapera jamais et qu'il ne sert à rien de courir après ton futur.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Harper
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017
Messages : 64
Avatar + © : Nina Dobrev @ Schizophrenic
Métier/Etudes : Mannequin a la retraite chef cuisinier
All of me :

Mon Meilleur ami et bien plus...

Localisation : Paris
Humeur : Happy
Lun 10 Juil - 16:14
Lui souriant je m’approche afin de l’embrasser une nouvelle fois. J’aurais aimé qu’il reste quand le médecin sera la. Tout simplement parce qu'on est ensemble maintenant. Et ça le regarde aussi. Je ne veux plus avoir de secret pour lui. Je veux qu’on soit unie comme les 5 doigts d’une main alors je lui dirais tout . Et je veux le rassurer sur cela. Damien, quand le médecin sera la je veux que tu soit présent aussi. Je ne veux pas de secret entre nous. On est ensemble et je veux que tu sois présent quand le médecin sera la. Je t’aime et te fait confiance. Je veux que tu reste avec moi.. Mais si tu veux pas être présent quand le médecin sera la alors…. Je ne te forcerais pas… souriant contre ses lèvres parler de notre futur m’enchante. Et savoir qu’il va mieux aussi, me rassure. En effet après le braquage j’avais bien remarqué qu’il était essoufflé, mais j’étais surement encore en état de choc pour réagir correctement. Alors c’est seulement maintenant que je commence vraiment a vouloir savoir son état. Lui souriant, j’ai hâte d'être enfin chez nous. Oui ça sera pas vraiment chez nous au début car on aura chacun encore notre appartement. Mais on sera ensemble. Et chaque temps libre je compte bien le passé avec lui. Je te ferais de bon petit plat rien que pour toi et moi… Lui souriant, je soupire a l’entente du raclement de la gorge, tournant la tête vers celui ci je découvre le médecin a l’embouchure de la porte attendant d’avoir toute notre attention pour rentrer et se présenter. Le saluant, je regarde Damien puis lui sourie apres avoir eu l’accord du medecin. Il allait bel et bien rester auprès de moi cette nuit. Merci docteur… Lui souriant, je reporte mon attention vers Damien, gardant sa main dans la mienne. Tu es sur que tu ne veux pas rester ici … Tu sais ça me dérange absolument pas que tu sois présent… On est un couple maintenant… Mais le médecin me fit comprendre qu’il veut me parler seule a seule pour le début pour savoir sur mon état psychologique. Alors c’est a regret et a contre coeur que je regarde mon amoureux me quitter. Certes je sais qu’il va revenir mais je viens juste de le retrouver alors je n’ai pas envie de le voir me quitter maintenant. Puis parlant au médecin. Je suis assez rassurez. Je pourrais sortir a partir de Demain mais à une seule condition. Que je ne sois pas seule dans la semaine qui viens pour ne pas tirer sur mes points et éviter de les ouvrir. Et surtout si je suis un psychologue. Je n’avais pas envie pour cela mais bon j’accepte a contre coeur. Car parler a un inconnu, je vois vraiment pas a quoi ça va me servir. Mais soit si c’est une condition pour sortir le plus rapidement d’ici. Alors j’allais au moins essayer. Par la suite les policiers viennent prendre ma déposition. J’aurais aimer que Damien soit la. Car parler de tout ce qui s’est passé sans tenir sa main, me chamboule. Et lorsqu’ils sortent enfin de la chambre, je soupire. Regardant par la fenêtre. Au moins une bonne chose de faite. J’étais libérer d’un coté. Je n’avais plus qu’a aller signer au poste de police demain après avoir quitté l'hôpital.
Revenir en haut Aller en bas
Damien Rousseau
fireman with blue eyes
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017
Messages : 131
Pseudo/Prénom : Dacina Moe
Avatar + © : Ian Somerhalder @dacinaMoe
Âge : 33 ans
Métier/Etudes : Pompier
All of me : Ma tronche de séducteur


Fire is my life...


Dam' & Lizzy


L'Attente pourra durée longtemps


Il a un tatouage féminin à l'omoplate qu'il ne veut montrer à personne, il essaie le moins possible de ce montrer le dos quand il est torse nu.
Humeur : Bonne
Mar 11 Juil - 13:41


     

Damien
&
Elizabeth
Un bracage qui vire au drame
Elle voulait que je reste avec elle. Que faire? Si c'est ce qu'elle veut et bien je resterais à ses côtés. Je lui souris. Je reste alors, j'irai faire cette clé et chercher ce que tu as besoin, juste après alors. Mais le médecin voulait lui parler sans ma présence, je fus déçu, mais ce fut ainsi. Je quitte donc la chambre pour rentrer. Sur le chemin, je rêvassais, espérant avoir une belle vie de couple. Une fois la clé faite je la rajoute à mon trousseau de clés, je souris à moi même, heureux, en plus, quand elle sera prête, elle viendra vivre chez moi, pourtant je trouve mon appartement plus petit que le sien, mais ça me va si elle préfère vivre chez moi. Je reviens donc à l'hôpital avec un sac de vêtement et quelques trucs pour l'occuper. Je ne sais pas pour combien de temps elle sera ici, comme je n'étais pas avec elle, ce qui m'a déçu un peu certes, mais elle me le dira d'elle même. J'entre dans la chambre. Coucou amour, je suis revenu et ça été avec le médecin? Je viens embrasser ses douces lèvres, elle me semblait différente qu'à mon départ pour les courses. Quelque chose c'est passer pendant mon absence. Quelque chose ne va pas trésor? Je pose le sac sur la table et je viens prendre sa main, caressant le dessus avec mon pouce.



CODE BY MAY

_________________

Damien Rousseau

Oublie le passé, parce qu'il est loin derrière toi. Ne penses pas au futur, parce qu'il est loin devant toi. Pense qu'au présent, parce qu'il te suit pas à pas. Tu dois vivre au jour le jour, car le passé ne te rattrapera jamais et qu'il ne sert à rien de courir après ton futur.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Harper
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017
Messages : 64
Avatar + © : Nina Dobrev @ Schizophrenic
Métier/Etudes : Mannequin a la retraite chef cuisinier
All of me :

Mon Meilleur ami et bien plus...

Localisation : Paris
Humeur : Happy
Mar 18 Juil - 20:48
Le médecin passe enfin et c’est à regret que je dois regarder Damien s’en aller. Franchement sur ce coup ci le médecin m'énerve. Bon il se doutait bien que Damien était plus qu’important a mes yeux et si je voulais qu’il reste ce n'était pas pour rien. Mais non il a fallut que le médecin fasse bien comprendre a tout le monde qui veux me parler seulement a moi. Enfin bon quoi qu’il en soit l'écoutant je soupire. D’un côté il m'annonçait de bonne nouvelles certes. J’allais pouvoir sortir mais être obligé de faire le moins d’effort possible juste pour une histoire de point de suture ça me fatigue déjà juste d’y penser. J’allais quand même pas rester coucher. J’ai pas l’habitude et puis j’avais plein de menage a faire chez moi et il y avait aussi le restaurant que je devais m’occupé. Je ne savais vraiment pas comment j’allais faire. Puis être obligé de voir un psy. Mais alors la vraiment, je lui ai dit que j’irais mais c’est sure que je n’irais pas. J’ai de sérieux doute concernant cette profession. Comme si parler a un inconnu allait m’aider. C’est plutôt une perte de temps et surtout d’argent. Je vois vraiment pas en quoi il allait m’aider avec ses paroles a la con. Enfin bon. Le médecin me quitte et c’est la police qui vient me voir maintenant. Mais mince qu’est ce qu’ils me veulent maintenant. Les écoutant je soupire et raconte les faits selon moi. Ils voulaient ma déposition forcément mais ce n’était pas tout. Apparement le chef de la bande n’était que légèrement blessé et donc ils veulent que je le reconnais en salle des suspect. Comme je leur ai dit, j’ai pas vu leur visage juste entendu la voix de l’un d’eux. Mais justement, je ne verrais pas leur visage juste entendre leur voix. Soupirant j’avais accepter. DE toute façon il faut que j’aille signer ma déposition dans leur bureau. Alors autant faire d’une pierre deux coup. Puis les regardant partir je me met a réfléchir. Ça m'avait quand même chambouler juste a l'idée de réentendre cette voix qui m’avait fait peur. Puis j’entends des pas et une voix familière résonner dans la chambre. Tournant la tête je lui sourie. Oui oui.. Je sors demain mais seulement si je reste tranquille chez moi et acceptant que quelqu’un vienne régulièrement pour veiller a ce que je ne fasse pas de mouvement trop physique… J’avais bien fait attention de ne pas lui en dire davantage. Car il allait me forcer a aller au psy et je ne pourrais jamais lui refuser a lui. Alors je préfère qu’il ne soit pas au courant. L’embrassant, je lui sourie. Il me connaissait tellement bien qu’il savait que quelque chose c’était passer. Oh rien.. DEmain je dois aller signer ma déposition mais aussi tenter de reconnaître la voix d’un des malfaiteur..
Revenir en haut Aller en bas
Damien Rousseau
fireman with blue eyes
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017
Messages : 131
Pseudo/Prénom : Dacina Moe
Avatar + © : Ian Somerhalder @dacinaMoe
Âge : 33 ans
Métier/Etudes : Pompier
All of me : Ma tronche de séducteur


Fire is my life...


Dam' & Lizzy


L'Attente pourra durée longtemps


Il a un tatouage féminin à l'omoplate qu'il ne veut montrer à personne, il essaie le moins possible de ce montrer le dos quand il est torse nu.
Humeur : Bonne
Mar 18 Juil - 21:06


     

Damien
&
Elizabeth
Un bracage qui vire au drame
Je l'écoute me dire ce qui se passe, ce n'étais pas si terrible finalement, espérant qu'elle ne me cache pas quelque chose. Ca voudra dire qu'elle n'a pas confiance en moi. J'attrape sa main dans la mienne, entrelaçant nos doigts ensemble, et je porte celle ci à mes lèvres, pour l'embrasser de ses jointures. Je t'aime, je serais la pour toi, le temps que tu guérisses, je veillerai sur toi et je t'aiderai dans les tâches ménagères, je resterai chez toi le temps que tu te rétablisses, mon amour. Je me rapproche pour baiser ses tendre lèvres sucrées et douces. Je pose ensuite mon front contre le sien et je soupire de soulagement. Oui de soulagement, pour tout ça, du fait qu'elle soit vivante et qu'enfin, elle et moi, allons de lavant entre nous. J'ai tellement hâte de commencer cette vraie vie de couple. Je vais pouvoir enfin dire que je suis tellement ne couple avec une fille et que je lui serai fidèle. Je me surprends moi même à l'être, c'est fou et je suis fier de moi. Je viens me poser à côté d'elle et l'enlacer tendrement dans mes bras viriles. cette nuit, je veux dormir tout contre toi sur ce lit... tu veux bien ou... tu n'es pas prête à cette proximité? j'embrasse son front, caressant son bras du bout de mes doigts, sentant ses doux frissons au passage de mes doigts sur sa douce peau. Elle est si belle, je suis si fou d'elle. Jamais je ne lui ferais de mal, je saurais être patient, jamais je ne lui mettrais la pression sur quoi que ce soit. Je viens embrasser sa joue. Si tu as besoin d'une écoute a propos de... de ce qui t'es arriver, je veux bien t'écourter, je veux bien jouer au psy avec toi. je souris et puis lance un rire pour détendre cette atmosphère morne dans cette chambre d'hôpital.




CODE BY MAY

_________________

Damien Rousseau

Oublie le passé, parce qu'il est loin derrière toi. Ne penses pas au futur, parce qu'il est loin devant toi. Pense qu'au présent, parce qu'il te suit pas à pas. Tu dois vivre au jour le jour, car le passé ne te rattrapera jamais et qu'il ne sert à rien de courir après ton futur.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Harper
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017
Messages : 64
Avatar + © : Nina Dobrev @ Schizophrenic
Métier/Etudes : Mannequin a la retraite chef cuisinier
All of me :

Mon Meilleur ami et bien plus...

Localisation : Paris
Humeur : Happy
Mer 19 Juil - 10:50

J’étais vraiment tomber sur l’homme parfait. A l’écoute, aimant et protecteur. Et je n’ai plus envie de le quitter maintenant. Au contraire je sais que je ne pourrai vivre sans lui. Lui souriant, me sentant rougir et frissonner sous ses mains. Je lui est reconnaissante de ce qu’il veut faire pour moi. Mais je ne veux pas être une charge pour lui. Je sais qu’il travail maintenant. Il ne pourra pas rester auprès de moi constamment. Mon coeur, merci pour tout. Mais je me sens bien… tu sera pas obligé de faire les tâches ménagère… c’est les femmes qui doivent faire le ménage pour leur homme. Pas l’inverse. Oui j’avais été habituer comme cela. Mon père est un matcho mais qui aimait ma mere. Et ma mère m’avait toujours dit que le rôle d’une bonne épouse était de ranger la maison et faire les tâches ménagère avant que son époux rentre du travail. Afin de se consacrer corps et âme à lui. Alors ce n’est pas chose facile pour moi d’accepter que l’amour de ma vie le fasse à ma place. Puis tu a ton travail… tu te rends compte de la charge que tu va avoir… je vais bien pouvoir me débrouiller seule… je ne voulais pas le repousser. Bien au contraire. L’avoir pendant une semaine avec moi ça me met en joie. Mais je voulais pas que notre début d’histoire commence par moi qui est dépendante de lui. Puis restant blottit dans ses bras. Je reste un instant muette. Réfléchissant à sa proposition. Je veux bien oui de cette proximité… j'ai tellement espérer pouvoir vivre cela un jour avec toi… puis aussi dans ses bras je me sens tellement bien. Il m’apaise et me canalise. Je ne sais pas si j'arriverais à dormir cette nuit mais au moins je serais en sécurité et en confiance. Puis maintenant qu’on s’était trouver je n’ai pas envie qu’il s’eloigne même de quelques centimètres. le médecin m’a demandé de voir un psy… j’en ai pas envie… je suis désolé mais ce genre de médecin, je ne leur fait pas confiance… ils veulent surtout notre ârgent … par contre demain si tu veux bien venir avec moi pour signer la déposition… ça me ferait plaisir… mais si tu travailles ce n’est pas grave.. J’irais seule. Lui souriant je viens déposer mes lèvres dans son cou le parsemant de petits bisou. Puis caressant sa joue. Tu veux bien me laisser me lever… je vais me changer un peu.. j'ai envie d’être vraiment belle pour toi.. Et comme ce soir on officialise notre couplé…
Revenir en haut Aller en bas
Damien Rousseau
fireman with blue eyes
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017
Messages : 131
Pseudo/Prénom : Dacina Moe
Avatar + © : Ian Somerhalder @dacinaMoe
Âge : 33 ans
Métier/Etudes : Pompier
All of me : Ma tronche de séducteur


Fire is my life...


Dam' & Lizzy


L'Attente pourra durée longtemps


Il a un tatouage féminin à l'omoplate qu'il ne veut montrer à personne, il essaie le moins possible de ce montrer le dos quand il est torse nu.
Humeur : Bonne
Mer 19 Juil - 19:26


     

Damien
&
Elizabeth
Un bracage qui vire au drame
Je l'écoute attentivement, blottis l'un contre l'autre. Je caresse sa chevelure, son bras, baisant son front de temps à autre. J'étais bien en ce moment, heureux aussi et la voila qu'elle me parle de tous ces hommes des années 60 qui disent que la femme sa place est au foyer, ce qu'elle disait me faisait penser à ça. Je souris trouvant cela mignon. Je ne veux pas qu'elle soit à ma merci, je veux que nous soyons égaux tous les deux. Mais non, la place des femmes n'est plus à servir son mec. Nous sommes en 2017, je ne veux pas que tu fasses tout ça parce que je suis ton homme. Laisse moi être au petit soins avec toi et puis, je bosse à temps partiel, donc je pourrais être présent. Je lui vol un baiser tout doux, caressant sa joue. En plus, j'ai un diplôme en médecine, je pourrais moi même m'occuper d'elle, changer son bandage et tout ça. Et puis, laisse moi être ton psy, si tu veux bien me parler à moi. Tu peux me faire confiance à moi. Je souris tendrement, me relevant ensuite quand elle me demande de m'ôter du lit pour qu'elle puisse s'habiller. Je lui passe donc son sac, par chance que je lui ai apporté un peu de tout et je la laisse se changer. Je continue de l'écouter alors qu'elle m'annonce d'officialiser ce couple. Ici? Comment on ferait? J'arque un sourcil. Officialiser? Je suis curieux... comment on peut officialiser ça ici? je me retourne donc pour la laisser enfiler des vêtements propres.




CODE BY MAY

_________________

Damien Rousseau

Oublie le passé, parce qu'il est loin derrière toi. Ne penses pas au futur, parce qu'il est loin devant toi. Pense qu'au présent, parce qu'il te suit pas à pas. Tu dois vivre au jour le jour, car le passé ne te rattrapera jamais et qu'il ne sert à rien de courir après ton futur.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Harper
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017
Messages : 64
Avatar + © : Nina Dobrev @ Schizophrenic
Métier/Etudes : Mannequin a la retraite chef cuisinier
All of me :

Mon Meilleur ami et bien plus...

Localisation : Paris
Humeur : Happy
Jeu 20 Juil - 11:36

Rougissant, je lui sourie. Ses Paroles me vont au coeur.. Je savais que je pouvais lui faire confiance . Ce n'était pas le soucis. Il n’y avait d’ailleurs aucun soucis concernant notre couple. Mais ça allait être dure pour moi de le regarder faire le ménage a ma place. Je me connais j'allais quand même au moins essayer. Je savais déjà je serais capable de me lever en pleine nuit exprès pour faire mon ménage afin de le laisser se reposer. Je sais que tu a raison.. Mais ça va être dure de te regarder faire le ménage et te laisser être a mes petits soin… C’est pas dans mon tempérament… Et je sais que je peux te faire confiance… Mais la juste que je ne sais pas encore ce que je ressens et ce que je veux dire en parlant de cela. J’ai juste envie de profiter de t’avoir trouver enfin. Et de vivre la vie comme si demain n’existe pas… Me levant avec son aide et doucement afin de ne pas trop me faire mal. Je lui sourie et prends le sac pour me prendre une robe légère et vaste afin de ne pas trop me serrer au niveau du bandage. Puis rigole légèrement le voyant se retourner pour me laisser un peu d’intimité. Je n’avais pas besoin de lui demander qu’il savait déjà ce que je désirais. C’est bete c’est sure. On s’aime et on est en couple mais oui, je ne voulais pas qu’il me voit nue de suite. J’étais certes trop a fleur de peau et romantique. Mais je voulais juste que ces moment là soit magique pour nous deux que je voulais prendre mon temps. Puis une fois habiller, je m’approche de lui me collant a son dos et passant mes bras autour de son bassin. Posant ma tête sur son épaule. Tu sais bien.. Mon père viens ce soir me voir.. Et je vais lui dire qu’on est ensemble. C’est officialisé notre couple tu ne trouve pas ? Te presenter comme l’amour de ma vie, le futur père de mes enfants a ma famille c’est un grand pas pour une officialisation de couple je trouve… Tu sais je ne leur ai présenté aucun homme encore… Tu sera le premier et l’unique homme que je leur présenterais.. Embrassant son cou. Je savoure son odeur si doux. C’était un grand pas pour moi. Peut etre pas pour Damien. Mais pour moi ça l’était. ET pour ma famille aussi. Ça avait vraiment une signification très importante.
Revenir en haut Aller en bas
Damien Rousseau
fireman with blue eyes
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017
Messages : 131
Pseudo/Prénom : Dacina Moe
Avatar + © : Ian Somerhalder @dacinaMoe
Âge : 33 ans
Métier/Etudes : Pompier
All of me : Ma tronche de séducteur


Fire is my life...


Dam' & Lizzy


L'Attente pourra durée longtemps


Il a un tatouage féminin à l'omoplate qu'il ne veut montrer à personne, il essaie le moins possible de ce montrer le dos quand il est torse nu.
Humeur : Bonne
Dim 23 Juil - 3:40


     

Damien
&
Elizabeth
Un bracage qui vire au drame
Comment ais-je pu oublier qu’il venait? Honte à moi, je me sens si mal soudainement que j’en baisse le regard. Je me mords la lèvre. J’ai du oublier en raison de tout ce nouveau en moi, cet amour qui débute, cette nouvelle clé que je possède dans mon trousseau. Cette première nuit que je vais passer avec elle dans la même pièce, tout ça m’a fait oublié son père. Je la regarde de nouveau. Oui bien sur, ce sera le moment de le lui dire. Je souris, prenant sa main dans la mienne, alors qu’elle venait de m’enlacer à mon dos. Je frémis à son baiser sur ma nuque, fermant les yeux. Je me retourne pour l’embrasser, attrapant son visage entre mes mains et je pose mon front contre le sien, caressant ses joues. .Je t’aime mon ange.   Mes lèvres se retrouvent sur le bout de son nez. J’ai la dalle, donc, je vais aller manger un truc et prendre mon médicament, je repasse un peu avant l’arrivée de ton père d’accord? Toi, pendant ce temps, dors un peu, je sais que tu en as besoin.   Je l’embrasse une autre fois avant de quitter sa chambre.

Après mon repas, je passe par chez moi prendre mon inhalateur que je mets dans mon sac à dos, avec un bas de pyjama et des vêtements propres pour le lendemain, comme je passe la nuit auprès de ma douce. Je me change aussi, après avoir pris une bonne douche, pour être mieux présentable à son père. Je ne l’avais jamais vu, ce sera la première fois qu’elle me le présentera, j’ai aussi hâte de rencontrer le reste de la famille. Une fois de retour à l’hôpital, je rejoins Elizabeth, je fus surpris d’y voir son père. Je regarde ma montre, pourtant je ne suis pas en retard. C’est lui qui a deux heures d’avance, pas de bol. Je toque à la porte pour attirer leurs attentions et je m’avance dans la chambre. Me revoilà Elizabeth, j’espère que tu t’es bien reposée…  
Je regarde son père, je sais que c’est lui, personne d’autre n’avait été mis au courant qu’elle était ici. …Vous devez être son père?   Je m’avance pour lui serrer la main, souriant. Je suis Damien Rousseau… un ami de votre fille.  
Comme je ne voulais pas gâcher la surprise ou le moment, je ne pouvais dire qui j’étais réellement aux yeux d’Eli’, car je ne sais pas si elle lui a dit quoi que ce soi.





CODE BY MAY

_________________

Damien Rousseau

Oublie le passé, parce qu'il est loin derrière toi. Ne penses pas au futur, parce qu'il est loin devant toi. Pense qu'au présent, parce qu'il te suit pas à pas. Tu dois vivre au jour le jour, car le passé ne te rattrapera jamais et qu'il ne sert à rien de courir après ton futur.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Harper
« Someone like you ... »
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017
Messages : 64
Avatar + © : Nina Dobrev @ Schizophrenic
Métier/Etudes : Mannequin a la retraite chef cuisinier
All of me :

Mon Meilleur ami et bien plus...

Localisation : Paris
Humeur : Happy
Dim 23 Juil - 13:51
Qu’il oubli pour mon père.  Je ne lui en veux pas.  Il s'était tellement passer de choses pour nous deux aujourd'hui qu’il fallait qu’on assimile toutes les informations.  lui souriant,  je me sens rougir.  L’entendre me dire ces trois mots me fait quelque chose d'inexplicable en moi. J’étais heureuse. Mais pas que cela, en effet c’est plus fort que cela. J'ai l’impression de voler.  D’être sur un petit nuage. D'accord…  je vais essayer de dormir pendant ton absence…  prends ton temps.  Si tu veux te reposer avant de revenir. Fait le d’accord…  Je t’aime mon bébé…  le regardant s’en aller.  Je soupire et pars m'allonger de nouveau après son départ.  Essayant de m’endormir un peu afin de me reposer.  Mais à chaque fois que le sommeil m’emporte au près de morphee.  Je revis l’histoire dans la banque. C’est bête vraiment mais en fait des que je suis seule, j'ai une angoisse qui monte en moi pendant mon sommeil.  Et brassant dans le lit,  je me réveille en sueur.  Soupirant pour me remettre de mes esprit.  Je me lève et part me rafraîchir un peu puis m’assoie sur le lit en attendant qu’on m’apporte à manger.  Car moi aussi je commençais à avoir faim. Mais au lieu de voir débarquer le repas.  Je fus surprise de voir mon père arriver.   Papa mais je t’attendais plus tard….  le regardant s’approcher et venir m’enlacer.  J’avais bien vu qu’il était soulagé de me voir et de me serrer dans les bras.  Serrant les dents pour ne pas montrer qu’il me serrait un peu trop dans ses bras. Ma princesse qui est à l’hôpital…. Je ne pouvais pas attendre plus longtemps pour venir te voir.. Alors explique moi tout. Le regardant s’installer sur le siège je soupire.  j'aurais aimé que Damien soit la. Je voulais pas lui expliquer sans sa présence mais je n’avais pas le choix alors je commence mon récit quand je vis débarquer enfin Damien. Et mon visage s’éclaire d’un magnifique sourire.  Le laissant se présenter,  je soupire et me lève puis viens me blottir dans ses bras sous le regard du patriarche. Mon Amour…  tu es bien plus qu’un ami… l’embrassant je pose mon regard sur mon papa.  Entrelaçant mes doigts à ceux de Damien. Papa, je te présente l’amour de ma vie…  le futur père de mes enfants.  Je l’aime plus que les mots peuvent le dire papa…  tu n’es plus le seul homme de ma vie maintenant…  tu n’a plus à me protéger…  j’ai trouvé mon bonheur auprès de Damien… le laissant assimilés mes paroles,  je sourie à Damien pour le rassurer.  J’avais pas penser faire les présentations comme cela.  J’aurais préférer préparer Damien avant.  Mais l’arrivée précoce de mon père nous a pris de cours.  Voyant mon père regarder Damien de la tête au pied avant de se lever et s’approcher de Damien plongeant son regard sombre dans le sien. mr Rousseau,  vous savez que Elizabeth veut se préserver pour le Mariage ? Vous arriverez à ne pas vous lasser ? Je vous préviens si vous lui brisé le coeur,  je vous ferais avalés votre virilité de force. Papa… donnant une petite tape sur son épaule je lui fais une moue boudeuse ‘ puis embrasse encore Damien.. Ne t’inquiète pas, il ne me fera pas souffrir.
Revenir en haut Aller en bas
Damien Rousseau
fireman with blue eyes
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017
Messages : 131
Pseudo/Prénom : Dacina Moe
Avatar + © : Ian Somerhalder @dacinaMoe
Âge : 33 ans
Métier/Etudes : Pompier
All of me : Ma tronche de séducteur


Fire is my life...


Dam' & Lizzy


L'Attente pourra durée longtemps


Il a un tatouage féminin à l'omoplate qu'il ne veut montrer à personne, il essaie le moins possible de ce montrer le dos quand il est torse nu.
Humeur : Bonne
Dim 23 Juil - 14:42


     

Damien
&
Elizabeth
Un bracage qui vire au drame
Ma tension redevint normale quand Elizabeth me corrigea en affirmant notre relation à son père. Je fus soulagé, j’entrelace mes doigts aux siens, mais quand son vieux prit la parole, je compris que je ne serais sans doute pas très ami avec lui. Il ne m’aime pas, je le sens, pour qu’il ose me parler de la sorte. Je me racle la gorge détournant le regard. S’il savait que de nous deux, c’Est moi qui a le plus souffert… Je ne ferai jamais de mal à Eli’, pas même la frapper, ni l’engueuler. Moi j’ai eu le droit à tout ça, avant même que nous soyons un couple. Même si Eli’ lui a affirmé que je ne la ferais pas souffrir, j’avais mon mot à dire. C’est compris monsieur, je sais tout ça…  Les réunions de familles ne seront pas très joyeuses. Je n’ai plus de famille, cela fait déjà quelques temps que je passe les fêtes seul ou à la caserne. Cet homme, me semblait bien trop autoritaire à mon gout. Alors je respecterais tout ça. Ce mariage ne sera sans doute pas avant quelques années, il n’a rien à craindre, je ne la blesserais jamais. Je reste près d’Eli’, ne lâchant pas sa main, fixant son vieux, je ne serais pas très apprécié dans sa famille, je viens de lui voler sa petite fille chérie, alors qu’il croit que je vais lui briser le cœur.  S’il savait le genre de mec que je suis et tous les efforts que je fais pour sa fille. Je ne suis pas comme ces mecs qui auraient voulu que du sexe avec elle. Moi je l’aime, elle est tout pour moi.

On frappa de nouveau à la porte. Heure du repas mademoiselle Harper.  La préposée apporta son plateau repas sur sa table. Enfin on aura la paix pendant une heure. Je la regarde, ensuite, quitter la chambre. Une de mes mains était toujours derrière mon dos et je la montre enfin, tenant un sac en papier brun.  Eli’, je suis sur que tu préfèrerais ma salade césar au poulet que… ce truc immangeable. Je me mords la lèvre et lui souris. Son père me fixait. Je sais très bien que je n’ai pas le droit de faire ça, mais je sais aussi qu’elle aime bien que je fasse ça pour elle.





CODE BY MAY

_________________

Damien Rousseau

Oublie le passé, parce qu'il est loin derrière toi. Ne penses pas au futur, parce qu'il est loin devant toi. Pense qu'au présent, parce qu'il te suit pas à pas. Tu dois vivre au jour le jour, car le passé ne te rattrapera jamais et qu'il ne sert à rien de courir après ton futur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Interventions du Gouvernement Suite au Drame de Nerette
» Caniche de 13 ans drame familial risque le refuge (34)
» L'Amérique du Sud vire le FMI
» Le drame d’Haiti : Aide humanitaire… ! Qui en bénéficie ?
» Trafic ? On les vire ! [Rang C, PV : Ao]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All of me :: Paris je t'aime :: Autres lieux-
Sauter vers: